• Accueil
  • > Municipales 2008 Saint-Denis

Ségolène Royal aux Antilles : l’engagement pour les jeunes.‏

Posté par goalexandre le 26 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

 

Chers amis de Désirs d’avenir ,

Aujourd’hui s’achève le déplacement de travail de Ségolène Royal aux Antilles , avec une dernière étape à Pointe à Pitre. Accompagnée du maire de la ville Jacques Bangou, elle a d’abord rencontré des associations de quartiers  qui oeuvrent pour l’insertion des jeunes, à travers notamment le service civique. Puis elle a participé à une table ronde dans le secteur sud est de la ville avec l’association « Gasse » qui lutte contre l’illétrisme et la prostitution des adolescents qui ne cesse de progresser . Dans ces quartiers le taux de chômage des 18-25 ans avoisine les 60%.


Ségolène Royal a échangé avec les habitants qui ont décidé de se prendre en main, avec l’aide de la mairie. Elle a également rencontré une association de jeunes musiciens, qui a créé un studio d’enregistrement, véritable source culturelle dans un des quartiers les plus défavorisés de Pointe à Pitre. Dans ce studio , la création est libre mais les règles de vie commune sont très strictes. Grâce à ce cadre accepté par les jeunes, les  artistes peuvent s’exprimer pleinement dans un respect mutuel.


Mais si Pointe à Pitre souffre et se bat, avec un sentiment profond d’abandon de l’Etat, y compris sur le plan des moyens de sécurité, la ville est en profonde mutation voire en renaissance grâce à un plan de rénovation urbaine, le plus important du territoire national : 430 millions d’euros de travaux sur les 8 prochaines années dans une ville où 80% de la population est éligible au logement social.


L’un des moyens de donner un espoir à cette jeunesse est le service civique. Bernard Lesterlin, député de l’Allier et spécialiste du service civique , qui accompagnait Ségolène Royal dans ce déplacement, a proposé de renforcer les coopérations entre la ville de Pointe à Pitre, la Région Guadeloupe et l’agence nationale du service civique.


Une matinée riche en dialogue , en écoute et en propositions .


Lors de cette dernière journée de visite, Ségolène Royal a rappelé que l’engagement contre le chomage des jeunes devait être une grande cause nationale et mobiliser toutes les énergies,  celles de l’Etat, des collectivités locales  ainsi que les entreprises qui ont une responsabilité en la matière.


La veille, à Basse Terre, capitale administrative de la Guadeloupe, Ségolène Royal a signé avec Victorin Lurel, le Président de la Région Guadeloupe deux conventions  l’une sur l’excellence environnementale, l’autre sur l’emploi des jeunes

Les deux Régions sont en effet touchées par un taux de chômage des jeunes de 18 à 25 ans très élevé : + 50% en Guadeloupe, 27% en Poitou-Charentes. Chacune des deux Régions a mis en place de son côté un plan de lutte contre le chômage des jeunes.

 

Vous trouverez ci dessous les deux conventions et les décisions de parenariat qui ont été prises.

Durant tout ce déplacement de travail à la Martinique et à la Guadeloupe, Ségolène Royal a rappelé qu’il existe un espoir pour la France qui subit, et se bat, qu’elle soit métropolitaine ou ultramarine, malgré les promesses non tenues. Car comme l’a déclaré la Présidente de Désirs d’Avenir à plusieurs reprises, que ce soit lors d’une rencontre conviviale  avec les habitants de la cité du Crane, au Lamentin en Guadeloupe ou aux jeunes rencontrés à la Trinité en Martinique, « la politique, c’est avant tout de tenir ses promesses »

Amicalement.

L’équipe de Ségolène Royal

Le Pacte pour l’emploi des jeunes signée entre les Régions Poitou-Charentes et Guadeloupe


1 )Les actions en faveur de l’emploi


a) aide à la création de groupements d’employeurs pour permettre le développement d’emploi à temps partagé pour les jeunes ;échange d’expériences sur les contrats tremplin pour l’emploi pour améliorer les dispositifs de création d’emploi;
b) échange d’expériences sur l’application et l’évaluation des clauses sociales introduites dans les marchés publics passés par les deux collectivités, en vue de favoriser l’accès à l’emploi des publics défavorisés, et en particulier les jeunes.
c) aide à la création d’entreprises grâce au bourses Désirs d’entreprendre


2) Les actions en faveur de l’apprentissage et de la formation en alternance


a) présentation du dispositif « engagement première chance » de la Région Poitou-Charentes, aux acteurs institutionnels et associatifs de Guadeloupe en charge de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes;
b) présentation des dispositifs en faveur de l’apprentissage – et en particulier la Plateforme pour l’Emploi et le Développement de l’Alternance en Guadeloupe (PEDAG) – de la Région Guadeloupe, aux acteurs institutionnels et associatifs de Poitou-Charentes en charge de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes;
c) accueil réciproque de jeunes sur des actions de formation par apprentissage: la Région Poitou-Charentes a en effet plus de 14 450 apprentis du niveau CAP au niveau ingénieur, et la Guadeloupe en compte déjà 1 710 ;
d) accueil réciproque de jeunes dans des actions de formation qualifiantes financées dans le cadre du Service Public Régional de Formation de Poitou-Charentes et de l’Etablissement Public de Formation de Guadeloupe.


3. les actions en faveur de l’insertion sociale, par la culture, le sport, et l’engagement citoyen

a) accueil réciproque de jeunes dans le cadre de missions de service civique
b) accueil de jeunes « artistes en herbe » guadeloupéens lors de la « Créateuf des lycéens » de Poitou-Charentes et accueil de jeunes « artistes en herbe » charentais lors du festival des arts urbains, le « Hip Hop Sessions » de Guadeloupe ;
c) organisation des « journées des jeunes champions de Guadeloupe et de Poitou-Charentes » au travers de compétitions sportives.

La convention signée entre les régions Poitou-Charente et Guadeloupe pour l’excellence environnementale

1) Mettre en œuvre la mutation économique, sociale et solidaire de l’économie.


Les Régions vont travailler ensemble pour accompagner les entreprises à se positionner favorablement sur le marché de la croissance verte et contribuer à l’amélioration des performances globales.


Ensemble, elles vont :


a) mutualiser les expériences et les outils en matière de design, d’éco-conception, d’éco-procédés et d’écoproduits;
b) favoriser les transferts d’expériences en matière de sensibilisation à la responsabilité sociale et environnementale des entreprises ;
c) mutualiser les expériences pour le développement de SCOP ou de SCIC ;
d) mutualiser les outils en matière d’écologie industrielle.

2) Travailler à l’excellence énergétique

La réduction des consommations d’énergie est une des priorités des politiques énergétiques régionales afin de préserver le climat dans le cadre des objectifs fixés par l’Union Européenne de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20%, améliorer l’efficacité énergétique de 20 % et produire 20 % d’énergies renouvelables à l’horizon 2020.

Les deux Régions s’engagent à :

a) développer les échanges en matière de recherche et de technologie dans le domaine des énergies renouvelables : solaire thermique, photovoltaïque, la biomasse, la géothermie, les écocarburants, l’éolien, les énergies marines, le stockage de l’énergie ; et de la maîtrise de l’énergie : le, l’isolation, le rafraichissement naturel, les réseaux intelligents ;
b) développer la co-labellisation des projets innovants par leurs pôles de compétitivité ;
c) échanger sur les politiques de soutien à l’efficacité énergétique des bâtiments ainsi que sur le développement des éco-quartiers.

3) Faire émerger une politique de filières innovantes durables

Les filières liées à la mobilité propre, aux éco-carburants, à l’agriculture et au tourisme durable sont porteuses d’enjeux pour les deux régions.
Ensemble, elles décident de:

a) développer un modèle économique durable pour la diffusion territoriale du véhicule électrique et de la mobilité propre tenant compte des spécificités de chaque territoire ;
b) favoriser les transferts de technologie notamment ceux concernant les éco-carburants en mobilisant leurs ressources respectives (notamment la SAEML Valagro pour Poitou-Charentes) ;
c) lancer des appels à projets concertés afin de faire travailler ensemble des centres de recherche, des structures de transfert de technologie et des entreprises afin de faire émerger des projets structurants en matière d’éco-produits et d’éco-procédés;

4) Renforcer une politique en faveur de la protection, de la gestion responsable de l’eau
et de la biodiversité

Les deux régions sont riches d’une grande diversité de milieux et d’espèces malheureusement fragilisés par l’érosion, le réchauffement climatique, les pollutions directes et indirectes, etc. Il convient de tout faire pour préserver les milieux à forte valeur patrimoniale et les espèces emblématiques mais aussi la nature ordinaire.

