• Accueil
  • > Recherche : association avenir saint denis

Résultats de votre recherche

Désirs d’Avenir 93 Seine-Saint-Denis Coordination départementale de soutien à Ségolène Royal

Posté par goalexandre le 19 décembre 2010

 

 

Désirs d’Avenir 93                        
Seine-Saint-Denis

Coordination départementale de soutien à Ségolène Royal

//

Jeudi 19 février 2009

 

 

1 2 3

 

 

Jeudi 19 février 2009 4 19 /02 /2009 21:27

 

Comités locaux et blogs de Seine-Saint-Denis

 

Coordination 93    ……………………………………………………………………………………….;

Aubervilliers              Fred Marival, Sophia Chibah, Nourredine Kaddouri - segauber93@gmail.com
Aulnay sous Bois       Pascal Peenaert - pascal.peenaert@wanadoo.fr
Bagnolet                    Elodie Demorand - edemorand@wanadoo.fr
Drancy                       Hamimi Chibane  - chibanehamimi@yahoo.fr

Le Pré Saint-Gervais   >     Le Pré pour Ségolène
http://leprepoursegolene.aliceblogs.fr/blog

L’Ile-Saint-Denis        Serge Simenon -  simenon.serge@neuf.fr

Livry-Gargan              >
     Désirs d’Avenir de Livry-Gargan
http://desirsdavenir.livry-gargan.over-blog.com/  J-C Le - dalivry@hotmail.fr

Montreuil                   Henri Golzer - hg@noos.fr
Neuilly sur Marne      Dana Shishmanian - dshishma@wanadoo.fr
Noisy le Grand          Jacques Cardot - jacques.cardot@wanadoo.fr
Noisy le Sec              Philippe De Visscher - phdevisscher@wanadoo.fr
Pavillons-Sous-Bois   Daniel Libbrecht - dlibbrecht@wanadoo.fr
Pantin                        Alain Rolla - desirsdavenir.93@gmail.com
Pierrefitte-Sur-Seine  Frédéric Boller - frederic.boller@mae.u-paris10.fr
Rosny-Sous-Bois        Christian Michel - christian.g.f.michel@wanadoo.fr

Saint-Denis               >     Saint-Denis d’Avenir
http://saintdenisdavenir.unblog.fr/          alexandre gomes  gomealex@hotmail.fr

                                                         Jean-Luc Laurent - jean-luc.laurent.9@orange.fr

Saint Ouen                  Elisabeth Auerbacher - babetune@wanadoo.fr
Sevran                        Yolande Pavan - yolande.pavan@free.fr
Stains                          Claudine Burette - burette.claudine@orange.fr
Villemomble                Marie-Françoise Gazet - mfgazet@cegetel.net
Villetaneuse                Dieunor Excellent, Gilles Wackernie - dieunor.excellent@orange.fr

>>> Congrès Utile et Serein.com

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 1 - Voir le commentaire - Voir les 1 commentaires // - Partager    

 

 

Vendredi 7 novembre 2008 5 07 /11 /2008 21:05

 

Résultat du vote des motions le 06/11 en Seine-Saint-Denis

 

Résultat du vote des motions le 06/11 en Seine-Saint-Denis :

Inscrits   :  3778
Votants  :  2271

Motion A :    620  (27,3%)  -  Clarté, courage, créativité (Bertrand Delanoe)
Motion B :      26  (1,1%)   – Pôle écologique
Motion C :    229   (10%)    - Un monde d’avance, reconstruire l’espoir à gauche(Benoît Hamon)
Motion D :   1019  (44,9%) - Changer à gauche pour changer la France (Martine Aubry, Laurent Fabius)
Motion E :     366  (16,1%) – L’espoir à gauche, fier(e)s d’être socialistes (Gérard Colomb, Ségolène Royal)
Motion F :       11   (0,4%)   – Utopia

 

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 1 - Voir le commentaire - Voir les 1 commentaires // - Partager    

 

 


 


 

En cette période de crise financière mondiale et à l’approche du 75 ème congrès du Parti Socialiste, notre motion E « L’espoir à gauche, fiers d’être socialistes » propose des idées et des mesures concrètes pour y remédier, je vous invite donc à participer à une soirée d’échanges et de débats:

Vendredi 31 Octobre 2008 à 20H00

avec la participation de Jean-Pierre MIGNARD
Salle François LECOZ – Maison des sociétés
3 Allée Fernand Lindet à Clichy-Sous-Bois 93390
(derrière la mairie)


L’équipe 93 de la motion E

 

Par Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 2 - Voir le commentaire - Voir les 2 commentaires // - Partager    

 

 

Dimanche 12 octobre 2008 7 12 /10 /2008 00:34

 

La motion « L’espoir à gauche, fièr(e)s d’être socialistes » est le résultat d’un travail collectif, d’une large participations de militants, de chercheurs et de femmes et d’hommes politiques.
Vous pouvez y apporter votre signature en cliquant sur le lien.
Soyons nombreux à porter le changement.

Vous pouvez consultez et signez la Motion E présentée par : Gérard Collomb, Vincent Peillon, Delphine Batho, Jean-Noël Guérini, Najat Vallaud Belkacem, Aurélie Filipetti, Manuel Valls, Jean-Jack Queyranne, Louis Mermaz, Robert Navarro, David Assouline, Hélène Mandroux, Samia Ghali, Pascal Terrasse, Julien Dray, Yvette Roudy, Eric Andrieux, Alda Péreira Lemaître, Dominique Bertinotti, Guillaume Garot, Jean-Pierre Mignard, Jean-Louis Bianco, François Rebsamen, Ségolène Royal.


 

Par Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Vendredi 10 octobre 2008 5 10 /10 /2008 21:50

 

Initiative


du Collectif de la motion E en Seine-saint-Denis


Le collectif de coordination de la motion E en Seine Saint-Denis vous invite à une initiative militante autour de la motion

« L’espoir à gauche, fiers d’être socialistes »

Samedi 11 octobre à 18h30

à la Maison Charlie Chaplin, 34-36, rue Moissan
93190 Noisy-le-Sec

Par Désirs d’Avenir 93
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Samedi 20 septembre 2008 6 20 /09 /2008 02:21

 

Grand concert de la Fraternité au Zénith le 27 septembre

 

 

Chères amies, chers amis,
J’ai le plaisir de vous annoncer le grand
Concert de la Fraternité au Zénith de Paris,
le samedi 27 septembre, de 18 à 22 heures
.
Y seront évoqués les grands défis de notre temps et les valeurs qui nous rassemblent : France métissée, écologie, justice, culture, intégration, école, mondialisation…
Avec des artistes : Trust, Cali, Alpha Blondy, Princess Aniès, Neg’Marrons, Hervé Vilar, Da Silva, Adrienne Pauli, Georges Moustaki, Patrick Fiori, Julie Delpy, Mohamed Lamine, Rost, Trait d’union, Phil Darwin, Thomas N’Gijol du Jamel Comedy Club, etc.

Avec des court-métrages, comme, entre autres, Il n’y a pas de Colin dans le poisson,Vos papiers ou encore des extraits d’Entre les murs de Laurent Cantet (Palme d’or au Festival de Cannes 2008) et une création d’Ariane Mnouchkine.

Avec toutes les générations et toutes les musiques dans la diversité de ce qui fait la France et le monde.

Soyez nombreux à nous rejoindre pour ce grand moment de fraternité et de plaisir d’être ensemble.

Ségolène Royal

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 


 

Rassemblement de la fraternité et de l’avenir

 

 


Chères amies, chers amis,

Le monde qui vient laisse apparaître d’immenses défis. Circulation folle de l’argent, pauvreté, crise alimentaire, délocalisations sauvages, crise écologique et climatique, conflits et guerres : voici la mondialisation malheureuse, celle qui interroge chaque citoyen, en France et dans le monde.

Mais la mondialisation n’entraîne pas que des désastres. La science, grâce à une recherche sans frontières, a repoussé les limites de la vie et amélioré la santé des humains. Les nouvelles technologies de la communication ont unifié le monde plus vite que des siècles d’exploration maritime. Les investissements se réalisent aux quatre coins de la planète et créent de la richesse. Les accords internationaux organisent peu à peu une communauté juridique et politique mondiale.

Il n’est donc pas trop tard : soit la mondialisation provoque un progrès de civilisation. C’est possible. Soit elle est porteuse de toujours plus de malheurs. C’est possible aussi. C’est de la volonté politique que cela dépendra.

Le
Rassemblement de la fraternité et de l’avenir est un évènement citoyen, ouvert à toutes celles et ceux qui veulent bâtir un monde meilleur.

Education, santé, travail, écologie, lutte contre la pauvreté : des responsables d’associations, des syndicalistes, des artistes viendront partager leur vision des enjeux qui nous attendent.

Moment de réflexion collective, le rassemblement sera aussi un évènement festif : des grands noms de la chanson donneront un concert, pour que la joie d’être ensemble et de préparer l’avenir soit plus forte que la gravité de l’époque.

