ARIANE MNOUCHKINE le 28 Juin, lors de la présentation de la Contribution « Combattre et Proposer »

Posté par goalexandre le 27 décembre 2009

  • Une petite lumière

    Un chemin, un chemin à trouver ensemble, à gravir ensemble, à débroussailler ensemble. Pas de feux d’artifice, ils aveuglent. Une petite lumière, il nous faut juste cela, une petite lumière. Que nous soyons providentiels les uns aux autres. Que chaque citoyen le soit pour tous les citoyens. Que notre pays le soit pour l’Europe. Que l’Europe le soir pour le monde. Quelle cause plus exaltante? Quel chantier plus magnifique pour cette Gauche que nous représentons aujourd’hui? Et quel plus bel espoir? ………………………………………………………………….. ARIANE MNOUCHKINE le 28 Juin, lors de la présentation de la Contribution « Combattre et Proposer »

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012 | Pas de Commentaire »

Information sur la plateforme solidaire ‘La fraternité en action’ par Désirs d’Avenir (27/12/09)

Posté par goalexandre le 27 décembre 2009

Information sur la plateforme solidaire ‘La fraternité en action’ par Désirs d’Avenir (27/12/09) Imprimer Envoyer

Information sur la plateforme solidaire 'La fraternité en action' par Désirs d'Avenir (27/12/09) dans conseil municipal 4011868981_bd2d643b8b
© Razak / Désirs d’Avenir

Information sur la démarche de création de la plateforme solidaire
‘La fraternité en action’

Par Désirs d’Avenir

Nous lancerons très prochainement une plateforme solidaire. C’est ainsi que nous mettrons en ligne, en amont de ce lancement et dans les prochaines heures, une vidéo qui a été réalisée par les bénévoles de l’association ayant travaillé sur ce projet .

L’histoire de cette aventure commune et participative, je la partage ici avec toi car il s’agit d’abord et avant tout d’une démarche participative réussie, au service d’une belle idée : une plateforme solidaire et fraternelle.

Si la création d’un espace interactif de solidarité est une idée de Ségolène présentée lors de l’assemblée générale de « Désirs d’avenir » le 29 mars 2009, la conception et la réalisation ont entièrement été pilotées par notre équipe de bénévoles. En ce sens que les adhérents de « Désirs d’avenir » sont les premiers artisans de la plateforme solidaire, sous la coordination de Ségolène.

Dans son discours de l’AG, Ségolène présentait un nouveau projet pour l’association « Désirs d’avenir » : devenir un lieu de solidarité, de fraternité, un espace d’entraide. Cela nous a plu et c’est alors que nous avons alors immédiatement pris en main le projet, enthousiasmés par cette initiative qui invite à l’action plus qu’aux paroles par la mise en œuvre d’une solidarité concrète.

La réflexion sur la création et le périmètre de ce vaste espace de solidarité a donc pu débuter. C’est ainsi que nous avons constitué un comité de pilotage regroupant une vingtaine de bénévoles de l’association et avons ensuite présenté l »évolution de notre travail de notre travail à Ségolène à plusieurs reprises. Celle nous a apporté des conseils et des orientations nous encourageant ainsi à poursuivre nos efforts.

Forts de ces encouragements nous avons engagé un travail partenarial avec les bénévoles déjà engagés dans la construction participative de la prochaine vitrine Internet de « Désirs d’avenir » afin que ceux nous apportent tout le support technique dont nous avions besoin pour avancer. Cette phase de conception concertée a duré près d’un mois et demi. C’est uniquement à la fin de celle-ci que nous avons pu lancer la phase opérationnelle dans laquelle nous sommes aujourd’hui.

3959667021_5b696db562 dans Democratie
© Razak / Désirs d’Avenir

Nous sommes donc près de 35 bénévoles de l’association qui sommes investis dans ce projet. Parmi nous on retrouve  des militants associatifs ou syndicaux, des infographistes, des administrateurs, des rédacteurs, des techniciens du web, des monteurs, ….

