• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

GAUCHE HUMANISTE UNISSONS NOUS POUR LES TRAVAILLEURS EN DIFFICULTES 1000 FAMILLES A HEULIEZ UN EXEMPLE POUR L’AVENIR )

Posté par goalexandre le 31 juillet 2009

 

LIEN D’INFORMATION  SUR LA FRIENDLY ET HEULIEZ  FAITES CIRCULER MERCI

http://www.facebook.com/ext/share.php?sid=107376743349&h=XGF_t&u=0wVhg

 

Prochaines apparitions publiques

 

- le 11, 12 et 13 septembre 2009 :
A la fête de l’Humanité, sur le stand VEOLIA de notre partenaire pour Autolib
Parc départemental de la Courneuve

GAUCHE HUMANISTE  UNISSONS NOUS POUR LES TRAVAILLEURS EN DIFFICULTES   1000 FAMILLES A HEULIEZ  UN EXEMPLE  POUR L'AVENIR )  dans Connaître SARKO pour mieux le combattre- le 22 septembre 2009 :
A la Rochelle à l’occasion de la journée sans voitures
Exposition à l’extrémité du Cours des Dames

logo_819-1 dans Democratie
- le 17, 18 et 19 novembre 2009 :
Salon des Maires et des Collectivités Locales – Porte de Versailles – Paris

salon+des+maires+2009 dans Elles et ils chantent la Liberte- le 1, 2, 3 et 4 décembre 2009 :
Salon Pollutec – Paris – Nord Villepinte

logo_pollutec_FR dans Europe

2 juillet 2009

Salon Ecoexpo à La Rochelle

 

 dans InternationalLa Friendly a de nouveau paradé sur le parvis de la maison de la Charentes Maritime à la Rochelle au coté de la Simplicity d’Eco & Mobilité. Diverses personnalités se sont déplacées pour échanger autour du véhicule des avancées du projet.
 dans Sarkozy un an de folie

29 juin 2009

Catalogue Friendly

 

Plaquette Friendly V2

19 juin 2009

La Friendly dans le berceau européen de l’écologie

 

Du 16 au 17 juin 2009, la Friendly a été la star du premier congrès éco-mobilité d’Allemagne en présence de la ministre de l’écologie. 500 spécialistes Européens de l’éco-mobilité ont ainsi pu la découvrir.

IMG00099-20090616-1400

17 juin 2009

La Friendly au soleil

 

Du 5 au 7 juin 2009, la Friendly était présente au salon Servest de St Tropez.
Cet événement a été l’occasion de présenter le projet avec nos distributeurs locaux.
Le public a une nouvelle fois confirmé qu’il était prêt à rouler électrique !

St+Tropez+044

20 mai 2009

Style définitif de la Friendly

 

Pour améliorer les performances crash et l’habitabilité intérieure, nous avons fait évoluer les dimensions de la Friendly, ce qui lui confère des lignes plus rondes. Sur les photos qui suivent vous pourrez voir le modelage du prochain prototype qui sera fabriqué à 10 exemplaires, afin de valider les performances crash et fonctionnelles du produit.

15 mai 2009

Salon des véhicules électriques, EVS 24 en Norvège

 


Le salon EVS (Electric Vehicle Symposium) qui se tient chaque année sur un continent différent, était cette année pour sa 24ème édition en Norvège. Notre équipe y était présente toute la semaine au coté de notre distributeur local Enviro.
Vous trouverez un diaporama du salon en cliquant sur ce lien: picasaweb.

video

24 avril 2009

Développement système de chauffage

 

Nouvelle phase de développement, la mise au point d’un système de chauffage qui permet de désembuer et de dégivrer la voiture pour satisfaire aux homologations. Pour cela, la Friendly s’est rendue au CSTB de Nantes, et plus particulièrement à la Soufflerie Climatique Jules Verne. Le but était de réaliser des essais grandeur nature.
La Friendly a été placée dans la soufflerie à une température de -3c° pour le désembuage, puis -8c° pour le dégivrage. Les résultats obtenus pour ce premier essai sont satisfaisants.


Ça n’a l’air de rien mais cette turbine qui active la soufflerie mesure tout de même 8 mètres de diamètre
.

Le quadrillage sur le prise-brise permet de calculer la surface du champ de vision qui est désembuée ou dégivrée. Vous remarquerez également en arrière plan l’immense couloir qui permet la circulation de l’air pour recréer les conditions climatiques les plus extrêmes.

Rassurez-vous, vous n’aurez à pas brancher tout cet équipement pour recharger votre Friendly, une simple prise suffira.
Pour ces tests une multitude de capteurs avait été installée à l’intérieur de la voiture.

27 mars 2009

Salon de Genève 2009

 


Avec le salon automobile de Paris, celui de Genève est pour Heuliez le plus important. Cet évènement a été l’occasion de présenter la Friendly « roulante ». C’est donc pour nous une nouvelle étape qui nous rapproche encore un peu plus de l’aboutissement du projet.
Le public a su nous renouveler son soutien et ses encouragements pour la commercialisation de notre gamme de véhicules électriques.

23 mars 2009

Vidéo officielle Friendly

 

 

Première vidéo officielle, cette séquence vous permettra de voir la Friendly en situation réelle à La Rochelle.

video

 

Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, International, Sarkozy un an de folie, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Nouveau recours de l’Etat pour expulser les Roms de Saint-Denis

Posté par goalexandre le 26 juillet 2009

 

source

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/nouveau-recours-de-l-etat-pour-expulser-les-roms-de-saint-denis-21-07-2009-586805.php

 

 

Nouveau recours de l’Etat pour expulser les Roms de Saint-Denis

 

 

 

Débouté lundi, l’Etat va introduire un nouveau recours visant l’expulsion des Roms qui occupent un terrain de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) lui appartenant. «Le TGI de Bobigny a reconnu illicite l’occupation d’un terrain tout en rejetant le recours de l’Etat comme étant mal orienté.

