« Ce qu’il y a derrière la réforme de l’audiovisuel public » (26/11)

La réforme de l’audiovisuel public est en débat. Aux côtés de l’intersyndicale de France Télévisions, nous nous opposons évidemment à la nomination/révocation du président de France Télévision par décret. Cette manière de faire portera sans aucun doute atteinte à l’indépendance politique et éditoriale de France Télévisions.

Nous nous étonnons également de l’indigence des financements publics proposés pour combler le manque à gagner de la publicité. L’audiovisuel public devrait en sortir considérablement appauvri et pourrait être contraint à « un plan social élyséen ». La réforme, en appauvrissant les recettes du groupe public sans combler le déficit, pourrait même entraîner la fermeture de certaines chaînes et remette en cause la dimension nationale de France 3.

A contrario, TF1 va évidemment bénéficier du transfert massif des recettes publicitaires du public vers le privé. De quoi donner un petit coup de pouce au cours – actuellement en difficultés – de l’action du groupe télévisé de l’ami du chef de l’État, Martin Bouygues…

Nous affirmons qu’il est au contraire urgent de construire une « entreprise commune » et de s’adapter aux mutations de la télévision et des nouvelles technologies, comme l’ont rappelé ensemble direction et salariés de France Télévisions.

Une nouvelle fois, cette réforme est un cadeau du pouvoir « aux copains ». Martin Bouygues en a rêvé, le président l’a fait. 

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...