Aujourd’hui nous avons terminé l’ensemble des phases que nous pouvions considérer comme interne. Cela ne signifie pas que le projet est achevé, bien au contraire. En effet, nous aurons besoin de votre participation afin de faire évoluer le site afin de le rendre plus efficient. Cette phase est celle que nous lançons très bientôt avec la mise en ligne publique du site dont la forme évoluera encore pendant les deux prochains mois avant d’atteindre son format définitif en mars prochain.

C’est donc fort de cette idée novatrice de Ségolène Royal et avec l’appui de notre ressource humaine que la plateforme solidaire de « Désirs d’avenir » existe aujourd’hui.

Lorsque nous avons conçu cet outil, nous n’avons pas simplement souhaité réaliser un réseau social de plus. C’est vrai que cette fonctionnalité qui est à la mode existe dans notre interface. Nous avons cependant souhaité créer un espace interactif dédié à l’entraide, à la citoyenneté et aux actions positives. A l’heure du tout numérique, notre plateforme socialisera le partage des expériences de vie et essayera de démontrer que la coexistence et l’entraide sont possibles et que tout le monde peut y participer concrètement. C’est ce que Ségolène appelle « la politique par la preuve ».

3960438278_517b4edcfe dans Elles et ils chantent la Liberte
© Razak / Désirs d’Avenir

Nous avons développé 5 rubriques dans cette plateforme : la veille sociale, la fraternité en action et en mots, les échanges solidaires, les annonces, les parrainages et tutorats.

Pourquoi la veille sociale ? Parce que « Désirs d’avenir » est un mouvement de citoyens ancrés dans la réalité, dans l’écoute et dans le plaisir d’être ensemble pour être utile. C’est la principale motivation de la rubrique consacrée à la veille sociale. Elle permettra d’alerter nos amis, décortiquer les évènements dans le but de construire une société plus solidaire.  Chacun/e pourra publier des alertes (fermetures d’usines, squats, grèves, manifestations …). Ce fil rouge mettra en lumière au travers de la vigilance, tous les combats de notre société.

Pourquoi la fraternité en actions et en mots ? Parce que nous croyons au pouvoir des mots et que nous souhaitons donc partager des textes, des vidéos, des moments de fraternité. C’est une rubrique dans laquelle tout le monde pourra raconter des expériences vécues, des discours forts, des faits de la société marquants. Nous y trouverons tout ce qu’il y a de plus beau dans la fraternité.

Pourquoi les échanges solidaires ? Parce que nous souhaitons répondre véritablement à la question que se posent nos concitoyens en quête de sens et de solidarité concrète. L’idée a donc été de créer dans le cadre de « Désirs d’avenir » une cellule qui permette aux adhérents de se rendre des services divers et variés et en même temps de créer du lien social. Les échanges solidaires permettront aux adhérents de toutes les catégories sociales, de se retrouver, de s’épauler et d’ouvrir un grand espace de vie sociale.

Il s’agit d’une véritable déclinaison du « Gagnant-Gagnant » qui nous est cher. Le principe en est très simple : toute personne fournissant un service à une autre personne (jardinage, aide aux courses, intervention informatique, covoiturage …) se verra « créditée de points » qu’elle pourra utiliser à son propre usage pour obtenir des services dont elle aurait besoin pour elle-même ou pour un/e proche. A noter que ce système fonctionne déjà, avec des variantes, dans le monde entier et que ses utilisateurs disent préférer les services rendus dans ce cadre à ceux payés en monnaies légales, car effectués avec davantage d’implication personnelle. En somme, que du positif pour chacun.

Pourquoi les annonces ? Parce que nous revendiquons notre envie de pouvoir parfois apporter des réponses toutes simples à des besoins auxquels font fasse certains d’entre nous. Pour la diffusion d’annonces toutes simples (logement, emplois…) nous avons prévu une rubrique consacrée aux offres et aux demandes. Nous y avons ajouté un volet dédié au partage d’expériences ciblées et que nous avons appelé « le savoir faire ». Chacun pourra ici partager des astuces en matière de recherche d’emploi ou de logement mais aussi donner quelques pistes en ce qui concerne l’accompagnement individuel dans ces démarches.

