• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 février 2011

Ségolène Royal en Finlande : Préserver et renforcer l’Etat-Providence‏

Posté par goalexandre le 7 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

 

 

 

Chers amis,


Après un dîner hier soir avec la Présidente de République, Tarja Halonen, dans un climat très studieux et fraternel, j’ai rencontré ce matin la Présidente du Parti Social Démocrate, Jutta Urpelainen, et nous avons ensemble répondu aux interrogations de la presse finlandaise, concernant notamment la montée des populismes en Europe. J’ai rappelé à cette occasion que le seul moyen d’enrayer le populisme est de tenir les promesses faites lors des campagnes électorales.


Nos amis sociaux démocrates finlandais axeront leur campagne sur le maintien et le renforcement de l’Etat Providence, en le modernisant, alors que les conservateurs actuellement au pouvoir sont en train de l’affaiblir et de détricoter peu à peu ce qui fait la réussite du modèle finlandais depuis tant d’années : un pragmatisme au service de la solidarité et de la justice sociale, au travers de services publics forts, et particulièrement l’Education.


Je me suis d’ailleurs ensuite rendue dans une école primaire d’un quartier populaire d’Helsinki, en compagnie de Tuula Haatainen, ancienne ministre de l’Education et actuelle adjointe au maire d’Helsinki. Au cours d’une réunion de travail, les professeurs et la direction de l’école nous ont présenté les caractéristiques du système scolaire finlandais qui en font l’un des meilleurs du monde.


Je dirais que tout tient dans cette définition donnée par les éducateurs eux mêmes « l’enseignement dans un environnement positif et sécurisé où chaque élève est considéré et respecté ».


En Finlande, pas de notes jusqu’à l’âge de 15 ans. Les élèves qui entrent dans la vie scolaire à l’âge de 7 ans (après les années de maternelles) sont évalués régulièrement par leurs professeurs, d’abord oralement, ensuite par écrit, mais sans que cela donne lieu à classement. C’est en réalité la classe et les professeurs qui s’adaptent à chaque élève et non l’inverse. Les programmes sont définis nationalement mais leur mise en œuvre et l’organisation sont soumises à libre appréciation et à la responsabilité des équipes.


Les classes comptent en moyenne 18 élèves et pour les enfants issus de l’immigration, des classes spéciales leur permettent pendant un an d’apprendre le finlandais avant de rejoindre le cursus normal.


Le taux de réussite scolaire est très important. 75% des élèves accèdent à l’enseignement supérieur. Et une année transitoire est offerte à ceux qui ne sont pas encore au niveau.


C’est l’une des raisons principale de la compétitivité de l’économie finlandaise.


L’autre raison touche la démocratie sociale.


Au cours d’un déjeuner de travail avec le responsable de l’un des principaux syndicats, le STTK (plus de 600 000 adhérents), Mikko Maenpaa,

nous avons évoqué le syndicalisme de masse en Finlande (plus de 75% des salariés sont syndiqués contre 8% en France) ce qui permet de créer un rapport de force dans un esprit de responsabilité et de parvenir à ce que les Finlandais appellent « la société de consensus » et

 

une gestion tripartite entre les salariés, au travers des centrales syndicales, les employeurs et l’Etat.


Tous les accords signés (conventions collectives) sont applicables obligatoirement à tous les salariés du pays.


J’ajoute également qu’ici, il y a une totale transparence sur les salaires des dirigeants des entreprises.


Mais le système est amené à évoluer du fait de la mondialisation. Comme le dit Mr Maenpaa, « nous devons trouver un nouveau chemin ».


De ce point vue là, les élections législatives constituent un enjeu crucial : le risque est l’effondrement du système tripartite si les sociaux démocrates ne remportent pas les élections.


Demain, je poursuivrai avec des visites d’entreprises et j’aurai l’occasion de reparler de l’emploi des séniors.


Amicalement

 


Ségolène Royal

 

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...