L’équipe de Ségolène Royal

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 


 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 1/3

 

 

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section

Saïd Abdou                      Asmahane                           Aubervilliers                               Adhérent

Andrée Carmen               Cabada Salazar                   Aubervilliers                               CA

Myriam                             Chibah                                 Aubervilliers                               Adhérent

Sophia                              Chibah                                 Aubervilliers                               Conseillère M

Thierry                              Colis                                    Aubervilliers                               Adhérent

Pascal                              Iglesias                               Aubervilliers                               Adhérent

Nourredine                       Kaddouri                              Aubervilliers                               Adhérent

Tahir                                 Kefti                                     Aubervilliers                               Conseiller M, CA

Véronique                        Le Bihan                              Aubervilliers                               Maire adjoint, CA

Fred                                  Marival                               Aubervilliers                               Adhérent

Thérèse                            Mbondo                               Aubervilliers                               Adhérent

Ahmed                              Radjai                                 Aubervilliers                               Adhérent

Michèle                            Bénard                                Aulnay-Sous-Bois                        Adhérent

Bouna                               Dembaga                            Aulnay sous Bois                        Adhérent

Christine                          Gea-Peenaert                      Aulnay-Sous-Bois                       Adhérent

Philippe                            Gente                                  Aulnay-Sous-Bois                       Maire adjoint

Pascal                              Peenaert                             Aulnay-Sous-Bois                       Adhérent

Elodie                               Demorand                           Bagnolet                                     Adhérent

Caroline                            Elkouby-salomon               Bagnolet                                     Adhérent

Carmen                             Brotons                               Clichy-Sous-Bois                       Adhérent

Hamimi                            Chibane                               Drancy                                       Adhérent

Khalifa                              Kallo                                    Drancy                                       Adhérent

Rosalie                             Lechanoine                         Drancy                                       Conseiller M

Eric                                   Picord                                 Epinay sur Seine                       Adhérent

Monique                           Kepa                                    Gagny                                        Adhérent

Serge                               Simenon                               Ile Saint Denis                          Adhérent
Inès                                  Clavel                                  La Courneuve                           Adhérent

Josette                             Mathe-Thomas                     Le Blanc Mesnil                        Adhérent

Jean-Christian                 Ndoumbe Same                   Le Blanc Mesnil                        Adhérent

Jean-Yves                       Caradec                               Le Bourget                                 Adhérent

Véronique                        Idoux-Caradec                     Le Bourget                                 Adhérent

Danielle                            Assaraf                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Mohamadou                     Badini                                  Le Pré St Gervais                     Adhérent

Gisèle                               Borsellino                           Le Pré St Gervais                     Conseillère MD

Guylaine                           Bouanga                              Le Pré St Gervais                     Adhérent

Nicolas                             Chagny                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Jeanne                             Drayton                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Lionel                               Mavezi                                Le Pré St Gervais                      Adhérent

Djillali                              Merabet                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Jean-Pierre                      Morel                                   Le Pré St Gervais                      Adhérent

Dunia                                Mutabesha                          Le Pré St Gervais                     Maire adjoint

Jean-Louis                       Prengel                                Le Pré St Gervais                     Adhérent

Saïd                                 Sadaoui                               Le Pré St Gervais                      Maire adjoint

Kamel                              Sadaoui                               Le Pré St Gervais                      Adhérent

Frédéric                           Cornu                                  Le Raincy                                   Adhérent

Michèle                            Aroni                                   Les Lilas                                    Adhérent

Joséphine                        Derenne                              Les Lilas                                    Adhérent
Pascal                              Renault                               Les Lilas                                    Adhérent

Daniel                               Libbrecht                            Les Pavillons Sous Bois          Adhérent

Gérard                              Chalumeau                         Livry-Gargan                             Adhérent

Jean-Claude                     Le                                       Livry-Gargan                              Adhérent

Didier                                Locicero                             Livry-Gargan                             Adhérent

Michèle                             Hubert                                Montfermeil                               Adhérent

 

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

 

Jeudi 14 août 2008 4 14 /08 /2008 01:42

 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 2/3

 

 Suite de la liste des signataires :

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section
Blanche                            Achach                               Montreuil                                    Adhérent

Iro                                     Bardis                                 Montreuil                                    Adhérent

Paul                                   Cholley                               Montreuil                                    Adhérent

Abdoulaye                        Cissokho                             Montreuil                                    Adhérent

Marie-France                   Cristofari                             Montreuil                                    Adhérent

Christian                          Debout                                 Montreuil                                    Adhérent

Samuel                              Diallo                                 Montreuil                                    Adhérent

Hugues                             Drappier                             Montreuil                                    Adhérent

Ahmed                              El Moussaed                      Montreuil                                    Adhérent

Annie                                Goldszer                            Montreuil                                    Adhérent

Henri                                 Goldszer                            Montreuil                                    CA

Monique                           Legris                                 Montreuil                                    Adhérent

Bruno                                Marielle                             Montreuil                                    Adhérent

Julie                                  Ostier                                Montreuil                                    Adhérent

Henriette                           Prauvau                             Montreuil                                   Adhérent

Faraj                                 Rifai                                    Montreuil                                   Adhérent

Nathalie                            Savary                                Montreuil                                   Adhérent

Lucette                              Vilalta                                 Montreuil                                   Adhérent

Ramon                              Vilalta                                  Montreuil                                  Adhérent

Jocelyne                          Grégoire                             Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Jérôme                             Suchod                               Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Renée                               Suchod                               Neuilly-Plaisance                      Adhérent

Dana                                 Shishmanian                      Neuilly-sur-Marne                     Adhérent

Hicham                             Allali                                   Noisy Le Grand                         Adhérent

Marilyn                             Ameyoud                            Noisy Le Grand                         Adhérent

Taboma                            Betembena                         Noisy Le Grand                         Adhérent

Madeba                            Betembena                         Noisy Le Grand                         Adhérent

Jacques                           Cardot                                 Noisy Le Grand                         Adhérent

Alexandre                         Kpadé                                 Noisy Le Grand                         Adhérent

Marc                                 Marcault                             Noisy Le Grand                         Adhérent

Nathalie                            Savary                                Noisy Le Grand                         Adhérent

Philippe                           De Visscher                        Noisy Le Sec                             1er Maire adjoint, C Fed

Patrick                             Devendeville                      Noisy Le Sec                             Adhérent

Véronique                        Lanes                                  Noisy Le Sec                             Adhérent

François                           Laudet                                Noisy Le Sec                             Adhérent

Casimir                            Maison                                Noisy Le Sec                             Adhérent

Claude                              Reyt                                    Noisy Le Sec                             Adhérent

Chantal                            Saint-jean                           Noisy Le Sec                             Adhérent

Alessandro                      Gazzara                              Pantin                                        Adhérent

Daniel                              Lepvrier                              Pantin                                        Adhérent

Wilfried                            Namri                                  Pantin                                        Adhérent

Alain                                Rolla                                   Pantin                                        Cons Fed

Frédéric                           Boller                                 Pierrefitte                                   Adhérent

David                               Chaulet                               Pierrefitte                                  Conseiller M, CA

Francine                           Le Duc                               Pierrefitte                                   Adhérent

Gwendoline                     Daguzé                               Rosny-Sous-Bois                       Adhérent

Christian                          Michel                                Rosny-Sous-Bois                       CA

Magalie                            Thibault                              Rosny-Sous-Bois                      Adhérent

Par Désirs d’Avenir 93 - Publié dans : Articles Désirs d’Avenir 93 - Communauté : Soutiens à Ségolène Royal
Ecrire un commentaire 0 - Voir le commentaire - Voir les 0 commentaires // - Partager    

 

Jeudi 14 août 2008 4 14 /08 /2008 01:33

 

Liste des premiers signataires du 93 de la contribution « Combattre et proposer » 3/3

 Suite de la liste des signataires :

Prénom                            Nom                                      Ville                                            Mandat / Section
André                                Allouche                             Saint Denis                                Adhérent

Yvette                               Allouche                             Saint Denis                                Adhérent

Annick                              Audeux                               Saint Denis                                Adhérent

Soria                                 Bellial                                 Saint Denis                                Adhérent

Sekou                               Dembele                              Saint Denis                               Adhérent

Yannick                            Drault                                  Saint Denis                                Adhérent

Alexandre                         Gomes                                Saint Denis                                Adhérent

Frederic                            Kouloufoua                         Saint Denis                                Adhérent

Jean-Luc                          Laurent                                Saint Denis                                CA

Marie-Hélène                   Laurent                                Saint Denis                                Adhérent

Catherine                         Leveque                              Saint Denis                                Adhérent

Marc                                 Rozanes                              Saint Denis                                Adhérent

Eliane                              Segonnes                            Saint Denis                                Adhérent

Adama                             Sissoko                               Saint Denis                                Adhérent

Martine                            Vaulot                                  Saint Denis                                Adhérent

Elisabeth                         Auerbacher                          Saint Ouen                                Conseillère M

Cécile                              Cabantous,                           Saint Ouen                                Adhérent

Eudoxie                           Temgoua                              Saint Ouen                                 Adhérent

Yolande                           Pavan                                  Sevran                                       Adhérent

Claudine                          Burette                                 Stains                                        Adhérent

Jacky                               Lahaie                                 Stains                                        Adhérent