Pourquoi les parrainages et tutorats ? Parce que nous ne nous résignons pas à résoudre par tous les moyens à notre disposition les difficultés que connaissent les jeunes. Nous sommes évidement conscients que cela ne résoudra pas tout mais ce volet est un élément fondamental qui va être développé par cette plateforme. Notre projet consiste avant tout en une relation individuelle et privilégiée entre une personne adulte et expérimentée et un jeune. Le tuteur pourra lui ouvrir des portes, lui donner accès à des réseaux et lui permettre de découvrir ainsi les coulisses de la politique, de la société ou de l’entreprise. Nous comptons sur vous pour mettre tout le réseau de « Désirs d’avenir » à disposition de dizaines de jeunes de tous horizons pour les accompagner dans la citoyenneté, la découverte de l’entreprise, du monde politique et des associations.

3960442784_bfee9312ce dans Europe
© Razak / Désirs d’Avenir

Comme vous le voyez, la plateforme solidaire s’appuie sur notre force citoyenne. En effet, ce qui compte c’est la constance et le chemin dans lequel nos avançons. Comme le dit Ségolène, ce qui compte c’est notre cohésion, notre volonté d’avancer, notre respect mutuel et notre fraternité. Elle est plus grande que nous et elle va encore nous faire grandir, et donner envie de nous rejoindre. Nous espérons prouvez avec ce projet qu’il y a une autre façon de faire de la politique, humaine et efficace pour faire entendre la voix de la France qui nous ressemble.

Merci de vous engager avec nos cotés dans une aventure qui est selon nous inédite.

Pour tous les anonymes qui ont travaillé sur ce projet, il s’agit d’une belle déclinaison du mot fraternité lancée à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Merci Ségolène pour tes encouragements et la confiance que tu accordes quotidiennement aux adhérents de l’association et dont ce projet est une illustration.

Source: Benoit/DA

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

La plateforme solidaire de Désirs d’avenir video

Posté par goalexandre le 27 décembre 2009

Communiqué de Ségolène Royal: ‘La plateforme solidaire de Désirs d’Avenir’ (01/12/09) Imprimer Envoyer

La plateforme solidaire de Désirs d'avenir video dans Democratie 3395736140_d4a845f0cf

Chers amis,

Une société créatrice de bonheur est celle qui conjugue gentillesse, solidarité et action de proximité.

L’été dernier, des comités locaux se sont réunis à ma demande afin de lancer une réflexion concernant la création d’un vaste espace de solidarité au sein de notre association. Plusieurs d’entre eux se sont ensuite réunis à Paris et en province pour concrétiser cette réflexion. Ils viennent ainsi de me faire parvenir leurs travaux dont vous trouverez ici la synthèse. Vous le verrez, il s’agit d’un travail riche, novateur et je les en remercie. Je vous invite à vous en nourrir, à la confronter à la vôtre et, le cas échéant, à rejoindre l’équipe de coordination pour ce projet important dont nous lancerons les premières articulations dans les prochains jours.

En lançant cette nouvelle plateforme, nous n’avons pas pour ambition de créer un lieu communautaire ou un réseau social de plus mais de faire naître un espace de vie dédié à l’entraide, à la citoyenneté et aux actions positives. Autour de ces 3 piliers, l’idée est de mettre en lumière le « vivre ensemble » afin de démontrer que la coexistence et l’entraide sont tout à fait possibles et que vous y participez de manière concrète. Nous sommes dans la ligne de « la politique par la preuve », notre fer de lance.

La plateforme s’articulera autour de 4 orientations :

1/ Dans l’immédiat, nous mettrons en place un espace de diffusion d’annonces (emploi, logement, services …) auquel sera ajouté un volet pour le partage d’expériences ciblées dans les domaines concernés. L’espace qu’ils ont souhaité appeler « le savoir faire« .

