8 mai : Rassemblement populaire sur l’actualité des combats de F. Mitterrand en présence de S. Royal

Posté par goalexandre le 8 mai 2011

8 mai : Rassemblement populaire sur l’actualité des combats de F. Mitterrand en présence de S. Royal

Vous avez une belle et grande cause à défendre, et dites-vous bien qu’elle est meilleure que nous tous.

Pour imposer des lois d’équité, il faut des révolutions. »

mitterrand.jpg

Vous avez une belle et grande cause à défendre, et dites-vous bien qu’elle est meilleure que nous tous.

Pour imposer des lois d’équité, il faut des révolutions. »Chers amis, chères amies,

Rassemblons nous nombreux, salle des Blancs Manteaux (48, rue vieille du Temple dans le IVème arrondissement de Paris)  dimanche 8 mai à 16h
,

comme je vous le disais dans un précédent courriel. Exceptionnellement, cette université populaire sur l’actualité des combats de François Mitterrand  à deux jours de l’anniversaire du 10 mai 1981 prendra la forme d’une réunion publique au cours de laquelle nous partagerons la pensée, les actions, les combats et les enseignements politiques de François Mitterrand.

Dès maintenant je voudrais vous dire que nous ne devons  pas laisser au Front National le monopole du drapeau national, comme nous l’avons encore constaté le 1er mai.

Et comme la première leçon de François Mitterrand, c’est l’amour de la France, de son histoire, et des Français (« on ne peut rien faire avec la France si on ne l’aime pas »), je vous propose de retenir une idée symbolique proposée par des internautes de Désirs d’Avenir pour notre rassemblement au 8 mai :

qu’il se fasse aux couleurs bleu-blanc-rouge à l’initiative de chacun.

Permettez moi de vous dire ici, en attendant  dimanche prochain quelques  mots, qui sonnent  comme une actualité vibrante, ces paroles qu’il a prononcées lors du dernier conseil des ministres en mars 1993, auquel je participais comme ministre de l’environnement :

« Quand j’ai parlé des acquis sociaux, a t-il déclaré, on a dit que c’était une facilité démagogique. Mais non. Il y a des gens très biens à droite. Seulement ils seront emportés par les grandes forces.

Comment voulez vous que les gouvernements de droite résistent longtemps aux grandes compagnies d’assurance, aux milieux dans lesquels ils vivent, à leurs financiers ?

Cela est fatal, vous le verrez, sur la médecine, les retraites. Tout ce que vous avez redouté se passera, même si je parais aujourd’hui mécaniste. »

Lors de ce dernier Conseil des Ministres avant le second tour des législatives, « qui allait faire tomber  sur nos épaules un énorme poids, comme un grand deuil, dont on croit qu’il ne se relèvera pas », il dit:

« Vous allez devoir reconstituer un noyau cohérent, vigoureux, sans querelles, ne craignant pas les obstacles, acceptant les sacrifices, renonçant aux joies paisibles d’une vie tranquille.

Il faut avoir la force de le refaire. Je vous accompagnerai jusqu’à mon dernier jour.

Il avait ajouté : « Je n’en ai plus pour longtemps. J’aimerais bien voir l’Europe se lever. Et pour la gauche, faudra-t-il une génération ? Ce n’est pas sûr. [...]

Vous avez une belle et grande cause à défendre, et dites-vous bien qu’elle est meilleure que nous tous. En face, c’est une loi de la société qui veut que ceux qui possèdent veulent posséder plus.

Pour imposer des lois d’équité, il faut des révolutions. »

Ségolène Royal

Rassemblement populaire sur l’actualité des combats de François Mitterrand en présence de Ségolène Royal

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...