De ce fait un nouveau recours va être formé», a annoncé mardi le ministre de l’Immigration et de l’Intégration, , à l’.

sas_pageid=’2358/16824′; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_seinesaintdenis sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300×250 sas_target= »; // Targeting SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);

La justice avait rejeté la demande de la préfecture de Seine-Saint-Denis de faire évacuer ce terrain, sur lequel l’ONG Médecins du Monde (MDM) avait dressé le 26 mai sept tentes d’urgence pour héberger 116 Roms, dont 41 enfants et 5 femmes enceintes. Quelques jours plus tôt, le hangar qui leur servait d’habitation avait été détruit dans un incendie qui avait coûté la vie à un enfant de 10 ans.

Le TGI de Bobigny n’avait pas tranché sur le fond mais simplement considéré que MDM, assigné en référé, ne pouvait pas être considéré comme le représentant des occupants, selon une source proche du dossier.

Eric Besson n’a pas dit qui serait visé cette fois-ci par la nouvelle action en justice de l’Etat.

Il a par ailleurs affirmé que les 250 personnes dont le campement du quartier de la Briche, à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), avait brûlé il y a dix jours, ont bénéficié dans leur «totalité» d’un hébergement d’urgence.

 

Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Sarkozy un an de folie | Pas de Commentaire »

Fabricant de sondages video a voir

Posté par goalexandre le 23 juillet 2009

h2014377411235663544.jpg

Image de prévisualisation YouTube
pinocchio.png

Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre, Faits et méfaits du sarkozysme, Sarkozy un an de folie, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

hadopi une loi stupide dit jean louis bianco proche de segolene royal video

Posté par goalexandre le 23 juillet 2009

http://www.dailymotion.com/video/x9xnym

bravo jean louis bianco     voilà comment j’aime les socialistes   combattifs   unitaires   et parlant un     langage  de verité

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, International, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Sarkozy = le président le + impopulaire et le + mythomane de tous les temps, certains en d’autres temps auraient démissionés lui il s’adapte il a changé et hop retournement de veste

Posté par goalexandre le 22 juillet 2009

Image de prévisualisation YouTube

 

Sarkozy = le président le + impopulaire et le + mythomane de tous les temps, certains en d’autres temps auraient démissionés lui il s’adapte il a changé et hop retournement de veste

icone des tags Je n’avais pas attaché, à cette soirée”, au Fouquet’s “une, importance considérable”, a-t-il reconnu, . “J’ai eu tort

 

 


 

 

 

Sarkozy ouvre sa boîte à promesse

Email This Post Print This Post

fouquets001Interrogé par l’hebdomadaire sur le point de savoir s’il n’avait commis aucune erreur durant ces deux années, il  a répondu par la négative: “certainement pas. J’ai commis des erreurs. Est-ce que tout ce qui m’est reproché l’est injustement? Non. Il faut un temps pour entrer dans une fonction comme celle que j’occupe, pour comprendre comment cela marche, pour se hisser à la hauteur d’une charge qui est, croyez-moi, proprement inhumaine”, a-t-il dit.

Quant aux critiques sur son côté “bling-bling”, la soirée au Fouquet’s le soir de son élection et ses amitiés avec les grands patrons et notamment de la de presse, M. Sarkozy rappelle que ces critiques “avaient commencé bien avant le Fouquet’s. Cela correspondait à une époque de ma vie personnelle qui n’était pas facile et où j’avais à me battre sur plusieurs fronts”.

“Je n’avais pas attaché à cette soirée” au Fouquet’s “une importance considérable”, a-t-il reconnu. “J’ai eu tort. En tout état de cause, à partir du moment où quelque chose n’est pas compris et fait polémique, c’est une erreur. Et si erreur il y a, ce n’est pas la peine de la recommencer”, a-t-il admis.

Quant à l’austérité de moeurs et l’exemplarité de comportement exigée du président de la République, le chef de l’Etat note que cela ne le “choque en rien”, puis il remarque que “cette exigence est nouvelle”. En clair, il constate cette austérité du comportement mais ne semble pas y adhérer. Perseverare diabolicum…

Nicolas Sarkozy : Le Top 10 Gaffe

 

 

 

 

icone alerter Alerter les modérateurs

Par goalexandre Groupe Echanges d’A[gv data= »http://www.youtube.com/?v=object width= »425″ height= »344″>

Publié dans Elles et ils chantent la Liberte, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, Politique, Sarkozy un an de folie, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Cinq personnes ont été touchés par ces tirs de flashball, tous au dessus de la taille.

Posté par goalexandre le 19 juillet 2009

 

rappel des faits

À Montreuil, la police vise les manifestants à la tête

Le matin du mercredi 8 Juillet, la police avait vidé une clinique occupée dans le centre-ville. La clinique, en référence aux expériences venues d’Italie, avait pris la forme d’un « centro sociale » à la française : logements, projections de films, journal, défenses des sans papiers, repas… Tous ceux qui réfléchissent au vivre ensemble regardaient cette expérience avec tendresse. L’évacuation s’est faite sans violence. Les formidables moyens policiers déployés ont réglé la question en moins d’une heure. En traversant le marché le matin, j’avais remarqué leurs airs affairés et diligents.