Catherine                         Peschi                                 Tremblay en France                  Adhérent

Yannick                           Deschamps                         Villemomble                              Adhérent

Jean-Michel                     Fadin                                  Villemomble                               Adhérent

Marie Françoise              Gazet                                  Villemomble                               Conseillère M

Françoise                        Labadie                               Villemomble                              Adhérent

Evelyne                           Lalbat                                  Villemomble                              Adhérent

Dieunor                            Excellent                            Villetaneuse                              Adhérent

Gilles                               Wackernie                          Villetaneuse                              Adhérent

Richard                            Arokiaraj Godwin                                                                Adhérent

Bamby                              Bakary Camara                                                                    Adhérent

Abdel                                Bencharif                                                                             Adhérent

Christian                          Biango                                                                                  Adhérent

Yves                                Blay                                                                                      Adhérent

Gaetano                           Buscemi                                                                              Adhérent

Claudine                          Deune                                                                                  Adhérent

Souleymane                     Diakite                                                                                Adhérent

Jean-Louis                       Fournie                                                                              Adhérent

Jean-Paul                        Galeyrand                                                                           Adhérent

Hacène                            Haddag                                                                               Adhérent

Walid                               Haddag                                                                                Adhérent

Fatima                             Khaldi                                                                                  Adhérent

Blaise                              Mendy                                                                                 Adhérent

Férhat                              Yahiaoui                                                                              Adhérent

Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre, conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Faits et méfaits du sarkozysme, insecurite, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaires »

Qui sommes-nous? Adhérer et soutenir « Désirs d’avenir »

Posté par goalexandre le 14 août 2010

 

Qui sommes-nous? b12950120.jpg

 

contactez nous  ici   http://saintdenisdavenir.unblog.fr/                            photoblog.jpgSégolène Royal est la présidente de l’association Désirs d’avenir

Désirs d’Avenir est une association créée le 13 Décembre 2005, pour réunir avec Ségolène Royal toutes celles et ceux qui souhaitent réfléchir ensemble à un projet de gauche pour la France, et agir ensemble pour le réaliser. Un projet fondé sur les valeurs de solidarité, de fraternité, de respect, d’égalité et de liberté, tel qu’il a été porté pendant la dernière élection présidentielle par Ségolène Royal.

Désirs d’Avenir est un mouvement ouvert sur la société tout entière. C’est un espace de réflexion et d’éducation populaire. Et de plus en plus, Désirs d’Avenir sera un lieu de solidarité et d’entraide, autour d’une plateforme d’échange solidaire sur notre site Internet.

Aujourd’hui plus que jamais, la bataille est d’abord celle des idées. Plus que jamais, il faut aujourd’hui, sur fond de crise globale et d’avenir incertain, penser le monde qui vient. Désirs d’Avenir a donc vocation à être ce catalyseur d’idées et de mouvement social et politique, animé par des valeurs qui s’enracinent dans l’histoire de la gauche, sans tabou sur les moyens de les rendre vivantes et de les incarner.

Ainsi Désirs d’Avenir est une association carrefour, au contact avec d’autres organisations, syndicats, associations, think tanks européens et internationaux, une association qui fait de la de la démocratie participative le moyen de révéler la vitalité, l’inventivité du corps social.

Parce que nous croyons au pouvoir de l’intelligence collective et au devoir de partager les savoirs, c’est ensemble que nous voulons réfléchir, mettre en commun nos questions, aiguiser nos regards et affûter nos raisons pour agir juste dans le temps qui est le nôtre. Nous voulons, avec Ségolène Royal, construire un nouveau projet politique, pragmatique et radical, qui donne de nouveau espoir à notre pays et à nos concitoyens.

Les Comités Locaux  » Désirs d’Avenir  » ont donc pour but de rassembler toutes les personnes de bonnes volontés afin de s’engager dans l’entraide et de réfléchir à la situation sociale, politique et économique en France, en Europe et dans le Monde, pour contribuer notamment par des propositions, à son amélioration, dans un esprit de justice sociale.

 

 

 

 

 

 

Adhérer et soutenir

 

Comment adhérer à « Désirs d’avenir » ?
Pour adhérer à Désirs d’avenir, il vous suffit de cliquer ci-dessous. Le montant de la cotisation est fixé à 5 euros minimum.

Qui sommes-nous? Adhérer et soutenir « Désirs d’avenir » dans Democratie adhererda

Si vous ne souhaitez pas adhérer en ligne, vous pouvez aussi nous retourner le bulletin d’adhésion ci-joint, accompagné d’un chèque à l’ordre de « Désirs d’avenir » et l’envoyer à Désirs d’avenir, 95, boulevard Raspail, 75006 Paris.
Paiement par chèque : Télécharger le bulletin d’adhésion

Comment faire un don à « Désirs d’avenir » ?
Si vous souhaitez faire un don à Désirs d’avenir, il vous suffit de cliquer ci-dessous.

donnerda dans Elles et ils chantent la Liberte

Si vous ne souhaitez pas faire un don en ligne, vous pouvez aussi nous retourner le bulletin ci-joint, accompagné d’un chèque à l’ordre de « Désirs d’avenir » et l’envoyer à Désirs d’avenir, 95, boulevard Raspail, 75006 Paris.
Paiement par chèque : Télécharger le bulletin de don

Finances de Désirs d’avenir
Désirs d’avenir est une association loi 1901, créée en décembre 2005.
Les adhésions et dons à Désirs d’avenir n’ouvrent pas le droit à déduction d’impôts.
Désirs d’avenir ne se finance que grâce aux adhésions (5 à 100 euros) et aux dons. Seules les personnes physiques peuvent adhérer. Le montant des adhésions tourne en moyenne autour de 25 euros.

 

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

Qui sommes-nous? DESIRS D’AVENIR

Posté par goalexandre le 6 juillet 2010

Qui sommes-nous?145110comiciosego0583.jpg

Ségolène Royal est la présidente de l’association Désirs d’avenir

Désirs d’Avenir est une association créée le 13 Décembre 2005, pour réunir avec Ségolène Royal toutes celles et ceux qui souhaitent réfléchir ensemble à un projet de gauche pour la France, et agir ensemble pour le réaliser. Un projet fondé sur les valeurs de solidarité, de fraternité, de respect, d’égalité et de liberté, tel qu’il a été porté pendant la dernière élection présidentielle par Ségolène Royal.

Désirs d’Avenir est un mouvement ouvert sur la société tout entière. C’est un espace de réflexion et d’éducation populaire. Et de plus en plus, Désirs d’Avenir sera un lieu de solidarité et d’entraide, autour d’une plateforme d’échange solidaire sur notre site Internet.

Aujourd’hui plus que jamais, la bataille est d’abord celle des idées. Plus que jamais, il faut aujourd’hui, sur fond de crise globale et d’avenir incertain, penser le monde qui vient. Désirs d’Avenir a donc vocation à être ce catalyseur d’idées et de mouvement social et politique, animé par des valeurs qui s’enracinent dans l’histoire de la gauche, sans tabou sur les moyens de les rendre vivantes et de les incarner.

Ainsi Désirs d’Avenir est une association carrefour, au contact avec d’autres organisations, syndicats, associations, think tanks européens et internationaux, une association qui fait de la de la démocratie participative le moyen de révéler la vitalité, l’inventivité du corps social.

Parce que nous croyons au pouvoir de l’intelligence collective et au devoir de partager les savoirs, c’est ensemble que nous voulons réfléchir, mettre en commun nos questions, aiguiser nos regards et affûter nos raisons pour agir juste dans le temps qui est le nôtre. Nous voulons, avec Ségolène Royal, construire un nouveau projet politique, pragmatique et radical, qui donne de nouveau espoir à notre pays et à nos concitoyens.

Les Comités Locaux  » Désirs d’Avenir  » ont donc pour but de rassembler toutes les personnes de bonnes volontés afin de s’engager dans l’entraide et de réfléchir à la situation sociale, politique et économique en France, en Europe et dans le Monde, pour contribuer notamment par des propositions, à son amélioration, dans un esprit de justice sociale.

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

Vous souhaitez constituer un Comité local desirs d’avenir

Posté par goalexandre le 6 juillet 2010

Constituer un Comité

Vous souhaitez constituer un Comité local

Comment constituer un Comité local ?

C’est simple. Vous souhaitez soutenir l’action de Ségolène Royal ou vous en avez entendu parler autour de vous. Réunissez-vous et décidez, ensemble, de créer votre Comité local.

Une fois le Comité créé, faites-vous connaître sur le site Désirs d’Avenir en confiant vos coordonnées. Vous serez contactés par l’équipe de Désirs d’Avenir.