Venez rejoindre Désirs d’avenir, cliquez ici

Pour faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

Faites circuler à tous vos amis

Publié dans conseil municipal, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012 | Pas de Commentaire »

Programme de Ségolène Royal du 20 février au 11 mars‏ 2011

Posté par goalexandre le 19 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

 

20 au 25 février : Programme de travail de Ségolène Royal en Martinique et en Guadeloupe

Dans le cadre de son programme de travail à la rencontre des Français Ségolène Royal se déplacera : en Martinique du 20 au mercredi 23 et en Guadeloupe du 23 au vendredi 25 . De nombreux thèmes de travail sont au programme de cette visite, thèmes qui rejoignent aussi ses priorités de Présidente de Région.

- La prévention des risques de catastrophes naturelles : après la tempête Xynthia dans la Région Poitou-Charentes et ses conséquences dramatiques , un échange avait été prévu sur la manière dont les départements ultra-marins anticipent les risques. Elle sera accompagnée d’élus du littoral de Charente-Maritime et de techniciens de la prévention des risques.

- Un volet économique et social avec notamment l’emploi des jeunes, la situation des familles et la visite de quartiers en rénovation urbaine

- La croissance verte et l’excellence environnementale en Guadeloupe, notamment autour de la filière solaire et de l’agriculture. Un partenariat sera conclu entre les Régions Guadeloupe et Poitou-Charentes

Ségolène Royal effectuera également à cette occasion des rencontres avec les acteurs politiques, économiques et associatifs de la Martinique et de la Guadeloupe.

 

Vendredi 4 mars, Loire-Atlantique : Réunion de travail et visite de terrain sur le handicap et la dépendance.

Samedi 5 mars, Deux-Sèvres : Campagne des cantonales en Région Poitou-Charentes.

Lundi 7 mars, Paris : Université Populaire de Désirs d’Avenir sur la valeur travail.

Jeudi 10 et Vendredi 11 mars : Campagne des cantonales en Région Poitou-Charentes

Pour faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

Faites circuler à tous vos amis

Publié dans Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

Ségolène Royal en Dordogne :  » Il faut remettre le monde rural au cœur du modèle français « ‏

Posté par goalexandre le 14 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

 

Chers amis de Désirs d’Avenir ,

Aujourd’hui , j’étais en Dordogne pour dialoguer sur le thème de l’agriculture et la ruralité. En milieu d’après midi, nous avons échangé avec 500 personnes dans une ferme exemplaire à Nojals et Clottes , évoquant avec elles les combats et l’avenir du monde rural et agricole.

J’avais invité à cette réunion Sophie Poux, la jeune agricultrice du Tarn et Garonne, productrice de lait , qui avait participé il y a un an, à l’émission de TF1 face au Président Nicolas Sarkozy. A l’époque, il lui avait promis de venir la voir dans son exploitation et trouver des solutions aux difficultés immenses rencontrées par la profession. Un an après, cette promesse n’a été suivie d’aucun effet. Sophie Poux, de son côté, est devenue en quelque sorte porte-parole des éleveurs laitiers.

Et aujourd’hui elle nous l’a redit «  c’est moi qui parle physiquement, mais à travers moi ce sont tous les éleveurs en difficulté qui parlent ».

Lors de cette réunion, j’ai rappelé ce qu’est pour moi une évidence : l’agriculture est une part de l’identité française et je n’accepterai jamais qu’elle soit bafouée .

J’ai rappelé également que la politique consiste d’abord à tenir ses promesses. Lors de la campagne en 2007, Nicolas Sarkozy se demandait comment on pouvait vivre avec 400 euros par mois et avait promis aux agriculteurs qu’ils vivraient dignement de leur travail.

4 ans après, rien n’a changé, les promesses n’ont pas été tenues. Les retraites agricoles sont toujours aussi basses et les revenus des agriculteurs ne se sont pas améliorés.

Un sentiment d’abandon fortement exprimé également pas les femmes agricultrices avec lesquelles nous avions déjeunées auparavant, à Lunas.

Toutes ont évoqué leur combat pour faire tourner les exploitations malgré le peu d’argent qu’il reste, éduquer les enfants, transmettre leur métier et leur passion de la terre.

Ce déjeuner m’a confirmé que, malgré toutes les difficultés, une profonde solidarité unit ces femmes et leur permet de continuer à rester debout.

Lors de cette réunion, j’ai proposé que l’Europe protège nos paysans et notre production agricole face aux pays qui ne respectent pas les normes sociales et environnementales .

Je souhaite également que la réforme de la Politique Agricole Commune qui est actuellement discutée et sera mise en oeuvre en 2013 prévoit des mécanismes de soutien aux circuits courts. Il est en effet anormal que les distributeurs fassent des profits considérables alors que les paysans ne parviennent pas à vivre de leur travail, ce qui les conduit au surendettement et au suicide bien plus souvent que dans les autres professions.

Enfin, il faut que l’Europe pèse de tout son poids dans les négociations internationales pour mettre fin à la spéculation sur les matières premières agricoles.

Je suis convaincue que nous pouvons ainsi remonter la pente sur laquelle nous glissons.

 

Amicalement

 

Ségolène Royal

 

 

Venez rejoindre Désirs d’avenir, cliquez ici

Pour faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

Faites circuler à tous vos amis

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

Ségolène Royal en Finlande : le bien être au travail et l’innovation , parmi les moteurs de l’efficacité économique‏

Posté par goalexandre le 8 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici


Chers amis de Désirs d’Avenir,

Lors d’une réunion de travail avec les responsables de l’Institut Finlandais du Travail, un organisme de recherche spécialisé dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail et rattaché au Ministère des affaires sociales et de la santé,  j’ai eu ici la confirmation de l’efficacité des propositions que je fais depuis plusieurs années, à savoir l’importance du bien être au travail. Je l’avais dit lors de la réforme des retraites . C’est appliqué ici depuis plusieurs années.

Lors de leur démonstration passionnante sur les réformes menées ici, ces spécialistes des conditions physiques et psychologiques au travail résument leur engagement avec cette phrase «  le bien-être crée la productivité ». Leurs objectifs sont multiples : créer des communautés de travail innovantes, garantir à chaque citoyen la sécurité, la santé, le bien-être au travail , apporter des solutions en vue d’une participation croissante à la vie active et contrôler les nouveaux risques liés au travail.

Ils ont réussi, grâce à leurs travaux qui ont débouché sur des réformes concrètes, à faire baisser considérablement le taux de chômage des seniors. En 10 ans, le taux d’emploi des 55-64 ans est passé de 35% à 56% ( il est aujourd’hui en France de 39%). Et le gain en résultant pour les entreprises qui font des « aménagements » peut atteindre 20% du bénéfice (qui est ici réparti entre les salariés et l’entreprise).

Par la suite, la délégation a tenu une réunion de travail avec SITRA, principal Think Tank finlandais, créé en 1967 à l’initiative du Parlement, dont la mission est de réfléchir et de trouver des solutions pour la modernisation du pays, en protégeant l’Etat-providence et l’innovation technologique, sociale et sociétale. Après avoir contribué à la construction de l’Etat-providence dans les années 70 et 80, SITRA s’est fixé dans le contexte nouveau de mondialisation, de vieillissement de la population et de crise écologique, un nouvel objectif : trouver les clefs du bien-être pour les Finlandais et de la vitalité économique du pays en protégeant l’Etat-providence.

Pour ce faire, SITRA qui est indépendant du Gouvernement, définit des projets de recherche qu’elle confie à des spécialistes du monde entier. Les résultats sont ensuite mis à la disposition du grand public et des décideurs qui peuvent en débattre et amener le Parlement à adopter de nouvelles législations.

Cette manière d’alimenter le débat public pour faire évoluer positivement la société, correspond à la vision que j’ai d’une démocratie ouverte et transparente dans les grands choix qu’elle a à faire. C’est cette manière de faire de la politique que je mets en œuvre dans mes responsabilités, notamment à la tête de la Région Poitou-Charentes, au travers de la démocratie participative et de la priorité donnée au bien-être, au bien-vivre et à l’innovation. L’exemple finlandais nous engage à poursuivre et amplifier cette action.

Pour terminer cette visite de travail en Finlande, j’ai prononcé un discours dans le cadre d’un séminaire consacré à : « l’Union européenne après la crise », au cours duquel j’ai rappelé trois vérités  sur l’Europe :

-L’Europe surendettée est aujourd’hui étranglée par les spéculateurs qu’elle a nourris.

-C’est la Chine qui nous prête de l’argent et finance nos économies, et cette situation est dangereuse

-L’Europe paie en matière économique son désarmement politique et intellectuel

J’ai également fait trois propositions :

-Retrouver l’esprit des pionniers en portant une vision pour l’Europe

-Construire les Etats Unis d’Europe

-Mettre en place une politique économique et sociale pour l’Union Européenne


J’ai conclu en indiquant que « ce que j’entends mettre au service de l’Europe, ce ne sont pas des mots. C’est l’énergie chaque jour renouvelée d’une conviction.
C’est une ardeur inlassable pour convaincre, car notre avenir est là. Notre espérance aussi, par delà les doutes, les suspicions, les déceptions. Notre génération doit cela aux nouvelles générations, nous qui avons reçu de la génération de l’après guerre : la paix, la prospérité, l’Europe avec son modèle social.
Alors ouvrons la voie et avançons avec courage en faisant l’Europe avec les peuples et non pas contre eux. »

Ségolène Royal




 

Intervention de Ségolène ROYAL – Helsinki – Mardi 8 fevrier 2011

Aujourd’hui, c’est un regard lucide que l’Europe doit porter sur elle-même.

