• Accueil
  • > Archives pour janvier 2008

danielle mitterrand a vendu les vetements de françois pour les pauvres

Posté par goalexandre le 31 janvier 2008

bonsoir

 ci dessous le message de danielle mitterrand  repris sur son blog

http://danielle-mitterrand.blog.lemonde.fr/

23 janvier 2008

Oui c’est vrai je l’avoue , je vends des objets personnels. On m’en parle comme si cela n’était pas la chose la plus simple et la plus logique du monde. Je ne vends ni mes souvenirs, qui font partie de moi, ni mes idéaux de jeunesse, ni mes convictions actuelles.

Je vends des objets qui ont perdu leur emploi pour financer les projets et les causes que je défends. Je vends des objets dont le produit en argent pourra à nouveau circuler, irriguer des initiatives, aider des êtres vivants, créer du bien être pour d’autres.

Je l’ai toujours fait. Un ami en a gentiment ri avec moi à l’époque de l’Elysée.

Je vous laisse découvrir comment…

 danielle mitterrand a vendu les vetements de françois  pour les pauvres dans Intelligences collectives socialistes

 

if (GetCookie(‘wordpressuser’) == ‘danielle-mitterrand’) { document.write(‘

‘); } else { document.write(‘

‘); }

Publié dans Intelligences collectives socialistes | Commentaires fermés

VIDEO BLUM DE QUOI EST NEE LE SOCIALISME

Posté par goalexandre le 30 janvier 2008

http://www.dailymotion.com/video/x47ooj

 BLUM     DE QUOI EST NE LE SOCIALISME

Publié dans Intelligences collectives socialistes | Pas de Commentaire »

NOS DESIRS D’AVENIR ILS CONTINUENT CLIP VIDEO

Posté par goalexandre le 28 janvier 2008

http://www.dailymotion.com/video/x36lsg

 ADHEREZ FAITES ADHERER   SEGOLENE DOIT ETRE NOTRE REPRESANTE A GAUCHE

Publié dans Ségolène Présidente en 2012 | Pas de Commentaire »

discours de Ségolène Royal à l’Assemblée de Désirs d’Avenir du 26 Janvier 2008

Posté par goalexandre le 26 janvier 2008

http://www.dailymotion.com/video/x468wt

assemblée generale de desir d’avenir avec segolene royal

 

puis debat participatif toute la journée

Publié dans Ségolène Présidente en 2012 | Pas de Commentaire »

ATTALI RACONTE SEGOLENE ROYAL EN 2005 VIDEO

Posté par goalexandre le 24 janvier 2008

http://www.dailymotion.com/video/x1i212

 SEGOLENE MERCI D’ETRE  QUI TU ES

Publié dans Ségolène Présidente en 2012 | Pas de Commentaire »

GREVE JEUDI 24 JANVIER CETTE SEMAINE TOUS DANS LA RUE

Posté par goalexandre le 21 janvier 2008

 

 

 
 

Pouvoir d’achat

GRÈVE ET MANIFESTIONS JEUDI PROCHAIN, 24 JANVIER

GREVE  JEUDI  24  JANVIER CETTE SEMAINE  TOUS DANS LA RUE dans Société loupe_v La quasi-totalité des syndicats de fonctionnaires appellent les agents publics à se mobiliser jeudi pour exiger des hausses de salaires. Les confédérations FO et CFTC ont invité les salariés du privé à y participer pour les même raisons.

   
 
 

Une chose est sûre, les prochaines semaines vont être dominées plus que jamais par la question du pouvoir d’achat, les syndicats étant décidés à faire monter la pression sur les pouvoirs publics afin d’obtenir des hausses de salaires.

Une première mobilisation nationale est prévue jeudi.

L’appel à cette journée de grèves et de manifestations s’adressait à l’origine aux agents des trois fonctions publiques (Etat, collectivités territoriales, hôpital), mécontentes des dernières propositions gouvernementales, mais la confédération FO, rejointe par la CFTC et les autonomes de Solidaires (SUD), a choisi de l’étendre aux salariés du secteur privé.