 


Intérêts communsPolitique

Description :

Pour envoyer un signe fraternel à Joachim Gatti, cinéaste :

http://jesigne.fr/pourjoachimgatti

RAPPEL DES FAITS

SUR JOACHIM GATTI (À DIFFUSER LARGEMENT). Lettre ouverte de Stéphane Gatti (son père)
samedi 11 juillet 2009

Pour info complémentaire sur Joachim Gatti, il est aussi l’acteur qui a tenu le rôle de Joachim Rivière dans le film « La Commune de Paris » de Peter Watkins, il a fait des études de philosophie à Nanterre avec Etienne Balibar, un Grand Projet sur la sémiotique de la stratégie urbaine de la ville de Gênes (histoire et contemporain dont les grandes manifestations altermondialistes). Etc…

Il va de soi qu’il faut prendre en compte tous les « cyclopes » comme disait La Louve ici, des balles de plastique ou autres coups envoyés dans la figure des manifestants, activistes et/ou autres résistants ou non conformes, dont les gars les plus défavorisés des banlieues qui ont été aux premières loges, ou simples contestataires solidaires de l’insoumission et de la liberté du mode de vie, premières victimes de la défiguration générale entreprise par le nouveau Président depuis qu’il fut ministre de l’intérieur, corps vivants et réformes institutionnels compris.

Défigurer pour marquer à vie, c’est un crime autorisé depuis que la police est engagée par le pouvoir dans des voies miliciennes contre l’altérité sociale et nationale (ici je parle aussi de l’émigration). Et notamment contre ceux qui agissent pour sauver les libertés à l’acte. Sans doute est-ce la structuration d’un fascisme sur l’alterophobie générale des lois et des ordres exécutifs, jusqu’à leur application sans contestation par les forces de l’ordre, n’étant en réalité que celles du désordre des divisions les plus graves.

Mais il faut savoir que l’état dans lequel se trouve le visage du dernier des « cyclopes » de la population en voie de mutation sous les actes de défiguration de l’humain par le président actuel, est certainement le plus grave de ceux qui se sont produits jusqu’ici. L’escalade est claire et il faut voir et comprendre en quoi…

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article88906

rappel des faits

À Montreuil, la police vise les manifestants à la tête

Le matin du mercredi 8 Juillet, la police avait vidé une clinique occupée dans le centre-ville. La clinique, en référence aux expériences venues d’Italie, avait pris la forme d’un « centro sociale » à la française : logements, projections de films, journal, défenses des sans papiers, repas… Tous ceux qui réfléchissent au vivre ensemble regardaient cette expérience avec tendresse. L’évacuation s’est faite sans violence. Les formidables moyens policiers déployés ont réglé la question en moins d’une heure. En traversant le marché le matin, j’avais remarqué leurs airs affairés et diligents.

Ceux qui s’étaient attaché à cette expérience et les résidents ont décidé pour protester contre l’expulsion d’organiser une gigantesque bouffe dans la rue piétonnière de Montreuil.

Trois immenses tables de gnocchi (au moins cinq mille) roulés dans la farine et fabriqués à la main attendaient d’être jetés dans le bouillon. Des casseroles de sauce tomate frémissaient. Ils avaient tendu des banderoles pour rebaptiser l’espace. Des images du front populaire ou des colonnes libertaires de la guerre d’Espagne se superposaient à cette fête parce que parfois les images font école. J’ai quitté cette fête à 20h en saluant Joachim.

A quelques mètres de là, c’était le dernier jour dans les locaux de la Parole errante à la Maison de l’arbre rue François Debergue, de notre exposition sur Mai 68. Depuis un an, elle accueille des pièces de théâtres, des projections de films, des réunions, La nuit sécuritaire, L’appel des Appels, des lectures, des présentations de livres… Ce jour-là, on fermait l’exposition avec une pièce d’Armand Gatti « L’homme seul » lu Pierre Vial de la Comédie Française et compagnon de longue date. Plusieurs versions de la vie d’un militant chinois s’y confrontent : celle de la femme, des enfants, du père, du lieutenant, du général, des camarades…

C’était une lecture de trois heures. Nous étions entourés par les journaux de Mai. D’un coup, des jeunes sont arrivés dans la salle, effrayés, ils venaient se cacher… ils sont repartis. On m’a appelé. Joachim est à l’hôpital à l’hôtel Dieu. Il était effectivement là. Il n’avait pas perdu conscience. Son visage était couvert de sang qui s’écoulait lentement comme s’il était devenu poreux. Dans un coin, l’interne de service m’a dit qu’il y avait peu de chance qu’il retrouve l’usage de son œil éclaté. Je dis éclaté parce que je l’apprendrais plus tard, il avait trois fractures au visage, le globe oculaire fendu en deux, la paupière arrachée…

Entre ces deux moments; celui où je l’ai quitté à la fête aux gnocchi et l’hôtel Dieu que s’était-il passé ? Il raconte : Il y a eu des feux d’artifice au dessus du marché. Nous nous y sommes rendus. Immédiatement, les policiers qui surveillaient depuis leur voiture se sont déployés devant. Une minute plus tard, alors que nous nous trouvions encore en face de la clinique, à la hauteur du marché couvert, les policiers qui marchaient à quelques mètres derrière nous, ont tiré sur notre groupe au moyen de leur flashball.
A ce moment-là je marchais et j’ai regardé en direction des policiers. J’ai senti un choc violent au niveau de mon œil droit. Sous la force de l’impact je suis tombé au sol. Des personnes m’ont aidé à me relever et m’ont soutenu jusqu’à ce que je m’assoie sur un trottoir dans la rue de Paris. Devant l’intensité de la douleur et des saignements des pompiers ont été appelés.

Il n’y a pas eu d’affrontement. Cinq personnes ont été touchés par ces tirs de flashball, tous au dessus de la taille. Il ne peut être question de bavures. Ils étaient une trentaine et n’étaient une menace pour personne. Les policiers tirent sur des images comme en témoigne le communiqué de l’AFP.