Trois vérités et trois propositions

1/ Première vérité, l’Europe surendettée est aujourd’hui étranglée par les spéculateurs qu’elle a nourris.
L’ironie tragique de cette histoire, c’est que nous avons laissé prospérer les oiseaux de malheur qui planent désormais au-dessus de l’Europe. Voyez-les bien : ils ne se contentent pas d’attendre l’effondrement qu’ils prédisent ; ils cherchent à le provoquer. Ils étaient hier au dessus de la Grèce ou l’Irlande ; ils sont aujourd’hui à l’affût des faiblesses espagnoles ou portugaises. Et demain ?
Ces spéculateurs-vautours, nos pays les ont nourris et engraissés.
Cela ne date pas d’hier, mais de longtemps.
Premièrement, la source de notre endettement abyssal réside dans les baisses d’impôts massives dont ont profité les plus riches, ceux-là même qui demandent à leur banque ou à leur gestionnaire de fortune d’obtenir les rendements les plus élevés pour leurs placements financiers. Le hold up s’est fait au nom d’une vertu appelée compétitivité, mantra dissimulant dumping fiscal, moins-disant social, alignement par le bas.
Bouclier fiscal, fiscalité avantageuse sur le patrimoine, les filiales, les sièges sociaux ou les revenus de l’épargne, abattements, niches, déductions et crédits d’impôts en tout genre : le budget de nos Etats a été grevé par ceux, grandes entreprises et particuliers fortunés, qui ont été les bénéficiaires de toutes les largesses et de tous les cadeaux. Ceux qui ont fait leur beurre sur la compétition de tous contre tous au sein de l’Union. Les profiteurs d’une guerre économique qu’ils ont orchestrée.
Deuxièmement, la dette publique vient des banques et des fonds spéculatifs que les citoyens ont renfloués par leurs impôts via les Etats , au bord du gouffre, et qui se retournent contre les Etats en leur reprochant leur endettement. Aucune reconnaissance du ventre. Juste le dérèglement irrationnel de leur voracité.
Hausse des primes de risques, chantage au « triple A » de la part d’agences de notation vendues aux banques, spéculation à la baisse… L’irrationalité confine à la folie du système lorsque les spéculateurs qui s’alarment de l’endettement et exigent la rigueur sanctionnent les Etats qui obéissent à leurs oukases et voient leur perspective de croissance dramatiquement diminuées.
Il y a un vieux proverbe dans lequel un serpent susurre : « si tu bouges, je te mords, si tu ne bouges pas je te mords aussi ». « Si tu ne mets pas en place une politique de rigueur, je te mords, et si tu appliques la rigueur, je te mords aussi » ! Voilà où nous en sommes et c’est pourquoi l’Europe sociale doit se faire par un pouvoir politique qui décide au nom des peuples et pas contre eux.

2/ Deuxième vérité, c’est la Chine qui nous prête de l’argent et finance nos économies.
Nous rêvons d’une Europe indépendante, forte, qui parle d’égal à égal avec les puissances du monde. Nous rêvons d’un monde multipolaire, où les puissances s’équilibrent.
Nous découvrons une Europe mise à genou par le chantage des spéculateurs et achetée par les grands pays émergents. Ces derniers, au moins, ont compris ce que la bêtise des marchés à occulté : qu’il est rentable de détenir des actifs grecs, portugais ou espagnol, parce qu’il s’agit d’Etats, parce que les difficultés auxquelles ils font face n’effaceront pas cette évidence : qu’ils survivront et qu’ils retrouveront bientôt le chemin de la croissance.

Mais voilà des pays européens qui s’exposent à vivre entre les mains de puissances non européennes. A leur merci.
Nous devons retrouver une politique d’indépendance européenne, qui ne soit pas le rêve illusoire de la forteresse isolée, mais qui ne soit pas non plus la naïveté de l’ouverture à tous les vents.

3/ Troisième vérité, l’Europe paie en matière économique son désarmement politique et intellectuel.
L’Europe s’est affaiblie en endossant de la manière la plus radicale les dogmes les plus obtus. Elle a théorisé son propre effacement politique derrière l’application indifférenciée, non circonstanciée et mécanique de règles juridiques : règles de la libre circulation des personnes, des biens, des capitaux ; clause de non renflouement des Etats endettés et de non achat par la banque centrale européenne des dettes souveraines ; définition rigide et artificielle de la convergence budgétaire avec le pacte de stabilité.
Elle a refusé pendant trop longtemps la faculté de discernement qu’exige la juste compréhension des circonstances, le pragmatisme qu’appelle la réflexion authentique et la force d’adaptation que demande l’action au service de tous.
Certains font de l’euro le responsable de nos maux. Mais l’euro n’est pas le problème en lui-même. Et à la question : « est-il économiquement raisonnable d’envisager aujourd’hui un retour aux monnaies nationales comme le proclament les partis populistes ? » je réponds catégoriquement « non ». L’effondrement économique et social serait violent.
Non, le problème aujourd’hui n’est pas l’euro, qui nous protège dans la limite de ses possibilités. Le problème, c’est que cette harmonisation radicale que fut la fusion de nos monnaies ne s’est accompagnée d’aucune harmonisation économique et fiscale.
Avec l’euro, nous aurions dû inventer une nouvelle économie de droits et de devoirs. Les marges de manœuvre que les Etats perdaient au niveau national, ils auraient dû les retrouver au niveau européen, au travers d’un budget jouant sa fonction de stabilisation macro-économique en cas de crise, de redistribution et de financement des grandes politiques structurantes, de stratégies d’investissement dans les filières du futur.
Cela n’a pas été le cas.

Chers amis

Sur le grand échiquier mondial, l’Europe demeure, envers et contre tout, une pièce maîtresse. Elle n’est pas un continent musée, sans autre avenir que la mémoire de son passé. Elle est la première puissance commerciale mondiale, un espace de 500 millions de personnes dont le rayonnement attire des femmes et des hommes, des investissements du monde entier.
Notre flamme brûle toujours.
A nous de l’entretenir.
Je n’ignore pas les divisions qui existent. Les réticences de certains pays à avancer sur la voie d’une plus grande intégration et d’une plus grande solidarité, notamment financière.
Je n’ignore pas les défis, les forces de frottement, les résistances : crainte d’une dépossession et d’une fragilisation des Etats au profit de la Commission et du Parlement européen ; soupçon d’entretenir en augmentant le budget de l’Union un tonneau des danaïdes sans fin ; postérité de la phrase de Margaret Thatcher : « I want my money back ».
Je n’oublie pas les discussions infinies qui ont été nécessaires pour accoucher du nouveau fonds de gestion des crises, dont il est à craindre qu’il ne résoudra pas grand-chose. Je n’oublie pas le refus obstiné de certains Etats membres de créer un système d’euro-obligation, qui aurait permis à tous les pays d’emprunter à des taux plus faibles.
Mais enfin, ces difficultés ont toujours existé et je voudrais malgré tout cela tenir un message optimiste et vous faire trois propositions :

1) Retrouvons une vision
Ne commettons pas l’erreur de penser qu’elles sont plus fortes aujourd’hui qu’hier. La seule différence, c’est que nos responsables politiques avaient sans doute par le passé cette conviction profonde, cette vision, cette volonté qui leur donnait la force d’avancer et de surmonter les obstacles. L’Europe n’était pas un sujet comme un autre, détourné à des fins de politique intérieure – pensez à l’épisode infâmant des Roms.
C’est avec cet esprit des pionniers que nous devons renouer.

2) Les Etats-Unis d’Europe à construire
Et c’est pourquoi, je le redis ici comme je l’ai dit à Athènes, à Paris et chaque fois que je parle d’Europe, notre nouvelle frontière, c’est la création d’Etats-Unis d’Europe.
En disant cela, je refuse d’entrer dans un débat institutionnel stérile, oscillant entre confédération et fédération. L’Europe est toute entière dans une tension créatrice entre l’intégration supranationale et la logique des Etats. L’une ne s’oppose pas à l’autre.
Les Etats-Unis d’Europe, c’est une fédération d’Etats Nations, comme le disais parfaitement Jacques Delors.
Les Etats-Unis d’Europe, c’est d’abord un objectif politique, traduit dans des politiques concrètes, au premier rang desquelles un pacte de sécurité et d’innovation économique puissant parce que volontaire, social et écologique.
La monnaie unique appelle une convergence nécessaire des taux d’inflation, des déficits et de l’endettement. Il n’est pas question de renoncer à un pacte de stabilité commun. C’est un souci de justice, pour éviter que certains pays ne mènent des politiques insoutenables et n’en fassent payer le prix aux autres. L’exigence allemande est de ce point de vue parfaitement légitime. Je la soutiens.

Mais il est temps d’aller au-delà.

