• Accueil
  • > Congrès du PS
  • > Ségolène Royal : « Si Aubry ne fait pas le rassemblement des socialistes… »

Ségolène Royal : « Si Aubry ne fait pas le rassemblement des socialistes… »

Par Charlotte Chaffanjon 
 

C’est son ultime appel au rassemblement . Acceptant de parler pour « la dernière fois » des querelles qui minent le Parti socialiste avant de tourner la page du calamiteux congrès de Reims, Ségolène Royal a de nouveau plaidé mardi matin pour la réconciliation. « Il est temps d’ouvrir une nouvelle page de notre histoire. Le PS est la maison commune », a martelé sur RTL l’ancienne candidate à la présidentielle.L’occasion de rappeler que c’est aussi sa maison, alors que la première secrétaire Martine Aubry a dévoilé samedi la composition de la nouvelle direction , dont les royalistes sont exclus. Ce qui est « très dommage », a insisté la présidente de la région Poitou-Charentes, qui rappelle avoir pourtant « proposé que la plupart des membres de l’équipe qu’elle a rassemblés, avec les talents qui sont là, entrent à la direction du PS »… Proposition « qui n’a pas reçu de réponse positive ». »Il n’y a ni perdant, ni gagnant. Si certains socialistes considèrent qu’il y a des perdants, alors tout le monde est perdant. Les militants et les Français ont besoin d’une gauche forte et d’un PS rassemblé. Si Martine Aubry ne fait pas le rassemblement des socialistes, ce sont les Français qui vont l’exiger parce que les temps sont durs », a-t-elle assuré, évoquant

le travail du dimanche et le plan de relance de l’économie « qui a laissé de côté le pouvoir d’achat ».Comment voulez-vous quitter le PS ?

Toutefois, le climat délétère qui règne au PS depuis plusieurs mois, l’ambiance de guerre des chefs qui a tourné au duel de Dames et la récente rébellion des royalistes face à la nouvelle direction sont autant d’éléments qui ne laissent pas présager de lendemains qui chantent… Ségolène Royal, qui affirme au passage n’avoir « aucune animosité personnelle » envers Martine Aubry et pense que la crise qui agite le PS « est la faute de tout le monde », « y compris la sienne », s’accroche néanmoins à l’éventualité d’une accalmie entre les deux camps.« Laissons passer la fin de l’année, chacun va se reposer, les choses vont se calmer et j’espère qu’au début de l’année prochaine, les choses se remettront en place pour que les socialistes puissent être réconciliés. » Par ailleurs, hors de question de quitter le PS. « Comment voulez-vous quitter le PS ? », s’exclame-t-elle. Le PS dont la moitié « et un peu plus » des militants, ont voté pour elle, le PS et sa pléiade d’élus, le PS, « la maison commune ». 

le 09/12/2008 à 09:12 – Modifié le 10/12/2008 à 08:14 Le Point.fr

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...