2/ Ce service immédiat évoluera ensuite pour gagner en épaisseur avec la création d’un “espace d’échanges solidaires“. Il s’agit d’une véritable déclinaison du « Gagnant-Gagnant » qui nous est cher. Le principe en est très simple : toute personne fournissant un service à une autre personne (jardinage, aide aux courses, intervention informatique, covoiturage …) se verra « créditée de points » qu’elle pourra utiliser à son propre usage pour obtenir des services dont elle aurait besoin pour elle-même ou pour un/e proche. A noter que ce système fonctionne déjà, avec des variantes, dans le monde entier et que ses utilisateurs disent préférer les services rendus dans ce cadre à ceux payés en monnaies légales, car effectués avec davantage d’implication personnelle. On observe d’ailleurs que, dans certains cas, les « fournisseurs de services » n’utilisent pas leurs « points » ainsi acquis et se satisfont simplement d’avoir contribué au bien-être de quelqu’un. En somme, que du positif pour chacun.

3/ Cette troisième orientation majeure du projet sera celle des « parrainages et tutorats« .  Ce projet consiste avant tout en une relation individuelle et privilégiée entre une personne adulte et expérimentée et un jeune. Le tuteur pourra lui ouvrir des portes, lui donner accès à des réseaux et lui permettre de découvrir ainsi ce qui se passe dans les coulisses de la politique, de la société ou de l’entreprise. Nous mettrons ainsi tout le réseau de « Désirs d’avenir » et celui de mes amis à leur disposition, afin d’accompagner des dizaines de jeunes de tous horizons dans la citoyenneté, la découverte de l’entreprise, du monde politique et des associations.

4/ Cette quatrième et dernière orientation est le fil rouge de notre plateforme : il s’agit de la « veille sociale et citoyenne« . Afin de rendre cet espace vivant, chacun/e pourra publier des alertes (fermetures d’usines, squats, grèves …) et/ou des expériences de vies, des témoignages, des exemples d’actions positives. Nous y partagerons également des textes, des vidéos, des moments de fraternité ou encore du « vivre ensemble ». Ce fil rouge, sans pour autant être « revanchard », mettra en lumière au travers de la vigilance, tous les combats de notre société.

Vous l’aurez compris, cet espace de fraternité se veut avant tout convivial, fraternel, positif et participatif. A l’heure du tout numérique, notre plateforme socialisera véritablement le partage. Je vous invite à rejoindre l’équipe des bénévoles pour le suivi de ce projet en leur écrivant à l’adresse \n plateformesolidaire@gmail.com Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

C’est d’ores et déjà grâce à votre participation que ce projet a pu voir le jour et c’est aussi grâce à vous qu’il aboutira à une réussite complète et même évolutive. C’est pourquoi je vous encourage à y participer massivement.

Amitiés fidèles,

Ségolène Royal

 

http://www.dailymotion.com/video/xbn7ef
6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea2302.jpg
Les bénévoles et adhérents de l’association « Désirs d’avenir » lancent une initiative qui invite à l’action et mettant en œuvre une solidarité concrète.

Cette plateforme solidaire de « Désirs d’avenir » est plus qu’un réseau social. Elle est un véritable outil qui socialisera par le partage au travers de différents leviers tels que la veille sociale, la fraternité en mots, les échanges solidaires, les annonces, les parrainages et tutorats.

Cet espace se veut avant tout convivial, fraternel, positive et participatif. Comme le dit Ségolène Royal, les forces divisées s’annulent alors que la fraternité les additionne et les multiplie.

Avant sa mise en ligne qui interviendra dans les prochaines heures, nous vous invitons à découvrir en exclusivité « La fraternité en action » au travers de cette vidéo.

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, LOGEMENT, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

CREONS NOUS MEMES NOTRE SCOP OU NOTRE BOULOT EN AVANT TRAVAILLEURS TRAVAILLEUSES

Posté par goalexandre le 24 décembre 2009

Le courage des femmes de la SCOP Chizé Confection

chizéconfectionElles sont une petite dizaine de femmes, ouvrières de la confection depuis des années et désormais sociétaires et donc propriétaires du capital de leur propre entreprise, la SCOP Chizé Confection.

Elles font partie des 32 salariées licenciées de l’ex-SOCOFA, entreprise de confection à façon située à Chizé, qui a été liquidée en juillet dernier après deux années de très mauvaise gestion.