Un Comité local doit répondre à quelques principes simples. Ce petit « Guide » des Comités locaux vous apportera quelques réponses :

1er principe : Laisser libre cours aux initiatives locales
Les comités se constituent librement et localement, de préférence par ville (plutôt que par département), après validation de « Désirs d’avenir ».
Aucun comité local ne détient de monopole géographique, la liberté de créer d’autres comités étant ainsi ménagée.
Il n’est pas nécessaire d’avoir un nombre minimum d’adhérents.
Les comités peuvent prendre le nom qu’ils souhaitent (exemples : Les cigales en Paca, La Vendée avec Ségolène, Désirs d’Avenir 28…) ; pour plus de clarté, la mention « Désirs d’Avenir » doit figurer soit dans le nom, soit en sous-titre…

2ème principe : Adhérer aux objectifs et aux méthodes de Désirs d’Avenir
Etre respectueux dans les pratiques militantes et politiques ; se garder de toute attaque personnelle.
Etre exigeant et rigoureux sur le plan des idées.
Organiser le fonctionnement du comité, sur le plan de l’organisation et des idées, dans un esprit participatif.

3ème principe : respecter des règles simples
Entretenir de bonnes relations avec les formations de gauche, et en particulier avec le Parti Socialiste.
Les comités doivent aussi entretenir entre eux des relations amicales.
Les membres des comités doivent être adhérents de « Désirs d’Avenir »
Les comités fonctionnent sur la base du bénévolat et dans la transparence, ils ne se constituent pas en association.
Les comités ne communiquent avec les médias qu’après en avoir informé l’association.

Quelques conseils :
- Vous pouvez, parallèlement à votre Comité, créer un « blog » en vous rendant sur un site de création de « blog ». Le « blog » vous sera utile pour faire passer vos messages et entretenir des liens avec les membres de votre Comité.
- Pour votre première réunion, vous pouvez commencer par choisir le nom de votre Comité puis vous rendre sur le site Désirs d’Avenir pour participer à un débat permanent.
- Vous pouvez choisir d’approfondir un thème de travail et rédiger des propositions collectives pour en faire profiter l’ensemble du réseau.

Vous êtes déjà constitué en Comité local

Votre Comité local est créé. Merci et bravo.
- Faites-vous connaître auprès de Désirs d’Avenir. Vous serez contactés par l’équipe de Désirs d’Avenir.
- Faites-nous savoir les dates de vos réunions, les résultats de vos travaux, les thèmes que vous souhaitez aborder en réunion.
- Donnez-nous régulièrement de vos nouvelles,
- N’hésitez pas à nous demander conseil.

L’équipe de Désirs d’Avenir vous souhaite de riches et fructueuses réunions !

Contacts
Responsable des relations avec les comités locaux
comites@desirsdavenir.org

alexandre   06 63 83 89 96

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, LOGEMENT, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

L’alternative de gauche à la mondialisation : un autre monde est possible et c’est urgent

Posté par goalexandre le 11 avril 2010

Intervention de Ségolène Royal à l’Université Candido Mendes (Brésil)

 

 

Leçon inaugurale de Ségolène Royal à l’Université Candido Mendes : l’alternative de gauche à la mondialisation

//-->

L’alternative de gauche à la mondialisation : un autre monde est possible et c’est urgent dans conseil municipal 4507899025_eb055f9d25_m

Leçon inaugurale de Madame Ségolène Royal

Rio de Janeiro, le 8 Avril 2010 à l’Université Candido Mendes

 

 

fraterniteroyal.jpg

 

Mes chers amis, mes chers camarades, chers étudiants

 

C’est d’abord à vous, chers étudiants, que je veux m’adresser. Vous remercier d’être venus , ici, pour m’écouter.

Vous remercier pour cet esprit de recherche.

Vous êtes la jeunesse étudiante , vous êtes en partie l’avenir de ce pays.

Vous êtes cette génération de la crise, qui a grandi dans cette mondialisation dont je vais reparler, celle qui écrira les pages des 50 prochaines années.

Vous êtes la jeunesse qui se développe à cette croisée des chemins.

Quelle direction prendrons nous ensemble ?

Celle de la sagesse et de l’avènement d’une véritable civilisation humaine, garante des droits humains ?

Ou bien celle de la barbarie ?

C’est de nos choix de dirigeants mais aussi de votre apprentissage, de votre éthique, de votre morale que dépend en partie le monde qui vient.

 

Vous, la jeunesse étudiante brésilienne, mais plus largement la jeunesse du monde entier, vous êtes la chance des nations, d’où que vous veniez, quel que soit votre milieu social d’origine.

Chaque fois que je dialogue avec des jeunes, j’ai toujours envie de restituer ces très beaux encouragements donnés par Nelson Mandela à la jeunesse d’Afrique du sud, il y a quelques années, à l’université de Johannesbourg

« Soyez les auteurs de votre propre destinée et représentez vous comme les étoiles qui éclairent le chemin d’un avenir meilleur »

 

Je voudrais saluer tout particulièrement Candido Mendes, le recteur de cette université fondée par sa famille. Candido Mendès, je veux le dire ici, est un humaniste authentique. Et dans les mots et dans les actes.

 

J’ai lu avec beaucoup de passion le livre sur Lula et l’autre Brésil son ouvrage de dialogue intitulé «  le défi de la différence », Entretiens sur la Latinité » préfacé par Alain Touraine avec lequel j’ai écrit en 2008 un livre de dialogue « Si la gauche veut des idées » – cela nous fait un point commun.

 

Vous y décrivez le Brésil, et c’est très convaincant, comme le laboratoire d’un avenir possible à l’antidote à un monde globalisé au bénéfice des nantis. Vous montrez de façon très originale le Brésil de Lula l’éveil « d’un long sommeil austral », d’une puissance – continent bienveillante dressée contre l’hégémonie d’un seul monde, d’un seul modèle.

Je veux saluer, cher Candido Mendes votre indéfectible espoir qui porte votre action pour établir une véritable alliance des civilisations basée sur une nouvelle démocratie planétaire. Ce défi de la différence, cette dynamique entre la diversité et l’unité, vécu comme un enrichissement mutuel….

Candido Mendès vous êtes aussi un grand amoureux et connaisseur de la France.

Je veux vous remercier de jeter inlassablement, depuis des années, des ponts entre nos deux pays, vous vous qui êtes à la fois philosophe, juriste, sociologue, chercheur en science politique. J’ai eu la joie de vous recevoir à Poitiers, la capitale de la région que je préside, avec notre ami commun, le grand sociologue Edgar Morin, qui a créé à Poitiers son laboratoire des politiques de civilisation.

 

La dernière fois que je suis venue au Brésil c’est au Forum Social de Bélem en janvier 2009. Les hasards du calendrier ont fait se succéder en janvier deux évènements majeurs que j’ai voulu vivre sur place et dont, sur fond de crise globale, les leçons convergentes me frappent : l’investiture de Barack Obama et le Forum social mondial de Bélem, à l’occasion duquel j’ai également rencontré le Président Lula que je me réjouis de revoir demain.

 

J’ai vu, dans la capitale américaine, l’immense mobilisation populaire et l’espérance qui unissaient fraternellement des Américains de toutes origines, de toutes conditions, de tous âges ; leur fierté d’avoir contribué à élargir l’univers des possibles. J’ai vu, à Belém, l’exceptionnelle participation à ce Forum social : 130 000 citoyens engagés de 142 nations, 3 000 Indiens de tous les pays qui ont l’Amazonie en partage, la forte présence des délégations françaises. J’ai vu ces jeunes si nombreux, rétifs aux injustices et conscients d’habiter un monde commun, assoiffés de politique en phase avec son temps. J’ai vu la richesse des témoignages et des expériences éclairant trois grands thèmes transversaux : justice sociale, développement durable et démocratie participative. J’ai vu discuter ensemble toutes les gauches que l’on appelle là-bas « utopistes, révolutionnaires et réformistes » car, ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous sépare.

J’ai retiré de tout cela, un texte d’une soixantaine de pages « Obama, Lula, Forum social dix leçons convergentes (publié par la Fondation Jean Jaurès et que vous pouvez lire sur le site Désirs d’Avenir) et la première d’entre elle, c’est une phrase du Président Lula, l’une des premières remarques qu’il m’a faite lors de notre entretien à Belém : « Belém, c’est beaucoup plus sérieux que Davos !

On est là au cœur de notre sujet. La crise globale qui ébranle la planète disqualifie les donneurs de leçons, qui moquaient les mises en garde des altermondialistes et nous vantaient les charmes de l’Etat minimal, de l’abaissement des protections sociales, du productivisme prédateur et des prouesses des traders.

 

Oui, il est vrai qu’à Davos, on se contentait de constater les dégâts d’une crise générée avant tout par l’avidité du capitalisme financier sauvage, en évitant le moindre mea culpa, la moindre remise en cause du système, la moindre réforme de comportement, alors qu’à Bélem, on traçait des pistes pour des solutions.

 

Un an après, les traders touchent à nouveau leur bonus, les banques ont utilisé la puissance publique pour reconstituer leur capacité de nuisance, et recommencent, de plus belle, les mêmes montages financiers douteux, le même esprit d’enrichissement frénétique…. Rien ne semble avoir servi de leçon.

Oubliées, les images des émeutes de la faim, dans les rues de Bombay ou de Dakar ou du Caire

Oubliés, l’effondrement des empires financiers, à l’image de Lehman Brothers, les visages paniqués, les larmes des salariés licenciés.

Oubliées les entreprises qui ferment, les emplois qui disparaissent par milliers, en Amérique, en Europe, en Asie.