Un jeune homme d’une vingtaine d’années, qui occupait, avec d’autres personnes, un squat évacué mercredi à Montreuil (Seine-Saint-Denis), a perdu un œil après un affrontement avec la police, a-t-on appris de sources concordantes vendredi. Le jeune homme, Joachim Gatti, faisait partie d’un groupe d’une quinzaine de squatters qui avaient été expulsés mercredi matin des locaux d’une ancienne clinique. Ils avaient tenté de réinvestir les lieux un peu plus tard dans la soirée mais s’étaient heurtés aux forces de l’ordre. Les squatters avaient alors tiré des projectiles sur les policiers, qui avaient riposté en faisant usage de flashball, selon la préfecture, qui avait ordonné l’évacuation. Trois personnes avaient été arrêtées et un jeune homme avait été blessé à l’œil puis transporté dans un hôpital à Paris, selon la mairie, qui n’avait toutefois pas donné de précision sur l’état de gravité de la blessure. »Nous avons bien eu connaissance qu’un jeune homme a perdu son œil mais pour le moment il n’y a pas de lien établi de manière certaine entre la perte de l’œil et le tir de flashball », a déclaré vendredi la préfecture à l’AFP.

La police tire sur l’image d’un jeune de 20 ans qui essayent de reprendre son squat. Et pour la police et les médias, cela vaut pour absolution, et c’est le premier scandale.
Faut-il rétablir la vérité sur l’identité de Joachim Gatti ne serait-ce que pour révéler la manipulation des identités à laquelle se livre la police pour justifier ses actes , comme s’il y avait un public ciblé sur lequel on pouvait tirer légitimement ?

Joachim n’a pas 20 ans mais 34 ans.
Il n’habitait pas au squat, mais il participait activement aux nombreuses activités de la clinique
Il est cameraman
Il fabrique des expositions et réalise des films.
Le premier film qu’il a réalisé s’appelle « Magume ». Il l’a réalisé dans un séminaire au Burundi sur la question du génocide. Aujourd’hui, il participe à la réalisation d’ un projet dans deux foyers Emmaüs dans un cadre collectif.

On devrait pouvoir réécrire le faux produit par l’AFP en leur réclamant de le publier. Il serait écrit :
Joachim Gatti, un réalisateur de 34 ans a reçu une balle de flashball en plein visage alors qu’il manifestait pour soutenir des squatteurs expulsés. Il a perdu un œil du fait de la brutalité policière.

Stéphane Gatti

Pour envoyer un signe fraternel à Joachim Gatti, cinéaste :

http://jesigne.fr/pourjoachimgatti

A diffuser le plus largement possible.

Bonsoir Joachim

En cette veille du 14 Juillet nous étions tous et toutes là, à Montreuil
Pour vous témoigner de notre affection
Et pour dénoncer la spirale de la répression
Comment peut-on en arriver à une agression aussi violente
Les hommes libres feraient-ils peur ? Auraient-ils plus de poids que nous le croyions ?

Ce soir nous étions tous là
Et nous tenons par ces quelques mots à vous apporter un peu de réconfort
pour vous dire que nous pensons à vous

Une lettre de vous appelant à la poursuite du combat a été lue.
Vous nous avez ouvert une voie
Et nous ne comptons pas rester dans le silence

Nous tenons à dire qu’il est révoltant de vous savoir ce soir à l’hôpital
Amputé de votre outil de travail, votre œil. Il n’est pas supportable de savoir qu’en 2009
Une scène du « Potemkine » , que nous avons tous vue enfant ou adolescent
Peut avoir lieu aujourd’hui dans la France républicaine. Une balle pour pourfendre la révolte
Une femme attaquée à la baïonnette comme aujourd’hui vous et vos camarades au flash-ball
Une balle sur les escaliers et le landau avec le bébé qui dévale les marches

Mais justement, pour dire qu’on n’arrête pas la révolution.

Une pensée va aussi aux expulsés de Montreuil, à votre famille, vos amis et
vos proches qui comme vous, doivent souffrir de cet acte d’une violence inadmissible

L’œuvre magistrale de vos grands-parents et parents, que nous admirons profondément,
Qui compte tant de personnages, de paroles et de raccords clairvoyants,
Y compris ces yeux soudain ouverts d’Hélène dans « La Jetée » de Chris Marker,
Soudain prennent une signification encore plus cruciale

Du fond de son arbitraire opaque, la police ne s’y est pas trompée
En vous elle a tenté d’aveugler une lignée d’artistes-combattants à la puissance incomparable.

Mais comme toujours quand elle assassine ou mutile les artistes,
De facto elle rend hommage à leur puissance critique

Nous vous embrassons.

Tous et Toutes qui partout pensons à Vous

à Joachim Gatti

« Face à une dictature, comment agir politiquement quand on est un créateur ? »
Marie-José Mondzain

Marie-José Mondzain posait cette question au printemps 2009 dans un entretien accordé à la revue Cassandre [1]. Les sbires de la « démocratie Potemkine » [2] qui nous régit ont montré de quelle façon ils voulaient accueillir la réponse.

