Société Générale: une « fraude » à 5 milliards qui reste entourée de mystère

727459367societegeneraleunefraude5milliardsquiresteentoureede.jpgPARIS (AFP) – Analystes et enquêteurs tentaient toujours de comprendre vendredi comment un trader isolé a pu faire perdre à lui seul 5 milliards d’euros à la Société Générale, une des trois principales banques françaises, dans une « fraude » sans équivalent. Evènement

Les autorités françaises, le président Nicolas Sarkozy en tête, se sont employées de leur côté à rassurer les millions de clients de la Société Générale et la communauté internationale sur la « fiabilité du système financier français ».

Le Premier ministre François Fillon a réclamé au ministère de l’Economie un rapport « sous huit jours » pour tenter de lever les nombreuses zones d’ombre entourant cette affaire. La commission des Finances du Sénat compte pour sa part auditionner mercredi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.

Le gouverneur de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet a estimé qu’il fallait « renforcer formidablement les contrôles internes » dans les banques.

 

clipimage001.gifLa Société Générale a stupéfié le monde de la finance en annonçant jeudi des pertes de 7 milliards d’euros, dont 2 milliards liés à la crise des « subprimes » aux Etats-Unis et surtout 4,9 milliards provoqués par un trader isolé.Celui-ci aurait réussi à déjouer l’ensemble des systèmes de contrôle de la banque pour dissimuler des transactions portant sur plusieurs dizaines de milliards d’euros.

Ce trader de 31 ans, Jérôme Kerviel, employé par la banque depuis 2000, a été désigné comme l’unique responsable de cette « fraude », la plus grosse de ce type dans l’histoire de la finance mondiale. Il a été mis à pied et une plainte a été déposée contre lui, même s’il ne semble pas s’être enrichi personnellement.

Sur le plan judiciaire, une enquête préliminaire confiée à la brigade financière a été ouverte.

Certains experts ont exprimé leur scepticisme sur le fait qu’un seul homme ait pu causer un préjudice d’une telle ampleur, une interrogation largement relayée par la presse.

« Les mystères d’une fraude à cinq milliards », titrait le quotidien économique La Tribune. « Comment une banque de ce calibre, vantée pour son expérience des activités de marché, a-t-elle pu en arriver à cette infortune? Pourquoi a-t-il fallu autant de temps pour découvrir l’étendue des dégâts? »

L’université de Lyon (centre-est), où Jérôme Kerviel avait décroché un master d’opérations de marché avec une mention « assez bien », l’a décrit comme un étudiant ordinaire. Loin du « génie informatique » évoqué par la Société Générale pour expliquer comment il avait réussi à déjouer les procédures de contrôle.

La classe politique, tous bords confondus, a multiplié les appels à plus de « transparence ». L’opposition socialiste a vu dans cette affaire un « symbole de l’argent fou ».

Selon la presse américaine, la Société Générale a pu contribuer à la chute mondiale des marchés au début de cette semaine, en liquidant secrètement les positions trop risquées de son trader.

En visite en Inde, le président Nicolas Sarkozy a évoqué « un problème interne » à la Société Générale « qui ne touche pas la solidité ni la fiabilité du système financier français ».

Mais un de ses proches conseillers, Raymond Soubie, a jugé « très étonnant qu’une seule personne » ait pu miser autant d’argent sur les marchés.

En revanche, pour la ministre de l’Economie et des Finances Christine Lagarde, « à ce stade, il n’y a pas de raison de croire que ce n’est pas un individu seul » qui « a rendu Société Générale victime d’une fraude ».

Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, s’est déclaré « certain » que la banque n’avait pas cherché à déguiser des pertes liées à la crise des « subprimes », comme l’ont suggéré certains analystes.

Le PDG de la Société Générale Daniel Bouton s’est quant à lui défendu d’avoir cherché à déguiser des pertes liées à la crise des « subprimes », dans une interview au Figaro à paraître samedi.

A la bourse de Paris, l’action Société Générale a terminé sur une nouvelle baisse, de 2,56%. La Société Générale a perdu plus de 40% de sa valeur boursière en un an.

 

Une Réponse à “Société Générale: une « fraude » à 5 milliards qui reste entourée de mystère”

  1. http://azurcom.hautetfort.com/archive/2008/01/27/ump-generale-meme-combat.html

    Kerviel candidat UMP :

    Finalement, après une minutieuse recherche, Jérôme Kerviel était bien sur la liste UMP de Thierry Mavic en 2001 à Pont-L’Abbé dans le Finistère ! ( La preuve ici : Pressez vous, elle peut disparaitre ! On ne sait jamais…)

    Après le numéro 1 : Sarkozy qui a fait perdre 15 milliards d’euros à la France grâce à son programme fiscal vite voté en 2007, le numéro 2 est Jérôme Kerviel avec seulement 4,9 milliards de perte.

    Quel sera le prochain UMP de cette liste ? Réponse au fil des événements économiques…

    PONT L’ABBE : LA LISTE D’ANNICK LE LOCH

    “Pont l’Abbé citoyenne et solidaire” c’est le nom de la liste PS, PC et Verts que mènera Annick Le Loch, maire sortant en mars prochain. Elle sera profondément renouvelé, parité oblige et aussi après l’arrêt de certains adjoints ou conseillers sortant. Cependant on retrouvera 11 conseillers sortants dont six dans les dix premiers de la liste.