Les salariés broyés par les mâchoires de fer du capitalisme financier.

Comme si de rien n’était …

La voilà, la loi de fer de l’oubli, la déconnexion du réel, le retour du virtuel et de l’abstraction. 

Cela me fait penser à cette observation de Gandhi toujours d’actualité «  Il y a bien assez dans le monde pour satisfaire les besoins de tous mais pas assez pour satisfaire l’avidité de tous »

Je crois vraiment un autre monde possible, une alternative à gauche pour imposer le respect de l’être humain et de son environnement dans toutes les décisions politiques. Je vous propose cinq propositions à relever qui se traduisent par cinq lois du nouvel ordre mondial.

Première proposition : Faire de l’efficacité économique et de la justice sociale un couple inséparable

 Si je commence par cette première loi c’est parce qu’ici, dans le Brésil de Lula, nous avons le laboratoire de la fusion entre l’efficacité économique et justice sociale.

La preuve en est le très ambitieux « programme d’accélération de la croissance » que viennent de lancer le Président Lula et Dilma Roussef – dont j’admire l’itinéraire, le courage et l’efficacité – et qui met sur l’énergie et le social notamment les services publics de base : eau, électricité, tout à l’égout, éclairage, poste de santé, crèches, postes de police, soit 160 milliards d’euros dans les quartiers qui en sont démunis.

Le programme des maisons populaires « ma maison, ma vie » double et passe à 2 millions de logements d’ici 2014. « Le plan ce n’est pas un chiffre, un chantier ou une liste, c’est la transformation de l’argent public et privé en qualité de vie et développement » comme l’a très bien résumé Dilma Roussef.

Deuxième proposition : Réhabiliter le rôle de l’Etat

Qui eût cru que l’on discuterait aujourd’hui aux Etats-Unis de la nationalisation temporaire des banques ? Qui aurait pu imaginer que l’Etat américain plafonnerait d’autorité les rémunérations des plus hauts dirigeants des entreprises aidées par la puissance publique ? A l’aube de la révolution conservatrice, Ronald Reagan désignait le coupable : l’Etat. A l’aube d’un possible « post-libéralisme » qui ne se contente pas de panser les plaies et d’atténuer les chocs (ce qui, vu de France, serait toutefois appréciable !), c’est à la volonté politique de reprendre la main. Ce n’est pas d’Etat brancardier mais d’Etat anticipateur, porteur d’une vision à long terme de l’intérêt général, que les pays malmenés par la crise ont impérieusement besoin pour s’en sortir et surtout ne pas y retomber.

C’est une des significations majeures de la victoire d’Obama et de son plan de relance énergétique, auquel les Etats-Unis vont consacrer 5,6% de leur PIB – alors que la France et l’Europe peinent à mobiliser 1,5% de leur richesse produite. Ce qui frappe, dans les propos et les actes du président américain, c’est le rôle désormais stratégique de la puissance publique. L’important, a-t-il souvent dit, n’est pas de savoir si l’Etat est trop gros ou trop maigre, mais s’il remplit correctement ses missions. C’est pourquoi, ajoute-t-il, nous arrêterons ce qui ne marche pas et développerons ce qui marche, y compris en recrutant les fonctionnaires qualifiés dont nous avons besoin pour accompagner et contrôler les investissements et les programmes publics que nous lancerons. Affaiblis en France, les services publics renaissent au pays où la droite prétendit s’en passer au nom de la lutte contre « la bureaucratie fédérale » et de l’abandon du bien commun aux intérêts particuliers.

Ici, le Brésil a admirablement surmonté deux crises comme l’explique Alain Rouquié, ancien ambassadeur au Brésil et actuel président de la Maison de l’Amérique latine, dans son livre intitulé « le Brésil au 21ème siècle, naissance d’une nouveau grand » :

-   La crise de 2002, orchestrée par une droite prédisant le chaos si Lula était élu, qui vit l’affolement des marchés financiers et conduisit le pays au bord de la banqeroute. Lula compris que la priorité était à la restauration de la confiance et son Ministre des Finances, réussit un redressement spectaculaire.

Trois ans plus tard, le Brésil remboursait par anticipation sa dette au FMI et annonçait se passer désormais de ses coûteux services avant, plus récemment, de renflouer le FMI.

Il s’enorgueillit aujourd’hui que les prêts bonifiés de sa Banque Nationale du développement économique et social (BNDES) dépassent ceux de la Banque Mondiale ;

-  la crise de 2008 a laquelle le pays a particulièrement résisté et dont il est rapidement sorti, renouant après une brève récession avec une croissance de l’ordre de 5 %.

Les raisons de cet amortissement du choc : un système bancaire sain, non contaminé par les subprimes du fait de sa faible internationalisation et de règles prudentielles protectrices + des politiques contra-cycliques efficaces couplant un soutien à la consommation populaire (relèvement du salaire minimal et des retraites, élargissement des Bolsas Familia, desserrement du crédit et aides à l’équipement ménager des plus pauvres) et un programme soutenu d’investissements publics.

 

On voit bien par ces exemples que l’Etat n’est pas le problème mais au contraire une partie de la solution.

 

Troisième proposition : Accélérer la croissance verte

 

C’est le gisement d’emplois et de qualité de vie de demain. Ma conviction sur ce sujet ne date pas d’aujourd’hui. En 1992, j’étais à Rio, il y a 18 ans, ministre de l’Environnement qu sommet de la Terre ! Je suis une écologiste convaincue et active avec la priorité de l’excellence environnementale. En six ans, j’ai d’ailleurs fait de la région que je préside, la première région d’Europe pour le plan sur l’énergie solaire, soutenu la production de la voiture électrique de l’entreprise Heuliez, en faisant entrer la Région – cas unique en France – au capital de l’entreprise, développé fortement l’agriculture biologique, construit le premier lycée 100 % énergie propre, expérimenté le biocarburant dans les trains etc.

 

Tout cela pour vous dire qu’à Copenhague, où j’étais invitée en tant que présidente d’une région exemplaire (70 % des actions concrètes contre le réchauffement planétaire se font au niveau local), je peux vous dire, que Lula est apparu comme un grand leader…

 

Lula est apparu, alors que le Brésil est le 4ème plus gros émetteur de gaz à effet de serre, comme un grand leader du 21ème siècle appelant le monde à assumer sa responsabilité et donnant l’exemple avec les engagements pris dans la foulée par son pays.

Rompant avec le traditionnel discours de défausse sur les pays riches tout en soulignant leur responsabilité particulière, le Brésil a été, en décembre 2009, le premier pays émergent (ou récemment émergé) à s’engager aussi résolument dans la lutte contre le changement climatique puis à passer à l’acte en s’imposant unilatéralement à lui-même des objectifs ambitieux en dépit de l’issue décevante du Sommet.

 

Brillant, volontariste, sans notes, le discours de Lula à Copenhague a été plusieurs

fois interrompu par des applaudissements. Il a vivement dénoncé le G2 américanochinois, l’accusant de s’entendre sur le dos des 190 autres pays participants et de « ne prendre pour base que les réalités économiques de leurs seuls pays, sans tenir compte des responsabilités que nous devons assumer avec l’ensemble de l’humanité ».

 

Avec des propositions :

– réduction des émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici 2050 (par rapport à

1990) ;

– création d’une Organisation mondiale de l’Environnement ;

– création d’un fonds apportant un soutien « nouveau et substantiel » aux pays

pauvres (Afrique en tête) et les plus vulnérables aux effets du changement

climatique (petits Etats insulaires notamment) car « c’est aux riches de financer les efforts de ceux qui ne le sont pas ».

 

Il a estimé aussi que, si chaque pays doit se mobiliser, il faut néanmoins faire la différence entre « les pays qui ont une politique industrielle depuis 150 ans » et ceux qui en sont encore à l’aube de leur développement. Il a annoncé que le Brésil était prêt à contribuer au financement de ce nouveau fonds d’aide à la participation des pays les moins riches à la lutte contre le changement climatique.

 

Joignant le geste à la parole, le Brésil a adopté en décembre 2009 une loi par laquelle il s’oblige à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 36% voire 39% à l’horizon 2020. Beaucoup d’autres sujets concernant l’environnement pourraient être abordés…

 

  

Quatrième proposition : définir et protéger biens publics mondiaux

La privatisation effrénée des services publics et la marchandisation croissante de tous les domaines de l’existence n’ont eu nulle part les effets vertueux que promettaient leurs partisans. Il y a plusieurs années, Ricardo Petrella, l’un des penseurs stimulants de l’altermondialisme, a théorisé la notion de « biens publics mondiaux », applicable par exemple à l’eau potable, à la santé, à l’éducation, à l’environnement, tous domaines justiciables d’autres logiques que celles de l’appropriation privée.

 

La droite nous dit, qui mieux que le marché peut valoriser ces domaines et en faire profiter le plus grand nombre ? On a vu !