Mission impossible ? Nullement.

3) Une politique économique et sociale pour l’Union européenne est possible
L’œuvre de titan accomplie avec la création d’une monnaie européenne, pourquoi serait-il impossible de l’accomplir pour refonder la politique économique et sociale de l’Union ?
Taxation des mouvements de capitaux spéculatifs ; renouvellement du mandat de la Banque centrale européenne, qui prenne acte de sa crédibilité désormais bien installée pour élargir son périmètre d’intervention ; agence de notation européenne pour la notation des Etats ; nouvelles règles de supervision des banques et des fonds spéculatifs…
Pourquoi ce que nous avons pu accomplir par le passé, ne pourrions-nous pas l’accomplir demain ?
Ce que j’entends mettre au service de l’Europe, ce ne sont pas des mots. C’est l’énergie chaque jour renouvelée d’une conviction.

C’est une ardeur inlassable pour convaincre, car notre avenir est là. Notre espérance aussi, par delà les doutes, les suspicions, les déceptions. Notre génération doit cela aux nouvelles générations, nous qui avons reçu de la génération de l’après guerre : la paix, la prospérité, l’Europe avec son modèle social.

Alors ouvrons la voie et avançons avec courage en faisant l’Europe avec les peuples et non pas contre eux.


Venez rejoindre Désirs d’avenir, cliquez ici

Pour faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

Faites circuler à tous vos amis

Se désabonner

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

Ségolène Royal en Finlande : Préserver et renforcer l’Etat-Providence‏

Posté par goalexandre le 7 février 2011

Lettre d'information de Ségolène Royal

Pour adhérer et faire un don à Désirs d’avenir, cliquez ici

 

 

 

Chers amis,


Après un dîner hier soir avec la Présidente de République, Tarja Halonen, dans un climat très studieux et fraternel, j’ai rencontré ce matin la Présidente du Parti Social Démocrate, Jutta Urpelainen, et nous avons ensemble répondu aux interrogations de la presse finlandaise, concernant notamment la montée des populismes en Europe. J’ai rappelé à cette occasion que le seul moyen d’enrayer le populisme est de tenir les promesses faites lors des campagnes électorales.


Nos amis sociaux démocrates finlandais axeront leur campagne sur le maintien et le renforcement de l’Etat Providence, en le modernisant, alors que les conservateurs actuellement au pouvoir sont en train de l’affaiblir et de détricoter peu à peu ce qui fait la réussite du modèle finlandais depuis tant d’années : un pragmatisme au service de la solidarité et de la justice sociale, au travers de services publics forts, et particulièrement l’Education.


Je me suis d’ailleurs ensuite rendue dans une école primaire d’un quartier populaire d’Helsinki, en compagnie de Tuula Haatainen, ancienne ministre de l’Education et actuelle adjointe au maire d’Helsinki. Au cours d’une réunion de travail, les professeurs et la direction de l’école nous ont présenté les caractéristiques du système scolaire finlandais qui en font l’un des meilleurs du monde.


Je dirais que tout tient dans cette définition donnée par les éducateurs eux mêmes « l’enseignement dans un environnement positif et sécurisé où chaque élève est considéré et respecté ».


En Finlande, pas de notes jusqu’à l’âge de 15 ans. Les élèves qui entrent dans la vie scolaire à l’âge de 7 ans (après les années de maternelles) sont évalués régulièrement par leurs professeurs, d’abord oralement, ensuite par écrit, mais sans que cela donne lieu à classement. C’est en réalité la classe et les professeurs qui s’adaptent à chaque élève et non l’inverse. Les programmes sont définis nationalement mais leur mise en œuvre et l’organisation sont soumises à libre appréciation et à la responsabilité des équipes.


Les classes comptent en moyenne 18 élèves et pour les enfants issus de l’immigration, des classes spéciales leur permettent pendant un an d’apprendre le finlandais avant de rejoindre le cursus normal.


Le taux de réussite scolaire est très important. 75% des élèves accèdent à l’enseignement supérieur. Et une année transitoire est offerte à ceux qui ne sont pas encore au niveau.


C’est l’une des raisons principale de la compétitivité de l’économie finlandaise.


L’autre raison touche la démocratie sociale.


Au cours d’un déjeuner de travail avec le responsable de l’un des principaux syndicats, le STTK (plus de 600 000 adhérents), Mikko Maenpaa,

nous avons évoqué le syndicalisme de masse en Finlande (plus de 75% des salariés sont syndiqués contre 8% en France) ce qui permet de créer un rapport de force dans un esprit de responsabilité et de parvenir à ce que les Finlandais appellent « la société de consensus » et

 

une gestion tripartite entre les salariés, au travers des centrales syndicales, les employeurs et l’Etat.


Tous les accords signés (conventions collectives) sont applicables obligatoirement à tous les salariés du pays.


J’ajoute également qu’ici, il y a une totale transparence sur les salaires des dirigeants des entreprises.


Mais le système est amené à évoluer du fait de la mondialisation. Comme le dit Mr Maenpaa, « nous devons trouver un nouveau chemin ».


De ce point vue là, les élections législatives constituent un enjeu crucial : le risque est l’effondrement du système tripartite si les sociaux démocrates ne remportent pas les élections.


Demain, je poursuivrai avec des visites d’entreprises et j’aurai l’occasion de reparler de l’emploi des séniors.


Amicalement

 


Ségolène Royal

 

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

Désirs d’Avenir 93 Seine-Saint-Denis Coordination départementale de soutien à Ségolène Royal

Posté par goalexandre le 19 décembre 2010

 

 

Désirs d’Avenir 93                        
Seine-Saint-Denis

Coordination départementale de soutien à Ségolène Royal

//

Jeudi 19 février 2009

 

 

1 2 3

 

 

Jeudi 19 février 2009 4 19 /02 /2009 21:27

 

Comités locaux et blogs de Seine-Saint-Denis

 

Coordination 93    ……………………………………………………………………………………….;

Aubervilliers              Fred Marival, Sophia Chibah, Nourredine Kaddouri - segauber93@gmail.com
Aulnay sous Bois       Pascal Peenaert - pascal.peenaert@wanadoo.fr
Bagnolet                    Elodie Demorand - edemorand@wanadoo.fr
Drancy                       Hamimi Chibane  - chibanehamimi@yahoo.fr

Le Pré Saint-Gervais   >     Le Pré pour Ségolène
http://leprepoursegolene.aliceblogs.fr/blog

L’Ile-Saint-Denis        Serge Simenon -  simenon.serge@neuf.fr

Livry-Gargan              >
     Désirs d’Avenir de Livry-Gargan
http://desirsdavenir.livry-gargan.over-blog.com/  J-C Le - dalivry@hotmail.fr

Montreuil                   Henri Golzer - hg@noos.fr
Neuilly sur Marne      Dana Shishmanian - dshishma@wanadoo.fr
Noisy le Grand          Jacques Cardot - jacques.cardot@wanadoo.fr
Noisy le Sec              Philippe De Visscher - phdevisscher@wanadoo.fr
Pavillons-Sous-Bois   Daniel Libbrecht - dlibbrecht@wanadoo.fr
Pantin                        Alain Rolla - desirsdavenir.93@gmail.com
Pierrefitte-Sur-Seine  Frédéric Boller - frederic.boller@mae.u-paris10.fr
Rosny-Sous-Bois        Christian Michel - christian.g.f.michel@wanadoo.fr

Saint-Denis               >     Saint-Denis d’Avenir
http://saintdenisdavenir.unblog.fr/          alexandre gomes  gomealex@hotmail.fr

                                                         Jean-Luc Laurent - jean-luc.laurent.9@orange.fr

Saint Ouen                  Elisabeth Auerbacher - babetune@wanadoo.fr
Sevran                        Yolande Pavan - yolande.pavan@free.fr
Stains                          Claudine Burette - burette.claudine@orange.fr
Villemomble                Marie-Françoise Gazet - mfgazet@cegetel.net
Villetaneuse                Dieunor Excellent, Gilles Wackernie - dieunor.excellent@orange.fr

>>> Congrès Utile et Serein.com

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 1 - Voir le commentaire - Voir les 1 commentaires // - Partager    

 

 

Vendredi 7 novembre 2008 5 07 /11 /2008 21:05

 

Résultat du vote des motions le 06/11 en Seine-Saint-Denis

 

Résultat du vote des motions le 06/11 en Seine-Saint-Denis :

Inscrits   :  3778
Votants  :  2271

Motion A :    620  (27,3%)  -  Clarté, courage, créativité (Bertrand Delanoe)
Motion B :      26  (1,1%)   – Pôle écologique
Motion C :    229   (10%)    - Un monde d’avance, reconstruire l’espoir à gauche(Benoît Hamon)
Motion D :   1019  (44,9%) - Changer à gauche pour changer la France (Martine Aubry, Laurent Fabius)
Motion E :     366  (16,1%) – L’espoir à gauche, fier(e)s d’être socialistes (Gérard Colomb, Ségolène Royal)
Motion F :       11   (0,4%)   – Utopia

 

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 1 - Voir le commentaire - Voir les 1 commentaires // - Partager    

 

 


 


 

En cette période de crise financière mondiale et à l’approche du 75 ème congrès du Parti Socialiste, notre motion E « L’espoir à gauche, fiers d’être socialistes » propose des idées et des mesures concrètes pour y remédier, je vous invite donc à participer à une soirée d’échanges et de débats:

Vendredi 31 Octobre 2008 à 20H00

avec la participation de Jean-Pierre MIGNARD
Salle François LECOZ – Maison des sociétés
3 Allée Fernand Lindet à Clichy-Sous-Bois 93390
(derrière la mairie)


L’équipe 93 de la motion E

 

Par Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 2 - Voir le commentaire - Voir les 2 commentaires // - Partager    

 

 

Dimanche 12 octobre 2008 7 12 /10 /2008 00:34

 

La motion « L’espoir à gauche, fièr(e)s d’être socialistes » est le résultat d’un travail collectif, d’une large participations de militants, de chercheurs et de femmes et d’hommes politiques.
Vous pouvez y apporter votre signature en cliquant sur le lien.
Soyons nombreux à porter le changement.