Hier avait lieu l’inauguration de cette nouvelle SCOP, où 8 emplois viennent d’être créés dont 3 en CDI, en présence de Ségolène Royal et des élus du canton de Brioux.

C’est l’aboutissement d’un combat. Dès le mois de juillet, des salariées licenciées ne se sont pas résignées au chômage. Elles ont contacté les clients de l’entreprise (de grandes marques de haute couture) pour savoir s’ils étaient prêts à leur donner une chance, à leur confier des marchés, dans l’hypothèse où elles présentaient un projet de reprise de l’activité en SCOP. Leurs savoir-faire, un travail de couture de grande précision et de qualité « made in France », est particulièrement recherché.

Les clients ont dit « on vous suit ». Alors elles ont monté leur projet, avec l’aide de la Région et de l’Union Régionale des SCOP. Elles ont obtenu la bourse régionale « désir d’entreprendre » pour constituer leur apport en capital. Mais lorsque j’ai reçu ces femmes courageuses à ma permanence de députée le 26 novembre dernier, il restait encore des petits problèmes à régler : il fallait obtenir l’autorisation de l’administrateur judiciaire pour utiliser les machines tout de suite, trouver les fonds pour racheter le matériel et pouvoir démarrer très vite la production afin d’honorer les marchés obtenus. La Région a alors débloqué une aide à l’investissement pour permettre à la SCOP d’acquérir son outil de travail.

Désormais la production est lancée et hier la SCOP Chizé Confection a obtenu de nouveaux marchés. On espère vite embaucher d’autres salariées licenciées de l’ex-Socofa. Cet exemple prouve qu’investir un peu d’argent public pour soutenir une entreprise de l’économie sociale et solidaire, avec des créations d’emplois à la clé, coûte moins cher que le chômage et les indemnités de licenciement. Et surtout les SCOP sont un modèle alternatif à développer pour sortir de la crise.

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, LOGEMENT, Politique, Société | Pas de Commentaire »

Aborder la question environnementale en dehors de la pensée unique

Posté par goalexandre le 20 décembre 2009

Aborder la question environnementale en dehors de la pensée unique6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea2301.jpgyspect01.gifyspect01.gifyspect01.gifyspect01.gif

En France, pour les grands moyens d’information, tout se passe comme si les débats sur « le Mur de Berlin », sur « l’identité française » ou sur « le réchauffement climatique »

avaient été conçus comme des points de fixation, afin de détourner l’attention

des sujets fâcheux comme la crise, le renflouement des banques, les privatisation des services publics, les délocalisations, le chômage, la fermeture des hôpitaux, l’attaque contre la laïcité, les droits des migrants ignorés, les syndicalistes victimes de violences, etc….

Certains scientifiques [4], souvent liés aux industriels eux même liés aux politiques forment un triumvirat sociologique qui cherche par une nouvelle croisade à convaincre que l’avenir est incertain, sauf de nous serrer la ceinture toujours plus.

Ce sommet aurait-il pour but en Europe d’invalider le cadre national au profit de l’Union européenne ? Ce sommet aurait-il pour but de créer une gouvernance mondiale (c’est complémentaire avec la précédente question), vrai projet totalitaire qui permettrait de choisir l’avenir de sept milliards d’être humains sans que ceux-ci aient leur mot à dire, quitte à ce que ces citoyens d’un nouveau monde soient peinturlurés en martiens, couleur d’espoir comme chacun sait

Revenons à Copenhague, d’un point de vue capitaliste, cette diversion se justifie. Quelques remarques non exhaustives. Socialement, la moitié de l’humanité vit au-dessous du niveau de misère.

Les chiffres sont terrifiants :

20 % des plus riches consomment 82,49 % de toutes les richesses de la Terre, les 20 % les plus pauvres doivent se contenter d’un minuscule 1,6 %

Selon ATTAC,

les 84 individus les plus riches du monde détiennent une richesse supérieure au PIB de la Chine et de ses 1,3 milliards d’habitants.

En France, selon l’observatoire des inégalités,

un ménage sur deux a moins de 1 800 euros par mois de revenus alors que les grands patrons on des revenus annuels de 2 millions à plus de 3 millions d’euros (en 2008, 3,53 millions d’euros pour le PDG de l’Oréal, Jean-Paul Agon).