 

Alors que des biens fondamentaux devraient être le patrimoine commun de l’humanité, on a vu, leur renchérissement, les ententes tarifaires et l’exclusion de ceux qui n’ont pas les moyens d’acquitter les nouveaux péages. On a vu les agriculteurs ligotés par les semenciers et les grandes entreprises promptes à breveter tout le vivant. Un exemple parmi bien d’autres : les prix pratiqués sur les médicaments par les trusts pharmaceutiques ont bafoué le droit à la santé et condamné les malades du sida dans les pays du Sud ; c’est la raison du bras de fer homérique qui a opposé le Brésil aux grands laboratoires, et de son engagement dans la fabrication de génériques qui en fait aujourd’hui, avec le renfort d’audacieuses politiques de prévention, un pays exemplaire en matière de lutte contre cette pandémie.

 

Le Forum social a abondamment débattu de l’accès à ces biens communs dont certains pourraient faire l’objet de financements issus d’une fiscalité mondiale encore balbutiante qui doit être imaginée et créée.

 

Comme le disent de longues dates les altermondialistes, « nos vies valent plus que leurs profits », ce qui, pour moi, ne signifie évidemment pas que tout profit soit illégitime, mais que ce n’est pas à l’aune de la rentabilité marchande que doivent s’apprécier les droits fondamentaux à garantir.

 

En 2010, du nord au sud, l’idée de biens communs de l’humanité, objets d’une responsabilité collective (le sens originel de « solidarité »…), a le vent en poupe, et c’est, pour le monde, une bonne nouvelle.


Cinquième proposition : la démocratie participative comme une condition de l’efficacité politique

 

Je suis partisane d’une proposition faite au Forum social : la possibilité, pour les clients comme pour les salariés des établissements bancaires, d’exercer eux aussi un droit de contrôle sur la manière dont les banques assument leur fonction d’intermédiation. Il en résulterait une dynamisation appréciable du crédit aux PME et une saine moralisation de la tarification bancaire ! D’une manière générale, les errements à l’origine de la crise renforcent l’exigence d’une association plus directe des citoyens aux décisions et au contrôle de leur application. C’est la condition d’un leadership légitime et d’une action publique efficace.

 

Nous sommes à la croisée des chemins, je le disais en préambule , à vous , la jeunesse de ce pays, et celle de tous les pays.

 

Nous avons les clés, nous avons la capacité d’opérer une véritable métamorphose selon le mot d’Edgar Morin, si nous avançons avec courage, si nous faisons inlassablement tomber la barrière des idées reçues, bien plus dure à briser que les barrières de pierres.

Pour cela, nous nous appuyons sur la plus belle des forces : la force citoyenne. Qui émerge partout sur la planète. Interpelle, questionne, revendique, propose. Et à laquelle, ici, au Brésil, vous avez offert et ouvert une démocratie participative authentique que j’ai également instaurée dans ma Région, à chaque échelon de la décision politique, qu’il s’agisse des budgets participatifs, des jurys citoyens, des forums. J’ai également fait toute ma campagne, présidentielle et régionale sur la base de cette démocratie participative.

Ce modèle que le Brésil a offert au monde.

Parce que nous croyons à la politique, Parce que nous croyons au pouvoir de la politique,

Parce que nous faisons de la politique.

Parce que nous sommes engagés dans des associations, des syndicats, des partis, des cercles de réflexions, parce que nous créons des valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité là où nous sommes.

Voilà la réalité, cachée derrière ces images qui nous découragent parfois.

La réalité, c’est que le 21ème siècle est le siècle des citoyens, de la parole citoyenne, de la force citoyenne.

Je crois à l’écoute des citoyens, à l’intelligence des citoyens, à la lucidité et au désir d’avenir des citoyens.

Je crois à cette force qui propulse, bouscule les gouvernants et impose la valeur humaine au cœur de toutes les décisions à venir.

Bien sur nous tâtonnons, nous cherchons, dans la confusion de l’époque mais je crois à la métamorphose, à la mutation positive.

 

Si nous sommes de plus en plus nombreux à agir.

 

L’accès au bien être, aux droits humains fondamentaux, se nourrir, habiter, s’éduquer, élever ses enfants suppose la sécurité chez soi et à l’international.

Le Brésil qui a inscrit dans sa constitution, l’interdiction d’utiliser l’énergie nucléaire à des fins militaires est exemplaire.

Je m’inscris totalement dans ce mouvement de dénucléarisation de la planète, auquel le Président Barack Obama a donné un élan supplémentaire, lors de son discours de Prague, il y a un an, en Avril 2009, à oeuvrer pour un monde sans arme nucléaire.

C’est une déclaration majeure qui fait déjà écho dans le monde et nous invite à repenser le rôle de chaque Etat dans sa diplomatie pour passer du siècle des destructions et des pires horreurs, ce 20ième siècle qui a coûté la vie à près de 100 millions d’êtres humains au siècle de la vie, dont nous voulons promouvoir l’avènement.

Rien n’est plus précieux que la paix civile, la paix économique, la paix sociale. Et on le sait, il n’y a pas de paix sans justice.

 

Voilà l’utopie réalisable à laquelle la gauche doit nous conduire, à travers le monde.


Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

La plateforme solidaire de Désirs d’avenir video

Posté par goalexandre le 27 décembre 2009

Communiqué de Ségolène Royal: ‘La plateforme solidaire de Désirs d’Avenir’ (01/12/09) Imprimer Envoyer

La plateforme solidaire de Désirs d'avenir video dans Democratie 3395736140_d4a845f0cf

Chers amis,

Une société créatrice de bonheur est celle qui conjugue gentillesse, solidarité et action de proximité.

L’été dernier, des comités locaux se sont réunis à ma demande afin de lancer une réflexion concernant la création d’un vaste espace de solidarité au sein de notre association. Plusieurs d’entre eux se sont ensuite réunis à Paris et en province pour concrétiser cette réflexion. Ils viennent ainsi de me faire parvenir leurs travaux dont vous trouverez ici la synthèse. Vous le verrez, il s’agit d’un travail riche, novateur et je les en remercie. Je vous invite à vous en nourrir, à la confronter à la vôtre et, le cas échéant, à rejoindre l’équipe de coordination pour ce projet important dont nous lancerons les premières articulations dans les prochains jours.

En lançant cette nouvelle plateforme, nous n’avons pas pour ambition de créer un lieu communautaire ou un réseau social de plus mais de faire naître un espace de vie dédié à l’entraide, à la citoyenneté et aux actions positives. Autour de ces 3 piliers, l’idée est de mettre en lumière le « vivre ensemble » afin de démontrer que la coexistence et l’entraide sont tout à fait possibles et que vous y participez de manière concrète. Nous sommes dans la ligne de « la politique par la preuve », notre fer de lance.

La plateforme s’articulera autour de 4 orientations :

1/ Dans l’immédiat, nous mettrons en place un espace de diffusion d’annonces (emploi, logement, services …) auquel sera ajouté un volet pour le partage d’expériences ciblées dans les domaines concernés. L’espace qu’ils ont souhaité appeler « le savoir faire« .

2/ Ce service immédiat évoluera ensuite pour gagner en épaisseur avec la création d’un “espace d’échanges solidaires“. Il s’agit d’une véritable déclinaison du « Gagnant-Gagnant » qui nous est cher. Le principe en est très simple : toute personne fournissant un service à une autre personne (jardinage, aide aux courses, intervention informatique, covoiturage …) se verra « créditée de points » qu’elle pourra utiliser à son propre usage pour obtenir des services dont elle aurait besoin pour elle-même ou pour un/e proche. A noter que ce système fonctionne déjà, avec des variantes, dans le monde entier et que ses utilisateurs disent préférer les services rendus dans ce cadre à ceux payés en monnaies légales, car effectués avec davantage d’implication personnelle. On observe d’ailleurs que, dans certains cas, les « fournisseurs de services » n’utilisent pas leurs « points » ainsi acquis et se satisfont simplement d’avoir contribué au bien-être de quelqu’un. En somme, que du positif pour chacun.

3/ Cette troisième orientation majeure du projet sera celle des « parrainages et tutorats« .  Ce projet consiste avant tout en une relation individuelle et privilégiée entre une personne adulte et expérimentée et un jeune. Le tuteur pourra lui ouvrir des portes, lui donner accès à des réseaux et lui permettre de découvrir ainsi ce qui se passe dans les coulisses de la politique, de la société ou de l’entreprise. Nous mettrons ainsi tout le réseau de « Désirs d’avenir » et celui de mes amis à leur disposition, afin d’accompagner des dizaines de jeunes de tous horizons dans la citoyenneté, la découverte de l’entreprise, du monde politique et des associations.

4/ Cette quatrième et dernière orientation est le fil rouge de notre plateforme : il s’agit de la « veille sociale et citoyenne« . Afin de rendre cet espace vivant, chacun/e pourra publier des alertes (fermetures d’usines, squats, grèves …) et/ou des expériences de vies, des témoignages, des exemples d’actions positives. Nous y partagerons également des textes, des vidéos, des moments de fraternité ou encore du « vivre ensemble ». Ce fil rouge, sans pour autant être « revanchard », mettra en lumière au travers de la vigilance, tous les combats de notre société.