Ce mercredi 8 juillet 2009, Joachim Gatti a été touché au visage d’un tir de flashball qui lui a fait perdre son oeil droit. Que faisait-il donc qui puisse déclencher cette atrocité ? Joachim témoignait pacifiquement son soutien aux expulsés de « la Clinique ». « La clinique, en référence aux expériences venues d’Italie, avait pris la forme d’un « centro sociale » à la française : logements, projections de films, journal, défenses des sans papiers, repas… Tous ceux qui réfléchissent au vivre ensemble regardaient cette expérience avec tendresse. » (Sur Joachim Gatti, lettre ouverte de Stéphane Gatti son père <http://juralibertaire.over-blog.com/article-33714273.html> )

Une manifestation de solidarité s’est déroulée hier pacifiquement à Montreuil jusqu’à ce que les forces de police ne décident de charger un cortège dont, « Dans un souci d’apaisement, les organisateurs (…) ont cherché à modifier le parcours pour éviter que le face à face ne se prolonge, repartant vers la Croix de Chavaux », ainsi que le souligne le communiqué de ce jour de l’AFP, repris par les éditions en ligne de journaux tels que Le Monde et Le Figaro. Les gardes mobiles se sont alors acharnés avec une violence qui a choqué la population de Montreuil sur des manifestants qui s’étaient contentés de porter des banderoles en évitant toute action agressive.

Le 22 mars 2009, Stéphane Gatti accueillait la deuxième journée nationale de l’Appel des appels dans les locaux de La Parole errante à la Maison de l’Arbre, à Montreuil. Nous nous y rencontrions « décidés à combattre une idéologie de la norme et de la performance qui exige notre soumission et augure d’une civilisation inique et destructrice de l’humain » [3].

Aussi, les participant-e-s au comité de Paris de l’Appel des appels tiennent à témoigner à Joachim et Stéphane Gatti, leur émotion, leur sympathie tout autant que leur détermination à lutter contre cette barbarie qui vient et qui a déjà meurtri bien trop d’entre nous.

Il nous appartient, toutes et tous, d’élaborer les cadres dans lequels pourront prendre forme les résistances et ripostes qui mettront en échec ceux qui déclament sur les écrans du Spectacle : « Nous devons protéger nos concitoyens les plus fragiles, ceux qui souffrent le plus », « L’exclusion, c’est ce que la crise peut engendrer de plus grave » [4] et qui, dans le même temps, assument le bon fonctionnement d’un Etat qui peut mettre en garde à vue simultanément 74 syndicalistes d’une même entreprise (EDF-GDF) et qui réserve aux plus démunis et aux plus précaires l’assurance d’une constante brutalité répressive.

L’Appel des appels nous donne un de ces cadres où nous pouvons nous retrouver, un lieu où nous pouvons construire la confiance face à la déshumanisation.

Ce mardi 14 juillet 2009
Comité de Paris de l’Appel des appels <http://www.appeldesappels.org/spip.php?rubrique36>

[1] Cassandre Horschamp <http://www.horschamp.org/breve.php3?id_breve=168> , no 77, p. 49
[2] Villages Potemkine, luxueuses façades érigées à la demande du ministre russe Potemkine destinées à masquer la pauvreté des villages lors de la visite de l’impératrice Catherine II en Crimée en 1787.
[3] Charte de l’Appel des appels <http://www.appeldesappels.org/spip.php?article62>
[4] Discours présidentiel devant le Parlement réuni en Congrès <http://www.elysee.fr/>

MAIS QUE FAIT LA POLICE?

Et oui, ma bonne dame, mon bon monsieur, que fait la police ?

Nous sommes bien à Montreuil, vous et moi : Montreuil, Seine-Saint-Denis. Qu’on y habite ou qu’on y passe, on a des yeux pour voir que ça ressemble peu à l’image qu’en donnent les journaux et les politiques. Aucune ville ne saurait ressembler à ces images abruties(-santes), alors j’ai décidé de commencer à décrire ce que c’est, aberrations optiques comprises.

Montreuil, c’est grand, ça fourmille de monde, c’est très complexe et c’est étonnamment tranquille. Sinon, ça ressemble beaucoup aux autres villes où j’ai vécu : l’Etat est partout et son administration nous octroie (ou pas) le droit d’être là, au prix de tous ces comptes à rendre sans cesse en montagnes de paperasse et de justifications d’existence. Il fait régner sa loi, sous l’infinie variété de ses uniformes, pour assurer le maintien d’un ordre réglé par le profit.

Comme partout ailleurs, c’est ça que fait la police.

L’argent est partout, mais pas pour tout le monde, évidemment. Le travail ne manque pour personne – il faut réussir à survivre dans la métropole -, c’est le salaire qui est rare, puisqu’on n’arrive pas à échapper vraiment à toute cette marchandise qui s’étale. Même les besoins les plus primaires, se nourrir, se loger, se déplacer, sont soumis à la propriété que tout l’arsenal répressif sert à protéger.

Comme partout ailleurs, c’est ça que fait la police.

Malgré cela, ici, je connais des gens un peu partout. Ils sont très différents les uns des autres, mais ils me ressemblent plus que ceux des panneaux publicitaires (que l’on trouve en nombre grandissant dans la commune voisine de P., et qui sont blancs, jeunes, minces et dynamiques…). En général, à leur façon, ils font comme moi : ce qu’ils peuvent. Et ils s’entraident. Ils s’organisent pour ne pas (trop) subir face aux patrons, aux Assedic, aux HLM, aux contrôleurs de tous poils. Souvent, ils travaillent à construire quelque chose qui leur plait : une maison, une crèche, un livre… Parfois, on partage une aversion certaine pour tout ce qui précède, on essaye de comprendre comment s’en débarrasser et quand on trouve une petite idée, on s’empresse de la mettre en oeuvre. ça non plus, ce n’est pas vraiment une pratique spécifiquement montreuilloise. Ces derniers temps, ça a donné en vrac : des occupations de maisons, de CAF, de tours de la mairie, des manifs, des actes de résistance aux rafles de sans-papiers, de solidarité avec des grévistes, des assemblées, des bouffes, des chansons… et j’en passe…

Mercredi soir, à Montreuil, c’est sur tout cela que la police a dégainé. Ce qui s’est passé ce soir-là arrive dans beaucoup d’autres villes et dans des situations très diverses (manifestation, intimidation des habitants de certains quartiers…). Une fois de plus, parler de bavure serait tout simplement mensonger.