S’il s’agissait de sauver la planète, pourquoi ne pas ajouter à la lutte contre l’effet de serre, celle contre le nucléaire à des fins militaires ? Pourtant, un accident, une guerre, aurait des effets néfastes sur l’environnement et vraisemblablement sur le climat.
Si nous prenons l’exemple de la chimie, notons deux mouvements contradictoires parmi d’autres :

Pour le positif, le progrès médical qui permet d’avoir en moyenne depuis l’an mille, en France, doublé l’espérance de vie ;

pour le négatif la recherche du profit par le productivisme qui conditionne la pollution des nappes phréatiques par les nitrates, les produits phytosanitaires, notamment les herbicides, et les solvants chlorés qui mettent en cause la vie des personnes et des animaux, notamment le long des cours d’eau. Notons que ce sont les choix économiques et politiques qui déterminent la recherche et ensuite l’application de cette recherche.

Dans ces conditions si la planète est en danger, les participants du sommet de Copenhague devraient, presque tous, comparaître devant le tribunal de l’humanité.

C’est ce qu’a d’ailleurs déclaré le président bolivien Evo Morales,

pour lui les responsables du réchauffement de la

planète doivent indemniser leurs victimes et être

jugés.6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea2301.jpg

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Poésie, Politique, Société | Pas de Commentaire »

SARKOZI N’EST RIEN C’EST LE PEUPLE SEUL QUI EST SOUVERAIN

Posté par goalexandre le 20 décembre 2009

6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea230.jpg6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea230.jpg

Le Pouvoir au peuple

Jurys citoyens, tirage au sort et démocratie participative

de Yves Sintomer

[Histoire et Actualité] 

Résumé du livre

La proposition de Ségolène Royal de mettre en place des jurys citoyens tirés au sort pour évaluer et juger l’action des politiques a soulevé une tempête de protestations.

Ces réactions témoignent à la fois de l’inculture des responsables politiques et de leur peur de la démocratie.

Alors que la défiance des citoyens à son égard s’installe durablement, ils s’acharnent pour une large part à vouloir perpétuer un funeste statu quo.

Pourtant, le tirage au sort a une longue histoire. Plus, il constitue indéniablement l’une des dimensions des sociétés démocratiques, dimension qui a parfois été au premier plan, et qui parfois s’est faite moins visible aux yeux du public.

Face à la démocratie d’opinion, et sa fascination pour les sondages, d’autres formes de participation démocratique s’inventent où les citoyens et les mouvements sociaux peuvent prendre toute leur part.

Qui donc aurait à perdre si les citoyens pesaient davantage dans les prises de décision, si les élus devaient rendre des comptes devant des publics attentifs et bien informés ? Pas les citoyens, bien sûr.

Mais même les élus pourraient y gagner : si la politique regagnait en crédibilité, elle pourrait conquérir plus de marge de manoeuvre face aux forces du marché et aux pesanteurs bureaucratiques.

 

“Psychanalyse” d’un président

de Jean-Jacques Moscovitz et Yann de L’Ecotais

[Histoire et Actualité]

Résumé du livre

On dit de lui qu’il n’avait qu’un fantasme : accéder à la fonction suprême. Mais quels sont ses ressorts et l’arrière-plan inconscient de son exercice du pouvoir ? Comment expliquer la méthode Sarkozy, mélange de pragmatisme et d’opportunisme ? Son omniprésence dans les médias ? L’explosion outrancière de sa vie privée ? Son hyperactivité ? Le fait d’avoir un avis sur tout relève-t-il d’une stratégie d’occupation du terrain ou d’un narcissisme maladif ?