Vous pouvez consultez et signez la Motion E présentée par : Gérard Collomb, Vincent Peillon, Delphine Batho, Jean-Noël Guérini, Najat Vallaud Belkacem, Aurélie Filipetti, Manuel Valls, Jean-Jack Queyranne, Louis Mermaz, Robert Navarro, David Assouline, Hélène Mandroux, Samia Ghali, Pascal Terrasse, Julien Dray, Yvette Roudy, Eric Andrieux, Alda Péreira Lemaître, Dominique Bertinotti, Guillaume Garot, Jean-Pierre Mignard, Jean-Louis Bianco, François Rebsamen, Ségolène Royal.


 

Par Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Vendredi 10 octobre 2008 5 10 /10 /2008 21:50

 

Initiative


du Collectif de la motion E en Seine-saint-Denis


Le collectif de coordination de la motion E en Seine Saint-Denis vous invite à une initiative militante autour de la motion

« L’espoir à gauche, fiers d’être socialistes »

Samedi 11 octobre à 18h30

à la Maison Charlie Chaplin, 34-36, rue Moissan
93190 Noisy-le-Sec

Par Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Samedi 20 septembre 2008 6 20 /09 /2008 02:21

 

Grand concert de la Fraternité au Zénith le 27 septembre

 

 

Chères amies, chers amis,
J’ai le plaisir de vous annoncer le grand
Concert de la Fraternité au Zénith de Paris,
le samedi 27 septembre, de 18 à 22 heures
.
Y seront évoqués les grands défis de notre temps et les valeurs qui nous rassemblent : France métissée, écologie, justice, culture, intégration, école, mondialisation…
Avec des artistes : Trust, Cali, Alpha Blondy, Princess Aniès, Neg’Marrons, Hervé Vilar, Da Silva, Adrienne Pauli, Georges Moustaki, Patrick Fiori, Julie Delpy, Mohamed Lamine, Rost, Trait d’union, Phil Darwin, Thomas N’Gijol du Jamel Comedy Club, etc.

Avec des court-métrages, comme, entre autres, Il n’y a pas de Colin dans le poisson,Vos papiers ou encore des extraits d’Entre les murs de Laurent Cantet (Palme d’or au Festival de Cannes 2008) et une création d’Ariane Mnouchkine.

Avec toutes les générations et toutes les musiques dans la diversité de ce qui fait la France et le monde.

Soyez nombreux à nous rejoindre pour ce grand moment de fraternité et de plaisir d’être ensemble.

Ségolène Royal

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 


 

Rassemblement de la fraternité et de l’avenir

 

 


Chères amies, chers amis,

Le monde qui vient laisse apparaître d’immenses défis. Circulation folle de l’argent, pauvreté, crise alimentaire, délocalisations sauvages, crise écologique et climatique, conflits et guerres : voici la mondialisation malheureuse, celle qui interroge chaque citoyen, en France et dans le monde.

Mais la mondialisation n’entraîne pas que des désastres. La science, grâce à une recherche sans frontières, a repoussé les limites de la vie et amélioré la santé des humains. Les nouvelles technologies de la communication ont unifié le monde plus vite que des siècles d’exploration maritime. Les investissements se réalisent aux quatre coins de la planète et créent de la richesse. Les accords internationaux organisent peu à peu une communauté juridique et politique mondiale.

Il n’est donc pas trop tard : soit la mondialisation provoque un progrès de civilisation. C’est possible. Soit elle est porteuse de toujours plus de malheurs. C’est possible aussi. C’est de la volonté politique que cela dépendra.

Le
Rassemblement de la fraternité et de l’avenir est un évènement citoyen, ouvert à toutes celles et ceux qui veulent bâtir un monde meilleur.

Education, santé, travail, écologie, lutte contre la pauvreté : des responsables d’associations, des syndicalistes, des artistes viendront partager leur vision des enjeux qui nous attendent.

Moment de réflexion collective, le rassemblement sera aussi un évènement festif : des grands noms de la chanson donneront un concert, pour que la joie d’être ensemble et de préparer l’avenir soit plus forte que la gravité de l’époque.

L’équipe de Ségolène Royal

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 


 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 1/3

 

 

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section

Saïd Abdou                      Asmahane                           Aubervilliers                               Adhérent

Andrée Carmen               Cabada Salazar                   Aubervilliers                               CA

Myriam                             Chibah                                 Aubervilliers                               Adhérent

Sophia                              Chibah                                 Aubervilliers                               Conseillère M

Thierry                              Colis                                    Aubervilliers                               Adhérent

Pascal                              Iglesias                               Aubervilliers                               Adhérent

Nourredine                       Kaddouri                              Aubervilliers                               Adhérent

Tahir                                 Kefti                                     Aubervilliers                               Conseiller M, CA

Véronique                        Le Bihan                              Aubervilliers                               Maire adjoint, CA

Fred                                  Marival                               Aubervilliers                               Adhérent

Thérèse                            Mbondo                               Aubervilliers                               Adhérent

Ahmed                              Radjai                                 Aubervilliers                               Adhérent

Michèle                            Bénard                                Aulnay-Sous-Bois                        Adhérent

Bouna                               Dembaga                            Aulnay sous Bois                        Adhérent

Christine                          Gea-Peenaert                      Aulnay-Sous-Bois                       Adhérent

Philippe                            Gente                                  Aulnay-Sous-Bois                       Maire adjoint

Pascal                              Peenaert                             Aulnay-Sous-Bois                       Adhérent

Elodie                               Demorand                           Bagnolet                                     Adhérent

Caroline                            Elkouby-salomon               Bagnolet                                     Adhérent

Carmen                             Brotons                               Clichy-Sous-Bois                       Adhérent

Hamimi                            Chibane                               Drancy                                       Adhérent

Khalifa                              Kallo                                    Drancy                                       Adhérent

Rosalie                             Lechanoine                         Drancy                                       Conseiller M

Eric                                   Picord                                 Epinay sur Seine                       Adhérent

Monique                           Kepa                                    Gagny                                        Adhérent

Serge                               Simenon                               Ile Saint Denis                          Adhérent
Inès                                  Clavel                                  La Courneuve                           Adhérent

Josette                             Mathe-Thomas                     Le Blanc Mesnil                        Adhérent

Jean-Christian                 Ndoumbe Same                   Le Blanc Mesnil                        Adhérent

Jean-Yves                       Caradec                               Le Bourget                                 Adhérent

Véronique                        Idoux-Caradec                     Le Bourget                                 Adhérent

Danielle                            Assaraf                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Mohamadou                     Badini                                  Le Pré St Gervais                     Adhérent

Gisèle                               Borsellino                           Le Pré St Gervais                     Conseillère MD

Guylaine                           Bouanga                              Le Pré St Gervais                     Adhérent

Nicolas                             Chagny                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Jeanne                             Drayton                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Lionel                               Mavezi                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Djillali                              Merabet                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Jean-Pierre                      Morel                                   Le Pré St Gervais                      Adhérent

Dunia                                Mutabesha                          Le Pré St Gervais                     Maire adjoint

Jean-Louis                       Prengel                                Le Pré St Gervais                     Adhérent

Saïd                                 Sadaoui                               Le Pré St Gervais                      Maire adjoint

Kamel                              Sadaoui                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Frédéric                           Cornu                                  Le Raincy                                   Adhérent

Michèle                            Aroni                                   Les Lilas                                    Adhérent

Joséphine                        Derenne                              Les Lilas                                    Adhérent
Pascal                              Renault                               Les Lilas                                    Adhérent

Daniel                               Libbrecht                            Les Pavillons Sous Bois          Adhérent

Gérard                              Chalumeau                         Livry-Gargan                             Adhérent

Jean-Claude                     Le                                       Livry-Gargan                              Adhérent

Didier                                Locicero                             Livry-Gargan                             Adhérent

Michèle                             Hubert                                Montfermeil                               Adhérent