Car elle fait quoi la police, hein? Qu’est-ce qu’elle fait la police à Montreuil?

Elle joue au ball-trapp dans les rues de la ville, mon bon monsieur, ça tire sur tout ce qui bouge, sur tout ce qui ne rentre pas dans le rang. Avis aux amateurs de démocratie participative : pour garantir la pérennité de ce beau système, la police républicaine vise à la tête!

Et oui, la police républicaine…

Celle qui fait des auto-temponeuses avec les mobylettes des adolescents – moratoire sur les voitures de police! -, celle qui charge dans les avions des paquets humains en les étouffant avec des coussins – moratoire sur les coussins! -, celle qui tamponne un procès-verbal de mise en garde à vue à 22h et un certificat de décès à 6h du matin – moratoire sur les gardes-à-vue! – etc… La spécificité du recours systématique aux tirs de flash-ball, qui ont l’avantage pour les policiers qui les utilisent de mutiler sans tuer – ce qui les exposerait à quelques tracasseries administratives et à une légère prise de retard sur leurs points retraite -, doit certes être prise en compte mais il faudrait être particulièrement obtus ou parfaitement de mauvaise foi pour soutenir que la question de la violence de la police se résume à cela.

Car au fond, ma bonne dame, mon bon monsieur, tout le monde sait ce qu’elle fait la police.
Tout le monde le voit, ça crève les yeux.

/Un chat sauvage de la Boissière/

Pour plus d’infos :
http://laclinique.over-blog.net/
http://www.cip-idf.org/
http://la-parole-errante.org/index.php?cat=LPE-PRESENTATION
ainsi que le site de Resistons Ensemble…

Communiqué pour Joachim

L’Appel des appels a décidé, notamment lors d’une rencontre nationale réunie le Samedi 22 Mars 2009 à la Maison de l’Arbre à Montreuil, de constituer un lieu pérenne de pensée transversale.
Lieu visant à décrypter les mécanismes qui conduisent, qui nous conduisent à, souvent, accepter l’inacceptable, voir, parfois à s’en faire les agents, dans tous les métiers du lien social, du bien commun.
Mercredi 8 Juillet 2009, à Montreuil, alors que la Maison de l’Arbre démontait la seule exposition nationale d’ampleur sur Mai 1968, Joachim Gatti, fils de Stéphane Gatti qui nous avait reçus avec D. Voynet, Maire de Montreuil, a été avec quatre autres personnes, très gravement blessé-il a perdu un œil-suite à des violences policières.
Car aux populations de banlieue qui manifestent démocratiquement l’État oppose de plus en plus fréquemment, le tir tendu du flash Ball, la figure normée des jeunes comme nouvelle classe dangereuse, comme pour nous habituer à passer des bornes. Joachim, cameraman de 34 ans, en est l’une des victimes.
L’Appel des appels assure à Joachim, Stéphane et aux quatre autres personnes « visées » par une police de trop grande proximité non seulement son émotion, sa solidarité fraternelle, mais sa volonté de penser et d’agir contre les sinistres politiques d’aveuglement où la passion mortifère de l’ordre force une société toute entière au désordre de la déshumanisation.

L’Appel des appels
Paris le 13 Juillet 2009

Coordonnées

Bureau :

http://jesigne.fr/pourjoachimgatti

Adresse :

Montreuil, France

Publié dans Elles et ils chantent la Liberte, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, LOGEMENT, Société | Pas de Commentaire »

VIDEO Mitterrand remonte les bretelles à François Fillon…dans mon rêve

Posté par goalexandre le 19 juillet 2009

 

Je ne sais pas ce qu’il m’arrive, mais depuis le congrès de Versailles et la nomination de Frédéric Mitterrand au poste de ministre de la culture, je fais des rêves vraiment très étranges.

Alors, comme j’ai la possibilité de pouvoir enregistrer mes rêves, vous allez peut-être pouvoir me dire en le visionnant, si je suis encore normal ou bien?

source

http://www.lepost.fr/article/2009/06/28/1597396_mitterrand-remonte-les-bretelles-a-francois-fillon-dans-mon-reve.html

http://www.dailymotion.com/video/x9phsz

Publié dans Elles et ils chantent la Liberte, Faits et méfaits du sarkozysme, Intelligences collectives socialistes, International, Politique, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

LA VERITEE TRIOMPHERA Il est temps de dénoncer cette manipulation des consciences dont Opinionway est le moteur. Cet institut fonctionne avec l’Elysée, TF1, LCI, Le Figaro.

Posté par goalexandre le 18 juillet 2009

LA VERITEE TRIOMPHERA  Il est temps de dénoncer cette manipulation des consciences dont Opinionway est le moteur. Cet institut fonctionne avec l'Elysée, TF1, LCI, Le Figaro. dans Democratie http://www.dailymotion.com/video/x9w728 

Opinionway payé par

 

Publifact dont le dirigeant est

 

décoré de la légion d’honneur

par sarkozy…

 

h-20-1624914-1247918360 dans insecurite

Nouvelle révélation dans ce qui s’apparente à une affaire d’état de collusion médiatique pour manipuler l’opinion. La société chargée de faire l’interfact entre l’élysée et Opinionway serait Publifact détenue majoritairement par Patrick Buisson, opportunément décoré de la légion d’honneur par Sarkozy en 2007! Pour services rendus?