 

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Société | Pas de Commentaire »

FETE DE LA FRATERNITE 2009

Posté par goalexandre le 19 décembre 2009

http://www.dailymotion.com/video/xajxhx
http://www.dailymotion.com/video/xalqv0

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

Ségolène Royal : “on ne peut pas être vert à Copenhague et libéral à Paris”

Posté par goalexandre le 19 décembre 2009

 

Ségolène Royal : “on ne peut pas être vert à Copenhague et libéral à Paris”


Ségolène Royal se rend ce mardi à Copenhague pour présenter les actions de la région Poitou-Charentes, qu’elle préside depuis 2004, en matière de “croissance verte”. Elle les détaille pour La Tribune. A lire demain dans votre journal

 Ségolène Royal : “on ne peut pas être vert à Copenhague et libéral à Paris” dans conseil municipal sgolne17b

- La Tribune : quel sera votre message à Copenhague ?

- Ségolène Royal – Je suis invitée à la journée des régions du monde car chacun a bien compris qu’aujourd’hui la mobilisation est attendue à tous les étages si l’on veut enrayer la marche vers la catastrophe planétaire. Il faut une vision globale mais des actions locales. C’est tous ensemble que la lutte sera efficace. Poitou-Charentes est invitée pour deux raisons.

Nous sommes exemplaires sur notre territoire, avec notamment le premier plan solaire soutenu par la Banque européenne d’investissement à hauteur de 400 millions d’euros.

J’ai obtenu à Copenhague la présence de la voiture Heuliez, première voiture électrique française à être mise en vente, qui va ainsi bénéficier d’une vitrine mondiale exceptionnelle. Parce que nous avons décidé en Poitou-Charentes de respecter le protocole de Kyoto, nous avons axé toute notre politique sur la croissance verte, en investissant dans les énergies renouvelables, qu’il s’agisse de l’énergie solaire ou des agro-carburants, des chauffages au bois ou des éoliennes. Dans ce cas précis nous sauvons des emplois. C’est cela, la croissance verte, une mutation de toute la chaîne.

Et parce que nous agissons localement, nous pouvons aider les autres à agir, notamment dans les pays les plus vulnérables.

A ce titre, la coopération que nous avons lancée en 2006 avec la région de Fatick au Sénégal a été reconnue exemplaire par le Pnud. Nous échangeons nos savoir-faire, nous aidons cette région à se développer durablement et elle nous permet de nous développer économiquement. Aujourd’hui nous fournissons des fours solaires, des foyers économes en énergie à la région de Fatick. Nous coopérons sur l’agriculture et sur la pêche ! Derrière le défi climatique, le défi international, l’alliance du local et du global pour rééquilibrer les rapports Sud-Nord !

- La coopération régionale que vous prônez entre le Sud et le Nord est-elle destinée à accélérer l’engagement des Etats ?
- Oui parce que nous agissons par la preuve, tout simplement. Ce que nous parvenons à faire, régionalement, tout Etat peut décider de le faire à l’échelle nationale. La mobilisation des communes, des entreprises, des citoyens, des associations est essentielle.

Le développement durable ne se découpe pas : un bout pour les transports, un bout pour les éoliennes, un bout pour les énergies renouvelables. C’est une politique globale. Ce ne sont pas des incantations, le président Obama l’a bien compris. Son engagement dans la mutation écologique comme l’un des leviers de sortie de crise est majeur. Il a investi plus de 2 milliards dans le véhicule électrique. J’aurais aimé qu’on en fasse autant en France. On ne peut pas être vert à Copenhague et libéral à Paris. Il faut choisir

Source : La Tribune,

 

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaire »

Poitou-Charentes 2010 que de travail accompli en avant la gauche

Posté par goalexandre le 11 décembre 2009

http://www.dailymotion.com/video/xbewg1

Un bel exemple  de reussite  grace a la volontée d’une femme politique visionnaire moderne  de gauche  socialiste qui a su tenir tete  aux lobbys  capitalistes

pour nous ce sera elle

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, insecurite, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

la visionnaire segolene royal un temps d’avance une ecoute du peuple exemple pour les regions de France

Posté par goalexandre le 5 décembre 2009

http://www.dailymotion.com/video/xb8her

Bravo a vous hommes et femmes  de bonne volonté  grace a vous je me sens fier de ma famille de pensée  cella qui cherche l’interet general  du peuple et des peuples

merci a segolene royal  et au collectif  des elus

alexandre  citoyen du monde  habitant en region seine saint denis

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaire »

1...910111213...37
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...