Vous l’aurez compris, cet espace de fraternité se veut avant tout convivial, fraternel, positif et participatif. A l’heure du tout numérique, notre plateforme socialisera véritablement le partage. Je vous invite à rejoindre l’équipe des bénévoles pour le suivi de ce projet en leur écrivant à l’adresse \n plateformesolidaire@gmail.com Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

C’est d’ores et déjà grâce à votre participation que ce projet a pu voir le jour et c’est aussi grâce à vous qu’il aboutira à une réussite complète et même évolutive. C’est pourquoi je vous encourage à y participer massivement.

Amitiés fidèles,

Ségolène Royal

 

http://www.dailymotion.com/video/xbn7ef
6c25ef7d72bf1f6e508a84d2be5ea2302.jpg
Les bénévoles et adhérents de l’association « Désirs d’avenir » lancent une initiative qui invite à l’action et mettant en œuvre une solidarité concrète.

Cette plateforme solidaire de « Désirs d’avenir » est plus qu’un réseau social. Elle est un véritable outil qui socialisera par le partage au travers de différents leviers tels que la veille sociale, la fraternité en mots, les échanges solidaires, les annonces, les parrainages et tutorats.

Cet espace se veut avant tout convivial, fraternel, positive et participatif. Comme le dit Ségolène Royal, les forces divisées s’annulent alors que la fraternité les additionne et les multiplie.

Avant sa mise en ligne qui interviendra dans les prochaines heures, nous vous invitons à découvrir en exclusivité « La fraternité en action » au travers de cette vidéo.

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, LOGEMENT, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaires »

Histoire de désirs d’avenir

Posté par goalexandre le 22 novembre 2009

Histoire de désirs d’avenir 5008111288115397415852853642652623018613n.jpgphotoblog.jpg

Désirs d’Avenir est une association créée le 13 Décembre 2005, pour réunir avec Ségolène Royal toutes celles et ceux qui souhaitent réfléchir ensemble à un projet de gauche pour la France, et agir ensemble pour le réaliser. Un projet fondé sur les valeurs de solidarité, de fraternité, de respect, d’égalité et de liberté, tel qu’il a été porté pendant la dernière élection présidentielle par Ségolène Royal.

Désirs d’Avenir est un mouvement ouvert sur la société tout entière. C’est un espace de réflexion et d’éducation populaire. Et de plus en plus, Désirs d’Avenir sera un lieu de solidarité et d’entraide, autour d’une plateforme d’échange solidaire sur notre site Internet.

Aujourd’hui plus que jamais, la bataille est d’abord celle des idées. Plus que jamais, il faut aujourd’hui, sur fond de crise globale et d’avenir incertain, penser le monde qui vient. Désirs d’Avenir a donc vocation à être ce catalyseur d’idées et de mouvement social et politique, animé par des valeurs qui s’enracinent dans l’histoire de la gauche, sans tabou sur les moyens de les rendre vivantes et de les incarner.

Ainsi Désirs d’Avenir est une association carrefour, au contact avec d’autres organisations, syndicats, associations, think tanks européens et internationaux, une association qui fait de la de la démocratie participative le moyen de révéler la vitalité, l’inventivité du corps social.

Parce que nous croyons au pouvoir de l’intelligence collective et au devoir de partager les savoirs, c’est ensemble que nous voulons réfléchir, mettre en commun nos questions, aiguiser nos regards et affûter nos raisons pour agir juste dans le temps qui est le nôtre. Nous voulons, avec Ségolène Royal, construire un nouveau projet politique, pragmatique et radical, qui donne de nouveau espoir à notre pays et à nos concitoyens.

Désirs d’Avenir est une association créée le 13 Décembre 2005, pour réunir avec Ségolène Royal toutes celles et ceux qui souhaitent réfléchir ensemble à un projet de gauche pour la France, et agir ensemble pour le réaliser. Un projet fondé sur les valeurs de solidarité, de fraternité, de respect, d’égalité et de liberté, tel qu’il a été porté pendant la dernière élection présidentielle par Ségolène Royal.

Désirs d’Avenir est un mouvement ouvert sur la société tout entière. C’est un espace de réflexion et d’éducation populaire. Et de plus en plus, Désirs d’Avenir sera un lieu de solidarité et d’entraide, autour d’une plateforme d’échange solidaire sur notre site Internet.

Aujourd’hui plus que jamais, la bataille est d’abord celle des idées. Plus que jamais, il faut aujourd’hui, sur fond de crise globale et d’avenir incertain, penser le monde qui vient. Désirs d’Avenir a donc vocation à être ce catalyseur d’idées et de mouvement social et politique, animé par des valeurs qui s’enracinent dans l’histoire de la gauche, sans tabou sur les moyens de les rendre vivantes et de les incarner.

Ainsi Désirs d’Avenir est une association carrefour, au contact avec d’autres organisations, syndicats, associations, think tanks européens et internationaux, une association qui fait de la de la démocratie participative le moyen de révéler la vitalité, l’inventivité du corps social.

Parce que nous croyons au pouvoir de l’intelligence collective et au devoir de partager les savoirs, c’est ensemble que nous voulons réfléchir, mettre en commun nos questions, aiguiser nos regards et affûter nos raisons pour agir juste dans le temps qui est le nôtre. Nous voulons, avec Ségolène Royal, construire un nouveau projet politique, pragmatique et radical, qui donne de nouveau espoir à notre pays et à nos concitoyens.

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Poésie, Politique, Société | Pas de Commentaires »

FEMMES CITOYENNES ENGAGEZ VOUS PRENEZ VOTRE PLACE

Posté par goalexandre le 6 septembre 2009

6215112075855090415852853642891486120137n.jpgn14763879586585.jpgh316261391248025443.jpgjuin1917.jpgn15568613133579bernadette.jpg

 

 

FEMMES CITOYENNES ENGAGEZ VOUS PRENEZ VOTRE PLACE

Mondial

 

Infos générales

Nom :

FEMMES CITOYENNES ENGAGEZ VOUS PRENEZ VOTRE PLACE

Catégorie :

Intérêts communsPolitique

Description :

ce groupe est né d’une intuition perso en voyant marianne foisele jeune fille de 15ans sur une photo sur un fond d’image de segolene royal
pour que plus jamais une jeune fille femme maman grand mere ne soit battue vexée rabaissée non respecté
il faut que le plus de femmes possible s’unissent afin de faire respecter leurs dignités d’etres humains
ce groupe est constitué pour convaincre et faire adherer aux valeurs humanistes de paix d’amour de tendresse que les femmes donneuses de vies ont
tous ensemble et en meme temps nous souleverons des montagnes

Coordonnées

 
Bureau :

 

 

Actualités récentes

 

 

 

Politiques

Egalité des chances

* Participation égale des femmes et des hommes dans le domaine politique, social et économique ainsi qu’en matière de vie professionnelle et de vie familiale.

* Mesures contraignantes pour combattre toutes les formes de violence envers les femmes, pour lutter contre la traite des femmes et améliorer les droits des femmes, y compris les droits génésiques et sexuels.

* Développement du programme européen Daphné III et extension de son service d’assistance envers les femmes, aux 25 pays de l’Union européenne.

* Égalité des droits aux services de santé, contrôle des naissances, éducation et information sur une sexualité saine.

L’égalité des sexes est un droit fondamental et une valeur commune de l’Union européenne (UE). C’est une condition clé pour que l’UE réalise ses objectifs de croissance, d’emplois et de cohésion sociale.

1. LA DIMENSION DE GENRE DE LA STRATÉGIE DE LISBONNE

Le Conseil européen de Lisbonne a fixé comme objectif un taux d’emploi de 60% pour les femmes, d’ici 2010. Afin d’atteindre cet objectif, le Groupe socialiste milite pour de nouvelles formes de travail, un aménagement du temps de travail et le partage des tâches et des responsabilités. Pour intégrer la dimension de genre dans toutes les politiques (gender mainstreaming), le Groupe socialiste recommande une approche intégrée et systématique de l’égalité entre les femmes et les hommes, et de surveiller l’évolution du taux d’activité des femmes dans tous les secteurs.

a. Conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale

Le Groupe socialiste s’efforce d’améliorer la participation des femmes sur le marché du travail, en encourageant une organisation flexible du travail pour tous afin de mieux concilier la vie privée et la vie professionnelle; ce qui aiderait en même temps à réduire l’écart entre les femmes et les hommes, et à résoudre le problème démographique. De plus, le Groupe socialiste préconise que les États membres proposent de nouvelles législations afin d’atteindre les objectifs de Barcelone. En particulier, en ce qui concerne la mise en place de structures d’accueil de qualité et financièrement abordables pour les enfants, et les dispositions relatives aux services de soins, par exemple en faveur des personnes âgées.