«Alors que la journée de mobilisation du 24 janvier est connue de longue date, les ministres ont décidé de n’ouvrir aucune réelle négociation d’ici là», ont déploré le 17 janvier les fédérations de fonctionnaires (FO, CFDT, CFTC, CGT, et trois fédérations autonomes),

avant d’inviter, les agents publics «à participer massivement à la grève et aux manifestations» pour exiger le «rattrapage des pertes de pouvoir d’achat et l’ouverture immédiate de véritables négociations salariales». Des revendications ignorées depuis le 17 décembre, jour où le ministre de la Fonction publique, Eric Woerth avait proposé un pis aller aux revalorisations générales des traitements indiciaires réclamées par les syndicats. Au lieu d’augmenter le point d’indice servant de base à la rémunération des agents,

le ministre avait détaillé un système de «bonification» et de «primes» individuelles accordées en fonction de catégories de personnel (voir notre article du 18 décembre 2007). Par ailleurs, ceux-ci bénéficieraient des dispositifs de rachat de RTT et d’heures supplémentaires.

Pour la fédération FO-Fonctionnaires, «le rachat des jours de RTT s’annonce comme une belle arnaque» car «sont seuls concernés les agents titulaires d’un compte épargne temps ou ceux qui en ont demandé l’ouverture avant le 30 novembre 2007». De plus, explique la fédération, «la forfaitisation du rachat des jours de RTT sur la base d’un montant brut journalier forfaitaire (125 euros en catégorie A, 80 euros en catégorie B et 65 euros en catégorie C)

entraînera une perte de leur valeur réelle». Les jours ainsi épargnés ne seront en effet pas considérés comme des heures supplémentaires majorées. Une «arnaque» dont les agents des hôpitaux publics risquent particulièrement de faire les frais (voir notre article du 17 janvier 2008).

Pour les syndicats, rien ne remplacera des augmentations de salaires conséquentes. C’est une réalité dans le public comme dans le privé, où le slogan présidentiel «travaillez plus, pour gagner plus» à coup de rachat de RTT et d’heures sup’ est tout aussi illusoire et inopérant. Et ce en dépit des affirmations de M. Sarkozy, qui a claironné vendredi à Sens (Yonne) que ses dispositions en faveur des heures supplémentaires et du rachat des RTT «ça marche!».

Pour la confédération FO, qui appelé les salariés du privé à se joindre à la mobilisation du 24 janvier, «après des années de modération salariale qui a conduit à une déformation de la valeur ajoutée de 10 points en faveur des profits et au détriment des salaires, le pouvoir d’achat des salariés en France et en Europe est désormais plombé par une forte inflation». D’après les chiffres publiés le 15 janvier par l’INSEE, les prix à la consommation en France ont progressé de 0,4% en décembre par rapport à novembre, soit une hausse de 2,6% sur les 12 derniers mois. Du jamais vu depuis mai 2004, notamment en raison de la pression continue des prix de l’énergie et des produits alimentaires. Selon Marc Touati, un économiste de Global Equities, «les dangers qui pèsent sur le pouvoir d’achat des ménages n’ont jamais été aussi forts depuis plus de quinze ans». Et le pire est devant nous puisque l’INSEE prévoit un pic à 3,0% dès le mois prochain.

«La revalorisation du pouvoir d’achat des salaires est une urgence absolue!», a martelé FO. Pour le privé, les syndicats revendiquent notamment la mise œuvre effective du chèque transport, la relance des négociations de branche sur les salaires, des mesures en faveur du logement, en particulier un moratoire sur les loyers, une hausse des pensions et coup de pouce au SMIC.

Publié dans Société | Pas de Commentaire »

ILS SONT LONG A LA DETENTE LES UMPISTES LES IDEES DE GAUCHE SONT BONNES HEIN SARKOZYZY

Posté par goalexandre le 14 janvier 2008

 

 

Plan pour la sécurité du 93: « pas une police de proximité » selon Alliot-Marie

14/01/2008-[19:11] – AFP

SAINT-DENIS-LA-PLAINE, 14 jan 2008 (AFP) – La ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie s’est défendue lundi, en présentant son plan pour la sécurité en Seine-Saint-Denis de ressusciter la police de proximité établie par le gouvernement Jospin en 1997 et supprimée par Nicolas Sarkozy en 2002.