Voir l’article du Point et de Mediapart.

 

 

Enfin la vérité éclate au grand jour et elle est insupportable même pour les journalistes, responsables, du Figaro qui trouvent que leur journal est devenu un simple instrument de propagande à la gloire de Sarkozy. Il faut dire que leur titre outrancier pur le célébrer à coup s de sondages Opinionway ont fait le tour de la planète du rire.
Alors voici comment Opinionway fonctionne et manipule l’opinion:

Article pris sur le site Libertes Internet.

« Il suffit de taper Opinion Way sur le moteur de recherche du gratuit Métro. Les résultats ? “Les Français plébiscitent la majorité” ; “Le gouvernement Fillon 2 plaît aux Français” ; “Les Français satisfaits à 64% de l’action de Sarkozy”, etc.

Tentons la même opération au Figaro. “Les Français demandent à l’exécutif de ne pas céder” ; “Les Français plébiscitent le style et l’action de Sarkozy” ; “Politoscope : la nomination de François Fillon approuvée” ; “Politoscope : Sarkozy plus crédible que Royal” ; “Sarkozy creuse l’écart avec Royal”, etc.

Réitérons, parce qu’on comprend vite mais qu’il faut nous expliquer longtemps, l’opération sur LCI, autre client d’Opinion Way. “Trois quarts des Français convaincus par Sarkozy” ; “Les réformes, il faut les faire !” ; “Débat : Sarkozy jugé “le plus convaincant” » ; “Sarkozy convaincant, même à gauche” ; “L’ouverture, les Français aiment ça” ; “Sarkozy grand gagnant de la semaine”, etc.

Opinion Way bouffe du Sarkozy tous les jours, à toutes les sauces. C’est également Opinion Way qui a établi que “les Français” n’étaient pas choqués par les vacances sur le yacht de Bolloré ; ou qu’ils approuvaient en masse le fameux “Ministère de l’Immigration et de l’Identité Nationale” et les bienheureux tests ADN (relire notre article sur ce sujet).

Le sondage est une technologie de maîtrise symbolique des opinions et des représentations médiatiques de la politique. Nicolas Sarkozy l’a bien compris, qui, en plus de consommer plus de sondages et d’enquêtes qu’aucune autre bête politique, s’est tout simplement créé un institut de sondage bien à lui – c’est pratique.

La société de sondage Opinon Way est dirigée par Hugues Cazenave. Celui-ci travaillait précédemment à Infométrie, boîte de conseil en communication politique qui a déjà eu pour client l’ancêtre de l’UMP : le RPR. “Quand je rencontre mes clients du RPR ou du CDS, explique Hugues Cazenave, directeur général d’Infométrie (conseil en communication politique), je dois montrer que j’appartiens au même monde qu’eux”, explique l’homme à l’Expansion – c’est Sabotage qui souligne.

Quel était exactement le “cœur de métier” d’Infométrie ? “Cette dernière société a été créée vers 1980 par deux universitaires, Jean-Marie Cotteret (qui fut membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel de 1985 à 2001), et Gérard Ayache, actuel président [...]. Infométrie semble maintenant plutôt spécialisée en optimisation de sites web, mais elle était à l’époque « conseil en communication politique ». Il semble que M Cazenave ait été un « coach » de l’UMP concernant la « lexicologie », c’est à dire le bon langage à utiliser pour toucher les foules.” peut-on lire ici.

Quant au Canard Enchaîné, il révèle que Cazenave a tout simplement commencé sa carrière au cabinet de Gérard Longuet en 1986 (source). Gérard Longuet est un RPR-UMP, ancien d’Occident (le groupuscule d’extrême droite où était également Devedjian et quelques autres), et accessoirement beau-frère de Bolloré himself.

Comme tout homme de droite, Cazenave dispose de beaucoup d’amis à droite. Au sein de la société Novosphère, qu’il codirigeait, on compte parmi les administrateurs Thierry Laurens et Alexandre Basdereff, proches de Jacques Chirac, ou encore un conseiller municipal UMP du 17ème arrondissement (source, 25/05/2007).

Bref. Un homme de droite, travaillant avec la droite : jusque là rien de choquant. Le cas de Cazenave est assez répandu. Les instituts de sondage sont des entreprises à but lucratif, on voit mal pourquoi leurs dirigeants seraient de grands déontologues au cœur gros comme ça. Quand bien même le chef de l’institut est également “lexicologue” pour l’UMP ? Quand on dirige une entreprise médiatique, on tente un minimum de se donner une apparence d’indépendance. Visiblement, Cazenave s’en tape. De même que Lagardère ne nie pas être le “frère” de Sarkozy.

Les méthodes d’Opinion Way, qui donnent de si (d)étonnants résultats, sont il est vrai légèrement spécifique. Car ces sondages, qui sont éructés en Une du Parisien, de Métro ou du Figaro, ou bien assénés dans quelques journaux télévisés ; et bien ces sondages se font, tenez-vous bien, par internet. En échange de cadeaux. Un procédé on ne peut plus scientifique et objectif (quand on pense que même les sondages traditionnels, faits in vivo et sans cadeaux sont à peu près aussi scientifiques que la méthode de relaxation par ouverture des Shakras, ça prête à sourire).
Dans un Stratégie de 2001, voici ce que répond Cazenave :
“Les internautes sont-ils rémunérés pour participer aux enquêtes ?