 

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Jeudi 14 août 2008 4 14 /08 /2008 01:42

 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 2/3

 

 Suite de la liste des signataires :

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section
Blanche                            Achach                               Montreuil                                    Adhérent

Iro                                     Bardis                                 Montreuil                                    Adhérent

Paul                                   Cholley                               Montreuil                                    Adhérent

Abdoulaye                        Cissokho                             Montreuil                                    Adhérent

Marie-France                   Cristofari                             Montreuil                                    Adhérent

Christian                          Debout                                 Montreuil                                    Adhérent

Samuel                              Diallo                                 Montreuil                                    Adhérent

Hugues                             Drappier                             Montreuil                                    Adhérent

Ahmed                              El Moussaed                      Montreuil                                    Adhérent

Annie                                Goldszer                            Montreuil                                    Adhérent

Henri                                 Goldszer                            Montreuil                                    CA

Monique                           Legris                                 Montreuil                                    Adhérent

Bruno                                Marielle                             Montreuil                                    Adhérent

Julie                                  Ostier                                Montreuil                                    Adhérent

Henriette                           Prauvau                             Montreuil                                   Adhérent

Faraj                                 Rifai                                    Montreuil                                   Adhérent

Nathalie                            Savary                                Montreuil                                   Adhérent

Lucette                              Vilalta                                 Montreuil                                   Adhérent

Ramon                              Vilalta                                  Montreuil                                  Adhérent

Jocelyne                          Grégoire                             Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Jérôme                             Suchod                               Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Renée                               Suchod                               Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Dana                                 Shishmanian                      Neuilly-sur-Marne                     Adhérent

Hicham                             Allali                                   Noisy Le Grand                         Adhérent

Marilyn                             Ameyoud                            Noisy Le Grand                         Adhérent

Taboma                            Betembena                         Noisy Le Grand                         Adhérent

Madeba                            Betembena                         Noisy Le Grand                         Adhérent

Jacques                           Cardot                                 Noisy Le Grand                         Adhérent

Alexandre                         Kpadé                                 Noisy Le Grand                         Adhérent

Marc                                 Marcault                             Noisy Le Grand                         Adhérent

Nathalie                            Savary                                Noisy Le Grand                         Adhérent

Philippe                           De Visscher                        Noisy Le Sec                             1er Maire adjoint, C Fed

Patrick                             Devendeville                      Noisy Le Sec                             Adhérent

Véronique                        Lanes                                  Noisy Le Sec                             Adhérent

François                           Laudet                                Noisy Le Sec                             Adhérent

Casimir                            Maison                                Noisy Le Sec                             Adhérent

Claude                              Reyt                                    Noisy Le Sec                             Adhérent

Chantal                            Saint-jean                           Noisy Le Sec                             Adhérent

Alessandro                      Gazzara                              Pantin                                        Adhérent

Daniel                              Lepvrier                              Pantin                                        Adhérent

Wilfried                            Namri                                  Pantin                                        Adhérent

Alain                                Rolla                                   Pantin                                        Cons Fed

Frédéric                           Boller                                 Pierrefitte                                   Adhérent

David                               Chaulet                               Pierrefitte                                  Conseiller M, CA

Francine                           Le Duc                               Pierrefitte                                   Adhérent

Gwendoline                     Daguzé                               Rosny-Sous-Bois                       Adhérent

Christian                          Michel                                Rosny-Sous-Bois                       CA

Magalie                            Thibault                              Rosny-Sous-Bois                      Adhérent

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

Jeudi 14 août 2008 4 14 /08 /2008 01:33

 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 3/3

 Suite de la liste des signataires :

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section
André                                Allouche                             Saint Denis                                Adhérent

Yvette                               Allouche                             Saint Denis                                Adhérent

Annick                              Audeux                               Saint Denis                                Adhérent

Soria                                 Bellial                                 Saint Denis                                Adhérent

Sekou                               Dembele                              Saint Denis                               Adhérent

Yannick                            Drault                                  Saint Denis                                Adhérent

Alexandre                         Gomes                                Saint Denis                                Adhérent

Frederic                            Kouloufoua                         Saint Denis                                Adhérent

Jean-Luc                          Laurent                                Saint Denis                                CA

Marie-Hélène                   Laurent                                Saint Denis                                Adhérent

Catherine                         Leveque                              Saint Denis                                Adhérent

Marc                                 Rozanes                              Saint Denis                                Adhérent

Eliane                              Segonnes                            Saint Denis                                Adhérent

Adama                             Sissoko                               Saint Denis                                Adhérent

Martine                            Vaulot                                  Saint Denis                                Adhérent

Elisabeth                         Auerbacher                          Saint Ouen                                Conseillère M

Cécile                              Cabantous,                           Saint Ouen                                Adhérent

Eudoxie                           Temgoua                              Saint Ouen                                 Adhérent

Yolande                           Pavan                                  Sevran                                       Adhérent

Claudine                          Burette                                 Stains                                        Adhérent

Jacky                               Lahaie                                 Stains                                        Adhérent

Catherine                         Peschi                                 Tremblay en France                  Adhérent

Yannick                           Deschamps                         Villemomble                              Adhérent

Jean-Michel                     Fadin                                  Villemomble                               Adhérent

Marie Françoise              Gazet                                  Villemomble                               Conseillère M

Françoise                        Labadie                               Villemomble                              Adhérent

Evelyne                           Lalbat                                  Villemomble                              Adhérent

Dieunor                            Excellent                            Villetaneuse                              Adhérent

Gilles                               Wackernie                          Villetaneuse                              Adhérent

Richard                            Arokiaraj Godwin                                                                Adhérent

Bamby                              Bakary Camara                                                                    Adhérent

Abdel                                Bencharif                                                                             Adhérent

Christian                          Biango                                                                                  Adhérent

Yves                                Blay                                                                                      Adhérent

Gaetano                           Buscemi                                                                              Adhérent

Claudine                          Deune                                                                                  Adhérent

Souleymane                     Diakite                                                                                Adhérent

Jean-Louis                       Fournie                                                                              Adhérent

Jean-Paul                        Galeyrand                                                                           Adhérent

Hacène                            Haddag                                                                               Adhérent

Walid                               Haddag                                                                                Adhérent

Fatima                             Khaldi                                                                                  Adhérent

Blaise                              Mendy                                                                                 Adhérent

Férhat                              Yahiaoui                                                                              Adhérent

Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre, conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Faits et méfaits du sarkozysme, insecurite, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Qu’est-ce qu’une AMAP ?« Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne

Posté par goalexandre le 1 novembre 2010

http://www.dailymotion.com/video/x1zx50_quyest-ce-quyune-amap-y_newshttp://www.dailymotion.com/video/x1zx50

Quest-ce qu’un AMAP

Le fonctionnement

Une AMAP naît en général de la rencontre d’un groupe de consommateurs et d’un producteur prêts à entrer dans la démarche. Ils établissent entre eux un contrat pour une (on distingue en général 2 saisons de production : printemps / été et automne / hiver), selon les modalités suivantes :

Ensemble, ils définissent la diversité et la quantité de denrées à produire pour la saison. Ces denrées peuvent être aussi bien des fruits, des légumes, des oeufs, du fromage, de la viande
La diversité est très importante car elle permet aux partenaires de l’AMAP de consommer une grande variété d’aliments, d’étendre la durée de la saison, et de limiter les risques dus aux aléas climatiques et aux éventuels problèmes sanitaires.

Pendant la saison, et ce de manière périodique (ex. une fois par semaine), le producteur met les produits frais (ex. les fruits et légumes sont récoltés le matin même de la distribution) à disposition des partenaires qui constituent leur panier. Le contenu de ce dernier dépend des produits arrivés à maturité. Il est possible, dans une certaine mesure, d’échanger les produits entre eux selon ses préférences.
Contrairement à la grande distribution, les consommateurs en AMAP accordent moins d’importance à la standardisation des aliments ; tout ce qui est produit est consommé (alors que dans l’autre cas, ce peut être jusqu’à 60 % de la récolte qui reste au champ). Ce principe est d’une part est très valorisant pour le producteur, et d’autre part il permet de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production.

Le groupe de consommateurs et l’agriculteur se mettent également d’accord sur les méthodes agronomiques à employer. Ces dernières s’inspirent de la charte de l’agriculture paysanne et du cahier des charges de l’agriculture biologique (les producteurs possèdent souvent le logo AB). En effet, les participants à l’AMAP recherchent des aliments sains, produits dans le respect de l’Homme, de la biodiversité et du rythme de la Nature.
Les AMAP participent ainsi à la lutte contre les pollutions et les risques de l’agriculture industrielle et favorise une gestion responsable et partagée des biens communs.

Derniers points de discussion préparatoire au lancement de l’AMAP : le prix du panier, le lieu et l’heure de la distribution périodique.