Les mesures de son plan, dont la création d’ « unités territoriales de quartiers » visent à permettre aux policiers « de faire leur travail de policier : renseignement, intervention, interpellation si nécessaire et non, comme ça a été parfois le cas dans le passé, essentiellement de la prévention ou de l’encadrement de jeunes », a-t-elle assuré devant la presse. Le rôle des policiers, qui seront « là où il faut et à l’heure où il le faut », a souligné la ministre, c’est « de faire respecter la loi et l’autorité de l’Etat et non pas de faire de l’animation, pour cela, il y a des associations, c’est leur rôle », a ajouté la ministre. Selon elle, cela représente « une des principales, fondamentales différences avec la police de proximité telle qu’elle avait été envisagée par les gouvernements socialistes ». La ministre se réclame davantage de la « police de proximité » qui avait été prévue par Charles Pasqua, alors ministre de l’Intérieur, dans sa loi pour la sécurité (LOPS) de 1995. Plus tard, et notamment « au cours des années précédent 2002″, a ajouté la ministre, cette « police de proximité a subi énormément de dérives pour devenir une police qui s’occupait essentiellement de prévention et d’encadrement ». Avec son plan, Mme Alliot-Marie veut faire de la Seine-Saint-Denis un « laboratoire d’excellence de ce que peut être la police dans ses relations avec la population ».

Publié dans Faits et méfaits du sarkozysme | Pas de Commentaire »

TITRE SUR LE PARISIEN

Posté par goalexandre le 13 janvier 2008

bonsoir a tous

j’ai trouvé cet article daté du samedi 12 janvier 2008 dans le parisien

Seine Saint Denis

Echos de campagne

samedi 12 janvier 2008 | Le Parisien

ImprimerEnvoyer

Ecole Jules-Ferry, rue Léo-Delibes. Entrée libre.

SAINT-DENIS
Toujours pas d’accord entre PS et PC

Cinq réunions et toujours pas d’accord entre PS et PC à Saint-Denis. Une première depuis la création de l’Union de la gauche. Les socialistes de la ville ont voté, jeudi soir en assemblée générale, une motion demandant qu’une nouvelle négociation soit réalisée « sans délai » avec Didier Paillard, maire communiste sortant et tête de liste. « Les propositions présentées par le PCF ne sont pas acceptables en l’état », estiment les socialistes qui, faute d’un accord signé le 17 janvier, menacent de présenter une liste autonome au premier tour. Agacés, les communistes assurent avoir tenu compte de l’évolution du vote local et fait un rééquilibrage de leur liste entre les différentes formations de gauche, donnant au PS quinze places éligibles contre dix en 2001 et faisant baisser ses propres sièges de vingt-sept à vingt-trois (personnalités civiles comprises). Le PC est d’autant plus étonné par ces blocages qu’il dit avoir intégré dans son programme 57 des 58 propositions socialistes. Seule exception, l’extension de la vidéosurveillance, qui divise toujours la municipalité.

Publié dans Municipales 2008 Saint-Denis | Pas de Commentaire »

dyonnisiens dyonnisiennes sarkozy a menti aux francais video pour la preuve

Posté par goalexandre le 12 janvier 2008

http://www.dailymotion.com/video/x3zsi7

 AVOCAT D’AFFAIRES DE METIER   IL SAI EMBOURBER LES FOULES    ET LA PREUVE PAR LA VIDEO ICI 

LE  MONSIEUR SCIENCE INFUSE  S’ESTY AUGMENTE LUI ET MAINTENANT LES CAISSES SONT VIDES 

C’EST CELA  LES UMPISTES

 CITOYENS  CITOYENNES     BLING BLING DOIT PARTIR ILEST INAPTE  AU POSTE JE LE NOTE  ZERO POINTE

 LICENCIEMENT SANS PREAVIS  DEHORS LES TRICHEURS LES MANIPULATEURS DES CONSCIENCES   LES  PRORICHES ET LEURS CADEAUX  15 MILLIARDS AUX RICHES

Publié dans Faits et méfaits du sarkozysme, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

7mois prison pour un yaourt methode décomplexée tres instructif

Posté par goalexandre le 12 janvier 2008

bonsoir camarades  

 a lire   tres instructif  de la methode   un homme ou une femme  avertie en valent deux

 

Olivier Théron : 7 mois d’emprisonnement pour jet de yaourt sur la voiture de Sarkozy !!!

