Electrique et populaire

 Une voiture électrique fiable et bon marché ? Ségolène Royal en veut une pour sa Région. Et pas dans dix ans. Qui la lui fournira ? Trois entreprises de Poitou-Charentes présentent aujourd’hui leurs prototypes à moins de 5000 euros. Prometteurs.

Une voiture électrique fiable et bon marché ? Ségolène Royal en veut une pour sa Région. Et pas dans dix ans. Qui la lui fournira ? Trois entreprises de Poitou-Charentes présentent aujourd’hui leurs prototypes à moins de 5000 euros. Prometteurs. Frilosité ou bien rentabilité financière trop incertaine ? Toujours est-il que les grands constructeurs tardent trop — aux yeux du public et des politiques qui les caressent dans le sens du poil — à commercialiser les voitures électriques qu’ils appellent de leurs vœux. Renault et PSA ont beau travailler à de nouveaux modèles (l’un en partenariat avec Nissan et Project Better Place ; l’autre avec Venturi Automobiles), l’impatience monte. Où l’on ressort le mythe éternel d’une industrie automobile et d’un lobby des pétroliers ligués pour étouffer la voiture électrique…
spacer

Oubliez le complot ! Jusqu’alors, les réalités techniques et économiques ont toujours suffi à condamner ce mode de transport présenté comme la panacée.
spacer

Comme tant d’autres, la Présidente de la Région Poitou-Charentes pense néanmoins que le moment est venu de miser sur les petits acteurs et de prendre de vitesse une filière automobile « sclérosée ».
spacer

Pas besoin d’être un militant écologiste ou un champion de la décroissance pour partager cet enthousiasme : un simple citoyen raisonnablement « éco-conscient » comme vous et moi peut comprendre qu’un coup de pouce de l’Etat suffirait à achever de rendre favorables des conditions modifiées par le renchérissement du prix du baril de pétrole.
spacer

D’où idée de Ségolène Royal de faire appel à des acteurs locaux de sa région, modestes par la taille mais réactifs et prêts à « mettre en commun leur savoir-faire ». Prêts à « tirer tout le parti des agro matériaux et des nouvelles sources d’énergie renouvelable » et à « relever le défi d’une voiture électrique régionale à moins de 5000 euros ». Vaste programme !
spacer

« C’est au sortir de l’inauguration en janvier dernier de l’usine Johnson Controls-Saft de Nersac, près de Bordeaux, que m’est venue cette idée », confie la Présidente de la Région Poitou-Charentes. « Il fallait à tout prix sortir des schémas de pensée dans lesquels s’enferment les grands groupes », poursuit-elle.

Lire la suite sur Le Quotidien auto.com. 

 

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...