Le prix du panier est fixé de manière équitable : il permet au producteur de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent, tout en étant abordable par le consommateur.
Il est en général proche de celui d’un panier composé de la même manière en grande surface, tout en ayant une qualité nutritionnelle et gustative supérieure (dégagé du soucis de rendement et de vente, le producteur recherche la satisfaction des consommateurs en privilégiant les variétés végétales -ou races animales- de terroir ou anciennes reconnues pour leur qualité gustative).
Un tel prix est rendu possible du fait de l’absence de gâchis au niveau des produits, de l’absence d’intermédiaires entre le producteur et les consommateurs, et d’un emballage minimum voir absent.
Afin de permettre la participation de tous à l’AMAP, et notamment des consommateurs à faible revenu, différentes possibilités de règlement existent, par exemple la mensualisation des encaissements des chèques ou la réduction du prix du panier en échange d’une aide à la distribution.
En achetant leur part de production à l’avance, les consommateurs garantissent un revenu au paysan. L’AMAP participe ainsi au maintien d’une agriculture de proximité et à la gestion de la pression foncière.

Quant au lieu de distribution, il peut s’agir soit de la ferme elle-même si les partenaires de l’AMAP vivent dans un périmètre proche de celle-ci, soit d’un point de chute situé en ville (maisons de quartier, magasin d’alimentation spécialisée, cour d’immeuble,…).

L’horaire, enfin, est fixé de manière à convenir au plus grand nombre. Afin de permettre au producteur de se concentrer au mieux sur la qualité de son travail, un comité de bénévoles est formé parmi les consommateurs partenaires de l’AMAP. Il comprend en général un coordinateur, un trésorier, un responsable de la communication interne, un responsable animation et un coordinateur bénévole.

Les membres du comité sont renouvelables à chaque saison de production.

De par ce partenariat de proximité entre producteur et consommateurs, les AMAP favorisent le dialogue social entre ville et campagne, facilitent la coexistence entre les loisirs de plein air et les activités productives, et l’usage multiple des espaces agricoles.

Les engagements des consommateurs

En adhérant à une AMAP, le consommateur prend les responsabilités suivantes :

  • S’engager en payant se part de la récolte à l’avance, en comprenant que cela inclut le partage des risques et des bénéfices avec la ferme, pour la saison à venir.
  • Venir chercher son panier au jour et à l’heure dits. Prévenir s’il ne peut prendre son panier (retard, vacances, etc.) et convenir d’un arrangement selon les possibilités qui ont été définies au début de la saison.
  • Communiquer en toute franchise et liberté ses bonnes remarques, ses questions ou ses insatisfactions directement auprès de son producteur et du coordinateur, pour qu’ils puissent examiner ensemble si des explications ou des améliorations sont possibles.
  • Partager ses idées et ses initiatives avec la ferme et les autres partenaires afin d’améliorer le fonctionnement du projet.

Les engagements des producteurs

En devenant partenaire d’une AMAP, le producteur prend les responsabilités suivantes :

  • Produire une diversité de légumes et d’autres éléments, si possible, pour composer des paniers variés.
  • Livrer les produits au jour et à l’heure dits.
  • Aviser ses partenaires en cas de problèmes exceptionnels qui affecteraient la livraison ou toute activité : problème climatique grave, maladie, etc.
  • Être ouvert pour expliquer le travail de la ferme à ses partenaires.
  • Prendre en compte les remarques et les besoins de ses partenaires. Dans le cas où il ne peut satisfaire à une demande, en expliquer les raisons. Effectuer une évaluation à la fin de la saison.

Les garanties

Un des objectifs d’Alliance étant de promouvoir et pérenniser les AMAP en France, elle souhaite garantir une transparence de la démarche auprès de ses partenaires.
Ainsi, une première charte des AMAP a été adoptée par Alliance Provence qui a déposé la marque AMAP. Des modifications y seront apportées au fur et à mesure de l’expérience acquise.
Elle permettra d’identifier clairement les AMAP parmi les autres initiatives contribuant également à un développement durable de la société.
La charte donnera accès aux AMAP signataires aux avantages du réseau qu’Alliance est en train de mettre en place : utilisation du nom AMAP, appui technique à la création et au suivi, coordonnées diffusables sur les outils de communication…

Pourquoi participer : producteurs

Selon une source faisant la synthèse d’études et d’observations réalisées en Amérique de Nord, il ressort que les paysans participent à une CSA pour 2 raisons principales :

  • la sécurité financière procurée par l’achat à l’avance des produits par les consommateurs ;
  • la valorisation sociale : travailler pour un groupe de personnes que le paysan connaît, et avec qui il peut échanger régulièrement et au delà de l’aspect commercial.

L’avis de Daniel Vuillon, premier producteur en AMAP

Pourquoi participer : consommateurs

Selon des sondages auprès des consommateurs en CSA, il ressort 2 raisons principales pour lesquelles ceux-ci y participent :
santé/bien-être : consommer des produits frais, de saison, bio , diversifiés, retrouver un certain lien avec la nature et les produits d’antan (qu’il estime, de plus, plus savoureux ) ;
action citoyenne : soutenir directement un agriculteur local, développer les liens ville-campagne.
La raison économique (produits de qualité à un prix abordable) ne semble pas faire partie des raisons principales.

Une AMAP conviendra donc à un consommateur si ce dernier :

  • est conscient des relations entre alimentation et santé ;
  • a le souhait de renouer avec la nature (côté éducatif, pour les enfants notamment) ;
  • a le sentiment d’appartenir à un groupe et perçoit la ferme comme une seconde maison ;
  • peut accepter les contraintes de fonctionnement (engagement sur 6 mois ou 1 an, soir et heure de livraison fixes, produits choisis à l’avance).

Concernant le dernier point, et en particulier le fait de choisir les produits avant la saison mais pas pendant les distributions, plusieurs consommateurs nous ont confiés qu’ils voyaient en fait cela comme un avantage :
ils n’ont plus à réfléchir à leurs achats chaque semaine !
De plus, l’AMAP leurs permet parfois de découvrir agréablement de nouveaux produits.

L’AMAP au regard du développement durable

Voici les avantages du développement des AMAP pour la société :

  • apprécier les bénéfices environnementaux d’une nourriture qui n’a pas parcouru des centaines de kilomètres, avec moins d’emballages, issus d’une agriculture bénéfique pour la biodiversité, protégeant les sols et l’eau, moins polluante et moins énergivore ;
  • rendre possible (ou favoriser) le retour des particularités alimentaires locales et régionales ;
  • améliorer l’économie locale par une augmentation des emplois (en 2002 pour les 17 AMAP provençales, 12 postes sont passés de saisonnier à permanent afin de pouvoir fournir de produits en quantité et diversité suffisante pour toute l’année), plus de processus locaux, de consommation locale, et circulation de l’argent dans la communauté ;
  • bénéficier de l’amélioration des liens sociaux, de la responsabilité sociale, du sens de la communauté et de la confiance.

Les avantages des AMAP peuvent aussi se regrouper selon les 3 axes du développement durable :
écologiquement sain, socialement équitable, et économiquement viable.

Annuaire des AMAPhttp://desirsdavenirparis5.over-blog.com/ext/http://www.reseau-amap.org/

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

FETE DE LA FRATERNITE 2010 #1 (Ségolène Royal) video

Posté par goalexandre le 19 septembre 2010

Image de prévisualisation YouTube

fete  fraternelle  conviviale   dez militants  venant de partout  de toute la france canada bresil espagne  italie portugal le message  frtaernel de segolene royal  est partagé par tous nos freres et soeurs terriens et terriennes
une vraie  envie de  fraternité  il est temps que nous humanistes  peuples des justes et humbles prenions les choses en main

nous devons nous peuples souverains   imposer notre volontée a nos elus  et porte paroles  ils doivent  etrea notre ecoute et non l’inverse  nous sommes seuls decideurs de nos destinés collectives

au nom du peuple

 

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Ségolène Royal en direct sur France 2 A GAUCHE TOUTES

Posté par goalexandre le 17 août 2010

http://www.dailymotion.com/video/x7fb7s

Ségolène Royal était en direct sur France 2, ce dimanche 16 novembre 2008.

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

La Présidente du Conseil Régional Ségolène Royal femme politique française exceptionnelle

Posté par goalexandre le 2 août 2010

La Présidente du Conseil Régional

Ségolène Royal

Ségolène RoyalLa liste conduite par Ségolène Royal a remporté les élections régionales des 14 et 21 mars 2010, par plus de 61 % des suffrages exprimés au second tour. Ségolène Royal a été élue Présidente de la Région Poitou-Charentes le 26 mars. Ségolène Royal se succède ainsi à elle-même, après une première élection à la tête de la Région Poitou-Charentes en 2004.

Ségolène Royal a été pendant quinze ans députée du département des Deux-Sèvres. Elle a été trois fois ministre : de l’environnement (1992-1993), de l’enseignement scolaire (1997-2000), de la famille, de l’enfance et des personnes handicapées (2000-2002). Elle a été candidate à l’élection présidentielle en 2007, en atteignant le second tour.