Hugues Cazenave : En général, oui. Les Français savent que leur avis a une valeur. Proposer un incentive (ces cadeaux, promotions, points de fidélités que nous offrons aux gens en échange de leur participation à nos enquêtes) est devenu incontournable. Mais il convient de suivre quelques règles : choisir l’incentive qui correspond à sa cible (une bouteille de vin séduira plus les hommes que les femmes), savoir le doser en valeur (un cadeau trop cher attirera un certain type de population), etc. De manière générale, la pratique de l’incentive devrait se généraliser, quel que soit le type d’étude. C’est la seule façon de lutter contre la baisse tendancielle des taux d’acceptation des enquêtes sur échantillon.

Les résultats ne risquent-ils pas du coup d’être un peu faussés ?

Hugues Cazenave : Soyons clairs : il n’y a pas d’étude parfaitement neutre. Mais ne nous y trompons pas : ceux qui acceptent de répondre sans incentive ont également un profil un peu marqué : ils sont généralement âgés ou à la retraite, etc.”

En un mot : on peut faire n’importe quoi, tout bien mélanger dans un grand shaker sarkozyste, peu importe puisque de toutes les façons on est jamais neutre à 100%. D’ailleurs, Opinion Way est fondé par des anciens d’Ipsos et est membre du SYNTEC (syndicat patronal de la branche d’activité des études informatiques et technologies de l’information), branche du Medef (dont la présidente est Laurence Parisot) – (source). Neutre ? Certes non ! Mais puisque c’est par nature impossible, assumons notre gai sarkozysme !

Il nous semble qu’il faudra rappeler à Opinion Way qu’un sondage qui se fonde sur la volontariat et la rémunération des répondants fausse de façon ahurissante ses résultats. Tout le monde ne dispose pas d’une connexion internet. Tout le monde n’a pas envie de répondre à des dizaines de questions hebdomadaires portant sur le “style” de Nicolas Sarkozy et de son fringuant gouvernement (naïvement, on serait tenté de dire que les militants UMP doivent être plus motivés à participer à Opinion Way que, disons, les artisans taxi n’ayant aucun intérêt pour la politique). D’autant que l’internaute peut dire à peu près ce qu’il veut sur sa catégorie socio-professionnelle, son âge, son sexe et son “background politique” (et d’ailleurs, la gauche et les sympathisants de gauche adorent Sarkozy, avec Opinion Way).

Cazenave, “lexicologue”, sait très exactement quels termes il faut choisir pour faire dire à un pseudo-sondage ce qu’on veut qu’il dise. C’est ce que disaient Rebsamen et Bianco, les deux codirecteurs de campagne de Royal après le débat : Opinion Way avait volontairement choisi ses termes pour favoriser la soi-disante maîtrise de soi de Sarkozy contre l’impulsivité de Ségolène Royal. Si le terme en avant avait été “dominé” – (qui a dominé le débat ?), le résultat n’aurait sans doute pas été le même qu’avec le mot “maîtriser”. On connait les autres biais des instituts de sondage : “Acceptez-vous d’être pris en otage par les grévistes ?”, etc. Soyons-en certains, Opinion Way ne se prive pas de ces grossières ficelles pour créer des sondages qui fonctionnent comme autant de self-fulfilling prophecies.

Opinion Way fonde ses “sondages” sur un super-panel d’internautes. La méthode de l’institut sarkozyste a récemment été disséquée dans un hebdomadaire centriste-libéral, celui de Jean-François Kahn, et la scientificité des méthodes et l’objectivité sautent aux yeux. »

Il est temps de dénoncer cette manipulation des consciences dont Opinionway est le moteur. Cet institut fonctionne avec l’Elysée, TF1, LCI, Le Figaro…Qu’on arrête de nous faire croire que ces médias là sont indépendants. Certes il peut travailler avec d’autres et ainsi se couvrir mais il ne se construira pas une légitimité pour autant.

Delphine Batho dénonce le système de connivence. Postée par Europe1fr.

Publié dans Democratie, insecurite, Intelligences collectives socialistes, International, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

BORDEL OU SONT LES GEORGES MARCHAIS LES SEGUY BREF OU ETES VOUS ELUS DE LA GAUCHE SOCIALE OU SONT VOS COUILLES

Posté par goalexandre le 17 juillet 2009

n160236391582664341374714.jpgn160236391582664341374714.jpgx

http://www.dailymotion.com/video/x9vvni
OU ETES VOUS  elus de gauche   ou etes vous  humanistes     ou est l’opposition a se gouvernement  de revanchards ideologiques 

 alors parce que sarkozy  eleve la voix et hausse le ton   il n’y  a plus personne  qui ose  l’affronter  

 pourtant ce n’est pas les motifs qui manquent  

plans sociaux , travail le dimanche , travail meme malades  , hadopi   , detricotage du code du travail 

 vous les grandes gueules a la télé du 20 heures  il n’y a pas un seul   pour barrer la route  a ce  bonimenteur

aux promesses non tenues  pouvoir d’achat croissance  et j’en passe 

c’est quoi ce silence  et cette inaction de votre part  ?? socialistes communistes  radicaux de gauche   etc 

va t il y avoir enfin  un de vous qui a assez de  cran pour mener le front   contre ce diviseur des français 

ou est le georges marchais  ou georges seguy ou est blondel   ou sont  les socialistes de 1981  

ou est la gauche  merde      

    les ouvriers  ont besoin de vous  qu’attendez vous????

Les « Fabris », prêts à aller « jusqu’au bout »

http://www.dailymotion.com/video/x9vvni

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Politique, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Reprise d’Heuliez, une victoire pour l’emploi video témoignage

Posté par goalexandre le 14 juillet 2009

bonsoir

les régions  ont leurs roles a jouer sur l’emploi    a l’avenir il faudrait  que tous les elus d gauche  s’imposent

et defendent leurs travaileurs sourtout pour des socialistes
 

http://www.dailymotion.com/video/x9tr7q

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, LOGEMENT, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

12
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...