visite de Kadhafi: les réactions

 

Sarkozy reçoit Kadhafi. les réactions lire
Les droits de l’Homme en Libye. Article Human Rignts Watch lire

S’humilier devant Kadhafi, cautionner l’usage du terrorisme, du système de tortures et de disparitions n’est pas digne de la France . Ségolène Royal lire
La colère de la journaliste Mémona Hintermann. Un témoignage bouleversant sur Kadhafi lire et voir la vidéo

En page jointe, l’article de Libération sur l’Etat de Droit en Libye d’après Human Rights Watch lire

Ayrault ne veut pas de Kadhafi à l’Assemblée Nationale

kadhafi.jpgLe chef de file des députés PS Jean-Marc Ayrault a demandé aujourd’hui l’annulation de la visite «inacceptable» du colonel Khadafi à l’Assemblée nationale, et a annoncé que son groupe refusait de l’accueillir.

«La réception du colonel Khadafi à l’Assemblée nationale est inacceptable», écrit M. Ayrault dans un communiqué.
Les députés socialistes «refusent d’accueillir le chef d’Etat libyen» et «ils demandent solennellement au président de l’Assemblée nationale (ndlr l’UMP Bernard Accoyer) d’annuler cette réception», ajoute-t-il.

«Si le colonel Kadhafi veut être invité, il doit mettre fin à son système d’exactions. Il doit cesser de promouvoir, en actes et en paroles, le terrorisme international», poursuit le député-maire de Nantes.
Le «guide» libyen doit arriver lundi à Paris pour une visite de 5 jours au cours de laquelle il s’entretiendra deux fois avec Nicolas Sarkozy et visitera le chateau de Versailles.

Rama YADE, Secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme: (Extrait publié sur le site de Europe 1)

ramayade.jpgLe colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n’est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s’essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort », a déclaré RamaYade, la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme, dans une interview au journal Le Parisien.

« Ce qui me dérange, c’est qu’il arrive un jour de célébration des droits de l’homme », explique la secrétaire d’Etat. « Je serais encore plus gênée si la diplomatie française se contente de signer des contrats commerciaux, sans exiger de lui des garanties en matière de droits de l’homme. C’est un devoir : la France n’est pas qu’une balance commerciale. »

Rama Yade a été reçue dans la matinée à l’Elysée pour s’expliquer sur le sujet et n’a fait aucun commentaire à sa sortie après une petite demi-heure d’entretien. (…)

François BAYROU, Président du MoDem: (Réaction publiée sur le site bayrou.fr)

François Bayrou était ce matin l’invité de RMC et BFM. Il a dénoncé avec force la visite officielle du colonel Kadhafi en France et souligné l’orientation prise par la politique étrangère du gouvernement : « Au nom du sacro-saint carnet de chèque, on a l’impression que la politique étrangère de la France est uniquement basée sur le business. »

Pour le président du Mouvement démocrate, le colonel Kadhafi est à l’origine « des actes terroristes parmi les plus horrible des dernières années » et en particulier la « prise d’otage » des infirmières bulgares « tout cela pour faire du chantage sur la communauté internationale et en plus, il a touché pour cela le jackpot des 100 millions de dollars versés par le Quatar, des contrats d’armes et la technologie nucléaire». Il a notamment regretté que l’on apporte au dictateur libyen « le tapis rouge et la reconnaissance» et juger que la France était en train de réintroduire la Lybie, se comportant comme « un pays qui honore non pas les droits de l’homme mais l’argent »

«Le président de la République place la France dans une situation profondément choquant » a estimé François Bayrou, s’interrogant : « Où est la France des droits de l’homme ? » et refusant que la France devienne « un pays qui honore non pas les droits de l’homme mais l’argent. »

Au sujet de la réception du colonel Kadhafi à l’Assemblée nationale, le député des pyrénéens a affirmé «tous les députés, qui ont une idée de ce que la France doit être dans le monde de ne pas se prêter à la mascarade d’Etat qu’on est en train de préparer» ajoutant : « J’espère qu’il y aura parmi les députés français suffisamment de femmes et d’hommes debout qui n’ont pas envie d’aller dans le sens de cet abaissement que la France est train de vivre » (…)

Ségolène Royal « félicite » Rama Yade

Ségolène Royal a « félicité » la secrétaire d’Etat aux Droits de l’Homme Rama Yade pour « ses déclarations courageuses et fermes » contestant l’opportunité de la visite en France du colonel Mouammar Kadhafi, dans un communiqué lundi.

« Ségolène Royal félicite Rama Yade pour sa prise de position sans ambiguïté concernant son opposition à la visite de Kadhafi et ses déclarations courageuses et fermes ».

Ségolène Royal « rappelle qu’elle a été, dès mercredi dernier, la première à contester cette visite ». Ce jour-là, elle s’était déclarée « profondément en désaccord » avec cette initiative. « Si la mobilisation s’était déclenchée à ce moment-là, cela aurait été beaucoup plus difficile pour Kadhafi de venir en France ».

Il y a aussi les pour:

kadhafimonami.jpgLaurence PARISO, Présidente du MEDEF: (extrait publié sur le site 20minutes.fr)

La présidente du Medef, Laurence Pariso, a au contraire estimé ce lundi que la visite du président libyen en France était une «opportunité» d’aider les Libyens «à progresser». «Est-ce que nous renonçons à nos propres principes (…), est-ce que nous renonçons à nos valeurs, à notre conception des Droits de l’homme, à notre attachement fondamental, essentiel à la démocratie? Non», a-t-elle affirmé, soulignant que «le marché, par définition, c’est l’échange, c’est la confrontation, pas seulement de biens et de produits, mais aussi d’hommes, de femmes et d’idées».

François FILLON, Premier Ministre: (extrait publié sur le site 20minutes.fr)

«Que les donneurs de leçon tournent sept fois leur langue dans leur bouche ! Laisser les infirmières bulgares croupir dans les geôles libyennes, c’aurait été un crime», a réagi le Premier ministre depuis le Brésil où il est en visite. «La France reçoit le colonel Kadhafi parce que le colonel Kadhafi a libéré les infirmières bulgares et parce que le colonel Kadhafi s’est engagé dans un processus de réintégration dans la communauté internationale», a-t-il expliqué.

 

 

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...