Tout au long de son parcours, Ségolène Royal s’est résolument engagée à rendre la plus concrète possible son action politique. Elle est ainsi à l’origine de réformes emblématiques qui ont marqué l’évolution de la société :

  • la création du plan Handiscol, pour permettre à tous les enfants et adolescents handicapés de suivre une scolarité normale ou adaptée ;
  • la création du congé de paternité qui concilie pour la première fois, de façon concrète, l’égalité homme/femme ;
  • l’instauration de la garde alternée de l’enfant, dans le cadre d’une médiation familiale efficace ;
  • la protection de l’enfance, avec une lutte continue contre toutes les formes de violences.

Députée

Députée PS des Deux-Sèvres (2ème circonscription, Saint-Maixent), élue pour la première fois en 1988 et réélue en 1993, en 1997 et en 2002. Depuis 1988, Ségolène Royal a relayé et soutenu avec efficacité les projets de sa circonscription (Pays Mellois, Saint-Maxentais, Marais) :

  • pour améliorer l’environnement, la qualité de vie et le patrimoine : obtention d’aides de l’Etat pour l’aménagement de centres bourg, pour l’assainissement public, pour la replantation de haies; aides pour la mise en place d’un plan vélo et de pistes pédestres ; obtention de financement pour la sauvegarde du patrimoine dans le cadre du lancement des Grands Travaux pour le Marais Poitevin qu’elle a initié : restauration du patrimoine lié à l’eau, sauvegarde du marais contre le projet d’autoroute, rénovation d’églises et de temples, création d’une charte architecturale ;
  • pour développer l’agriculture : soutien auprès des éleveurs pour l’obtention des droits à produire du lait de chèvre, pour la mise en place de contrats territoriaux d’exploitation et l’encouragement à l’agriculture raisonnée, pour la sauvegarde de la race maraîchine et de la race Parthenaise et pour la mise en place d’un label qualité du terroir (dont l’AOC pour le Chabichou) ;
  • pour assurer une meilleure égalité des chances et favoriser la réussite scolaire : déblocage par l’Etat d’aides financières pour la rénovation ou la construction de nouvelles classes, soutien dans le maintien de classes rurales, mise en place de Contrats éducatifs locaux, création de nouvelles filières professionnelles dans les lycées, aménagement de structures d’accueil de la petite enfance ;
  • pour mieux accueillir les anciens : soutien dans le développement et la rénovation de maisons de retraites et de lieux d’accueil des personnes âgées ;
  • pour maintenir et développer l’emploi : aide dans la création de commerces multi-services ruraux, soutien à la mise en place de cellules reclassement pour les salariés frappés par la fermeture de leur entreprise ;

En 2007, Ségolène Royal a décidé de ne pas se présenter de nouveau à cette élection. Delphine Batho a été élue députée.

Ministre

  • Ministre de l’Environnement (gouvernement Pierre Bérégovoy, avril 1992 – mars 1993). Au cours de cette  » année d’actions pour la planète « , Ségolène Royal a mis en ouvre une politique de l’environnement moderne et ambitieuse :
    • application de la loi sur l’eau (schémas d’aménagement et de gestion des eaux), création d’une Direction de l’eau, augmentation du budget des agences de l’eau, réforme de la police des eaux, coordination internationale de la gestion de l’eau ;
    • traitement et recyclage des déchets (loi de juillet 1992), avec le soutien aux technologies innovantes pour le traitement et la collecte des déchets ;
    • reconquête et préservation des paysages (loi sur les paysages de janvier 1993, avec la labellisation de 100 paysages et la promotion de leurs productions agricoles) ;
    • lutte contre le bruit (loi cadre de décembre 1992) : prévention du bruit des transports, dans les bâtiments publics (les cantines scolaires notamment), les lieux de travail…
  • Ministre déléguée à l’Enseignement scolaire (gouvernement Lionel Jospin, juin 1997 – mars 2000), Ségolène Royal a engagé son action dans trois directions :
    • pour une  » Ecole plus juste  » : avec la relance des zones d’éducation prioritaire, la création de fonds sociaux pour les élèves, la maîtrise des langages comme une priorité à l’école maternelle, la rénovation de la pédagogie au collège avec notamment l’instauration des  » itinéraires de découverte  » ;
    • pour une  » Ecole plus partenaire  » : Ségolène Royal a donné une nouvelle place pour les parents d’élèves à l’école (création de la Semaine des parents à l’école et campagnes nationales pour les élections des représentants de parents). Un meilleur aménagement du temps de l’enfant a également été trouvé avec la création des Contrats éducatifs locaux et la reconquête de l’éducation à la citoyenneté a été mise en ouvre avec les Initiatives citoyennes pour apprendre à vivre ensemble constituant la mise en pratique de l’éducation civique qui est devenue obligatoire au Brevet des collèges ;
    • pour une  » Ecole plus protectrice  » : la lutte pour les droits de l’enfant et contre la violence a été concrétisée par le vote de la loi de juin 1998 relative à la prévention et à la répression des infractions sexuelles ainsi qu’à la protection des mineurs. D’autres mesures ont été prises dans ce cadre : le combat contre le bizutage (loi de juin 1998), plusieurs campagnes contre le racket, la mise en place d’un numéro SOS Violences, la création des classes et des premiers internats-relais. Un véritable plan de rénovation de la santé scolaire a également été mis en place, avec notamment la revalorisation du rôle des infirmières scolaires et la mise à disposition de la pilule du lendemain des les lycées.
  • Ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées (Gouvernement Lionel Jospin, mars 2000 – mai 2002). En décidant et en mettant en ouvre des mesures concrètes et ciblées, Ségolène Royal s’est attachée à ce que toutes les familles soient mieux soutenues et mieux accompagnées dans toutes les circonstances ou aléas de la vie.
    • pour les familles : Ségolène Royal a promu une autre vision de la famille, avec la réforme de l’autorité parentale, la réforme de l’accouchement sous X, la création d’un livret de paternité, le soutien à l’adoption internationale. Elle a souhaité aussi mieux concilier les exigences de la vie familiale et de la vie professionnelle, avec un meilleur accueil de la petite enfance (plus de 20.000 places nouvelles en crèche) et la création du congé de paternité. Des prestations mieux adaptées aux familles ont également été mises en place : barème unique des aides au logement, congé et allocation de présence parentale, allocation d’éducation spéciale (parents d’enfants handicapés), pérennisation de l’allocation de rentrée scolaire…
    • pour la protection de l’enfance, dans le droit fil de ce qu’elle avait initié au ministère de l’enseignement scolaire, Ségolène Royal a continué à protéger l’enfant contre toutes les formes de violences : lutte contre les violences en institution (renforcement du SNATEM), contre la prostitution des mineurs (incrimination pénale du recours à la prostitution d’un mineur), protection contre la pornographie et lutte contre la pédo-pornographie (incrimination de la détention de documents de ce type), actions contre la violence dans les médias (création du collectif  » Enfance et média « ), lancement d’une grande campagne télévisée de sensibilisation et de prévention des violences sexuelles.
    • en faveur des Personnes handicapées : au-delà des mesures structurelles (comme la rénovation des COTOREP), Ségolène Royal s’est attachée à proposer des mesures concrètes, telles que : l’organisation du plan Handiscol’ pour la scolarisation et l’intégration des enfants et des adolescents handicapés ; le développement du parc de logement adapté, des aménagements en matière de transport (collectif et particulier) ; la création d’un label  » tourisme et handicap « .

Parcours

Après avoir suivi des études secondaires dans les Vosges, Ségolène Royal a obtenu une licence de Sciences économiques. Elle est diplômée de l’IEP de Paris et ancienne élève de l’Ecole nationale d’administration (promotion Voltaire).

A sa sortie de l’ENA (1980), elle choisit une affectation de magistrat au tribunal administratif. Elle est ensuite (de 1982 à 1988) chargée de mission au secrétariat général de la Présidence de la République pour les questions de santé, d’environnement et de jeunesse.

En 1988, elle est élue pour la première fois députée PS des Deux-Sèvres En 1992, elle est nommée ministre de l’Environnement dans le Gouvernement de Pierre Bérégovoy et réélue en 1993 députée des Deux-Sèvres.

Réélue une nouvelle fois députée en 1997, elle est nommée par Lionel Jospin ministre déléguée à l’Enseignement scolaire ; puis, de 2000 à 2002, ministre déléguée à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées. Elle est réélue députée des Deux-Sèvres en 2002, et ne se représente pas en 2007.

Elle est candidate à l’élection présidentielle en 2007. Réunissant 11 millions d’électeurs au premier tour, elle est la première femme en france à accéder au second tour où elle recueille plus de 17 millions de suffrages.

Ségolène Royal est l’auteur de plusieurs ouvrages : Le Printemps des grands-parents (Laffont, 1987) ; Le Ras-le-bol des bébés zapeurs (Laffont, 1989) ; Pays, paysans, paysages (Laffont 1992) ; La Vérité d’une femme (Stock, 1996); Maintenant (Hachette, 2007) ; Ma plus belle histoire, c’est vous (Grasset, 2007).

Créé le 30 oct. 2008

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

12345...10
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...