.fullpost{display:inline;}Communiqué de Vélorution Toulouse Le 30

Communiqué de Vélorution Toulouse Le 30 novembre dernier Olivier Théron, fondateur de la vélorution toulousaine, a été incarcéré à la Maison d’Arrêt de Seysses sur la décision du Procureur de Toulouse pour purger une peine de 7 mois d’emprisonnement. Nous ne connaissons pas encore les circonstances exactes dans lesquelles Olivier a été mis sous écrou cependant nous savons que les policiers sont venus l’aborder le mardi précédent au marché bio du Capitole où il venait s’installer pour le « garage-volant » et ont confisqué �volé- la charrette et les caisses à outils de l’association. Ils ont été retrouvés plus tard dans un garage de dépôt de la police, sans qu’aucun signalement de cette intervention n’ait été enregistré au commissariat. Olivier s’étant rendu lui-même au commissariat mercredi 28 novembre, suite à la disparition de la charrette, il lui a été signifié qu’il n’y avait pas de mandat de dépôt à son égard. Jeudi après-midi les policiers l’ont de nouveau approché à l’atelier ou aux alentour de l’atelier de l’association situé à Mix’Art Myrys. Les éléments pour relater la suite sont encore partiels, mais ce qui se dessine, ce sont des conditions d’incarcération tout à fait en dehors de la procédure « normale » avec un passage au commissariat caractérisé par de nouvelles violences et lors duquel il est apparu que les policiers ont délibérément profité des obsèques du fils d’un proche qui rassemblait beaucoup de personnes de son entourage, vendredi, pour agir contre Olivier. Olivier et les membres de l’association Velorution n’ont jamais cessé de contester et de dénoncer les condamnations à la peine de prison prononcés à l’égard d’Olivier. Les condamnations mises en exécution aujourd’hui par le procureur sont celles pour – outrage à ministre par jet de yaourt sur la voiture de Sarkosy (4 mois) - entrave à la circulation et rébellion lors de son arrestation sauvage en avril 2005 à la fin d’une manifestation de cyclistes (2 mois) – outrage à magistrat sous forme de lettre envoyé au juge (1 mois), lettre dénonçant les multiples entraves aux droits élémentaires de la défense comme le refus systématique de fournir la copie du dossier d’accusation, l’écartement de toutes pièce et témoignage attestant de l’harcèlement et des méthodes irrégulières employées par la police, le refus d’instruire les plaintes déposées par l’association et Olivier lui-même, et, de manière générale, les conditions dans lesquelles se sont déroulés les procès. Les démêlés d’Olivier avec la justice toulousaine ont commencé en 2002, année de l’ouverture du premier atelier de la Vélorution lorsqu’il a été inculpé pour « outrage à agent » suite à une interpellation avec garde à vue pour avoir grillé un feu à vélo. Après avoir dénoncé publiquement quelques mensonges et machinations de la police suite à sa garde à vue, il s’est retrouvé dans le collimateur d’une petite frange de cette corporation professionnelle à Toulouse. Le jet de yaourt sur la voiture ministérielle en février 2004 suivi de ses confessions publiques et médiatiques sur la nature de son acte, a donné le point de départ pour un acharnement policier et judiciaire inaugurant déjà la France de l’ère de Sarkosy. La décision du procureur de mettre en exécution des peines de prison à l’encontre d’Olivier est une décision politique. Aucun des faits incriminés n’a causé des dommages corporels, matériels ou financiers si ce n’est ceux essuyés par l’association et Olivier lui-même. La seule raison pour laquelle il se trouve aujourd’hui en prison, c’est qu’il n’a jamais voulu se soumettre, ni aux injustices ni aux intimidations ni aux pratiques de certains policiers qui prennent leurs aises avec les lois et jouissent d’un privilège de plus en plus insupportable dans ce pays, celui de n’être jamais inquiétées ou mis en cause. Il est allé jusqu’au bout dans sa démarche, sans jamais perdre son courage. C’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui en prison. Car pour le reste, il s’occupe de bicyclettes et consacre son temps et son énergie à ceux et celles qui les empruntent. Avec les ateliers de réparation, de récup et de recyclage, il a mis en place un outil collectif précieux pour l’autonomie des cyclistes. Rejoint par d’autres vélorutionnaires, il a ouvert une brèche, une alternative concrète, pour rompre la logique automodébile et ses répercussions néfastes sur la maîtrise de nos vies. Il faut craindre que rien ne lui sera épargné en termes de pénibilité des conditions de détention car l’objectif et non seulement de l’isoler, mais de briser l’individu. C’est pourquoi la seule exigence que nous avons et que nous allons faire entendre, est qu’il sorte de prison ! Tout de suite ! Vélorution Toulouse

 

Publié dans Faits et méfaits du sarkozysme | Pas de Commentaire »

12
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...