    Un comité de soutien est mis en place sous la responsabilité de Michèle Le Nir, adjointe sortante qui ne se représente pas.

    PRENOMS
    NOMS
    PROFESSIONS
    AGES

    Annick
    LE LOCH
    Maire
    46 ans

    Paul
    LE CAMPION
    Retraité
    58 ans

    Anne
    NEDELEC
    Ingénieur agronome
    36 ans

    Jean
    DANIEL
    Retraité
    55 ans

    Annie
    CANEVET
    Professeur des écoles
    54 ans

    Jean-Claude
    MARCOT
    Délégué pédagogique
    59 ans

    Annie
    CAOUDAL
    Secrétaire
    46 ans

    Alain
    TIRILLY
    Enseignant
    48 ans

    Marie-Pierre
    ROUSSEL
    Cadre d’entreprise
    45 ans

    Yves
    CANEVET
    Commerçant
    40 ans

    Catherine
    BERROU
    Aide-soignante
    45 ans

    Patrick
    QUELAUDREN
    Instituteur
    48 ans

    Micheline
    VOLANT
    Demandeur d’emploi
    42 ans

    François
    MARZIN
    Retraité
    60 ans

    Monique
    PAUBERT
    Mère au foyer
    38 ans

    Jean-Claude
    LE BRUN
    Pré-retraité
    59 ans

    Françoise
    CORRE
    Assistante maternelle
    38 ans

    Noël
    POSTIC
    Enseignant
    55 ans

    Nicole
    LE BRUN
    Comptable
    46 ans

    Arnaud
    BOISSEL
    Professeur technique
    32 ans

    Anne
    STEPHAN
    Commerciale
    33 ans

    Christophe
    LE BOLZER
    Professeur technique
    51 ans

    Annie
    BOUTROUELLE
    Demandeur d’emploi
    43 ans

    Dominique
    CHALOPAIN
    Chaudronnier
    49 ans

    Annic
    KERVENNIC
    Retraitée
    75 ans

    Pierre
    FEUNTEN
    Retraité
    60 ans

    Paule
    DANIEL
    Retraitée
    63 ans

    Paul
    LE GARREC
    Educateur technique
    53 ans

    Jeannette
    LOUSSOUARN
    Retraité
    65 ans

    PONT L’ABBE : A DROITE “DECIDONS ET AGISSONS ENSEMBLE POUR PONT L’ABBE”

    Thierry Mavic a présenté sa liste. Tous les conseillers sortants seront là, à l’exception de l’ “électron libre”, Georges Loussouarn qui a été écarté. La campagne commence fort puisque pour Thierry Mavic affirme : “les pont l’abbistes attendent une autre politique, moins autoritaire, moins directive (..) Aujourd’hui Pont l’Abbé s’isole, étouffe et stagne (..) Bref, Pont l’Abbé doit retrouver le bon sens”. On attend la réponse d’Annick Le Loch qui forte de son bilan et de la participation active des citoyens lors de nombreuses réunions n’aura pas de mal à répondre aux attaques de la tête de liste de la droite.

    Permanence de la liste : 4, rue Jean Le Berre du lundi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 19h30, téléphone au 02 98 66 06 87.

    PRENOMS
    NOMS
    PROFESSIONS
    AGES

    Thierry
    MAVIC
    Informaticien
    40 ans

    Maryvonne
    LACHIVERT
    Mère au foyer
    43 ans

    David
    HELIAS
    Préretraité
    58 ans

    Christelle
    AUZOU
    Contrôleur de gestion
    31 ans

    Pierre
    LE DOARE
    Géomètre-expert
    52 ans

    Dominique
    INSLER
    Mère au foyer
    54 ans

    Bernard
    LE FLOCH
    Surveillant éducateur
    54 ans

    Marie-Michelle
    RIOT
    Infirmière
    46 ans

    Jean-Pierre
    LE GALL
    Retraité
    60 ans

    Yveline
    LE FLOC’H
    Secrétaire
    47 ans

    Nicolas
    FOUQUET
    Conseiller agricole
    44 ans

    Anne
    PAVEC
    Mère au foyer
    37 ans

    Pierre
    LE CLEACH
    retraité
    58 ans

    Isabelle
    TASSY
    Agent immobilier
    30 ans

    Alain
    GOURET
    Comptable
    45 ans

    Catherine
    KERAUDREN-BOURGOIN
    Juriste
    49 ans

    Marc
    DANIEL
    Technicien
    35 ans

    Viviane
    GUEGUEN
    Secrétaire
    49 ans

    Claude
    TRUBUIL
    Retraité
    57 ans

    Christine
    LE ROHELLEC
    Retraitée
    53 ans

    François
    THEVENOT
    Cadre dirigeant
    44 ans

    Jean-Claude
    KERGUIDUFF
    artisan
    35 ans

    Danielle
    LAUTREDOU
    Responsable Commerciale
    53 ans

    Ghislaine
    DUBOIS
    Commerçante
    50 ans

    Rémy
    BERANGER
    Patron pêcheur
    40 ans

    Marina
    LE GALL
    Etudiante
    18 ans

    Henri
    PERENNOU
    Retraité
    65 ans

    Mireille
    NICOLAS
    Secrétaire notariale
    44 ans

    Jérôme
    KERVIEL
    Cadre bancaire
    24 ans

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...