Actuellement, seuls un petit nombre d’hommes prennent un congé parental ou travaillent à temps partiel. Les socialistes européens se battent pour un nouveau modèle de société, qui encourage les hommes à assumer plus de responsabilités familiales. Notamment, au travers d’incitations comme le congé parental ou le congé paternité. Dans le cadre de la refonte de la directive sur l’égalité des chances entre les femmes et les hommes, nous avons demandé une révision de la directive sur le congé parental.

b. Écart salarial et ségrégation du marché du travail

Le principe du salaire égal à travail égal est fondamental dans l’Union européenne. Le Groupe socialiste défend particulièrement, à travers sa campagne de sensibilisation pour la Journée internationale de la Femme 2005, l’application de ce principe. L’écart entre les salaires est d’environ 16% dans l’UE, bien que dans certains pays, il puisse atteindre 33%. L’écart est plus important dans le secteur privé que dans le secteur public. La ségrégation sur le marché de l’emploi ainsi qu’une conception stéréotypée des rôles de l’homme et de la femme font parties des raisons principales à ces inégalités de rémunération. Des changements de mentalité sont nécessaires pour supprimer ces barrières traditionnelles qui sont à l’origine de la ségrégation. Il faut aussi réformer les systèmes fiscaux et d’allocations afin que les femmes puissent revenir sur le marché du travail et y rester. Prendre conscience du problème est une première étape pour y remédier.

c. Participation égale des femmes et des hommes dans les prises de décision.

Les femmes et les hommes ne sont pas représentés de manière égale dans les processus décisionnels. Le ‘plafond de verre’ continue d’empêcher des femmes d’atteindre des postes à responsabilité, et seules un petit nombre de femmes accèdent à des positions élevées dans le monde des affaires et de la politique en Europe.

Toutes les femmes dans l’Union européenne qui sont impliquées dans la vie politique, économique ou sociale, devraient avoir accès à tous les niveaux de responsabilité: local, régional, national ou européen. La parité entre les femmes et les hommes dans les structures décisionnelles politiques, économiques et sociales est garante d’une véritable démocratie.

La représentation paritaire des femmes en politique n’est pas seulement un droit, c’est aussi un outil de progrès social. A l’intérieur des partis politiques, le Groupe socialiste appelle à un équilibre sur les listes électorales, parmi les fonctions au sein des partis, ainsi qu’à l’intégration de la dimension de genre dans leurs programmes et politiques. Dans le secteur privé, le Groupe socialiste vise à promouvoir un quota légal du sexe sous-représenté, au sein des conseils d’administration, similaire au quota de 40% applicable en Norvège.

d. Soutien aux femmes chefs d’entreprise

Les socialistes européens soutiennent les femmes qui veulent créer leur entreprise ou exercer une activité indépendante, dans le secteur privé ou dans l’économie sociale, en encourageant l’éducation, la formation et l’accès aux crédits.

e. Les femmes et les sciences et technologies

Les socialistes européens plaident pour la participation des femmes dans les domaines scientifiques et des nouvelles technologies. Une participation égalitaire des femmes et des hommes dans ces domaines accroît l’innovation, la qualité et la compétitivité de la recherche scientifique et industrielle.

Afin d’atteindre cet objectif, les socialistes européens prônent un quota minimum de 30% de femmes pour les postes principaux dans la recherche du secteur public et dans la collecte et l’analyse des données.

2. TOLÉRANCE ZÉRO POUR LA VIOLENCE ENVERS LES FEMMES

La violence domestique est une des causes majeures de la mort et de l’invalidité des femmes âgées de 16 à 44 ans, devant le cancer et les accidents de la route. Toutes les formes de violence (sexuelle, psychologique et physique) contre les femmes devraient être considérées comme un délit criminel et sévèrement punies. D’après des statistiques, une femme sur trois sera victime de violence au cours de sa vie, et 10% seront victimes de viol ou d’une tentative de viol. Ces faits sont vraiment inacceptables, et chacun de nous doit agir fermement pour éliminer ce problème.

* Les socialistes européens militent pour la poursuite du programme Daphné, qui est un succès. Ce programme inclut la lutte contre la violence dans toutes ses formes (sexuelle, psychologique et physique), un soutien aux victimes et aux groupes à risques, des mesures d’aide et d’encouragement aux ONG et autres entités actives dans ce domaine ainsi qu’un service d’assistance aux organisations participantes.

* Les socialistes européens demandent que les États membres de l’UE garantissent l’asile aux victimes de violences liées au sexe, dans les pays tiers, telles que la traite des femmes et les mutilations sexuelles féminines.

* Les socialistes européens réclament continuellement une Année européenne contre la violence à l’égard des femmes.

* Les socialistes européens préconisent des stratégies préventives et volontaristes visant les auteurs de ces violences et ceux qui risquent de le devenir.

3. LA TRAITE DES ETRES HUMAINS

Les socialistes européens reconnaissent que la prostitution forcée et la traite des femmes dans un but d’exploitation sexuelle sont des crimes liés au sexe, et représentent une violation des droits de l’homme. Ne pas reconnaître les droits des femmes est un grave obstacle à l’égalité des sexes dans toutes sociétés. L’Europe est déterminée à contrer ces pratiques, tout en reconnaissant qu’il ne pourra pas y avoir une égalité totale entre les femmes et les hommes dans la société, tant que des hommes utilisent chez nous des femmes et des enfants, surtout des petites filles, pour les exploiter sexuellement. Ils en font ainsi des victimes de la prostitution forcée et de la traite des êtres humains dans un but sexuel ou autre.

* Les socialistes européens recommandent la mise en place de stratégies préventives efficaces tout en s’attaquant aux causes principales de ces trafics telles que la féminisation de la pauvreté, le taux de chômage, l’attrait d’une qualité de vie différente entre le pays d’origine et le pays de destination, la violence envers les femmes et les enfants, les discriminations contre les femmes, des politiques migratoires strictes dans les pays de destination et l’instabilité politique dans les pays d’origine. Ils soulignent également l’importance d’identifier les facteurs principaux de vulnérabilité des femmes victimes de ces trafics. Ce type d’identification doit être abordé en priorité.

* Les socialistes européens défendent la coopération au niveau européen afin d’avoir une approche intégrée et harmonisée pour la collecte des données sur la traite des êtres humains, ainsi que pour les stratégies spécifiques de prévention avec comme objectif d’agir sur l’offre, la demande et les trafiquants.

* Prostitution forcée pendant la coupe du monde de football 2006: Les eurodéputés socialistes se félicitent des différentes campagnes contre la prostitution forcée, pendant la coupe du monde de football 2006, auxquelles ils participent activement. Ils appuient la mise en place d’une ligne d’assistance téléphonique multilingue et de refuges au sein des centres de match, afin de venir en aide aux femmes rescapées des gangs. Les joueurs et les associations sportives devraient manifester leur soutien à ces campagnes.

4. SANTÉ ET DROITS GÉNÉSIQUES ET SEXUELS

Les socialistes européens sont préoccupés par la santé et les droits en matière de sexualité et de procréation, en Europe. Chaque personne a le droit de faire ses propres choix concernant sa sexualité et sa reproduction, et doit pouvoir accéder à des soins médicaux convenables et aux informations sur la sexualité et le planning familial.

Le manque d’information sérieuse sur l’éducation sexuelle entraîne de graves problèmes, tels que les grossesses d’adolescentes, un taux élevé d’avortements et le SIDA. Les méthodes de contraception ne sont pas assez utilisées par manque d’information, et car elles sont très chères et pas toujours accessibles. Les avortements illégaux sont encore communs en Europe, et entraînent des complications graves pour beaucoup de femmes chaque année. L’avortement ne doit pas être utilisé comme une méthode de contrôle des naissances, mais doit rester une option pour toutes les femmes dans tous les États membres de l’UE. Seuls une éducation convenable et un accès universel aux contraceptifs permettront un faible taux d’avortements.

Les droits génésiques et sexuels sont inexorablement liés aux droits de la femme. Les socialistes européens plaident pour que tous les États membres garantissent à leurs citoyens un accès égal aux services de santé, au contrôle des naissances, à l’éducation et aux informations sur une sexualité saine. Nous prônons une politique européenne cohérente dans ce domaine, et nous travaillons dans le but d’offrir des financements européens suffisants pour soutenir les meilleures pratiques en Europe, dans le cadre de la stratégie européenne de la santé.

5. INSTITUT EUROPÉEN POUR L’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

Les eurodéputés socialistes se réjouissent de la décision de mettre en place un Institut européen pour l’égalité entre les femmes et les hommes, au début de 2007. C’est une des actions clés présentées dans la feuille de route pour l’égalité entre les femmes et les hommes 2006-2010 de la Commission européenne, qui encourage son établissement dans les délais les plus courts possibles.

Le Groupe cautionne pleinement la création de cet organe, qui traitera exclusivement des questions relatives à l’égalité des sexes. Il devra s’assurer que cet objectif majeur, prévu dans le Traité, ne passe pas après les autres politiques anti-discriminations au niveau européen. Nous estimons qu’il faut permettre à cet Institut de se concentrer sur la production d’analyses et d’expertises. Il est en outre nécessaire de créer un réseau sur l’égalité des genres, qui permettrait à tous les acteurs de procéder à un échange systématique de leurs connaissances, en s’attachant aux meilleures pratiques et aux approches les plus innovantes en matière d’égalité entre les femmes et les hommes.

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Municipales 2008 Saint-Denis, Poésie, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

la candidature de l’association Désirs d’Avenir, pour être labellisée comme Organisation Non Gouvernementale à dimension européenne et internationale.

Posté par goalexandre le 5 septembre 2009

 

 

 

Message de Jean-Pierre Mignard

 

 

Chers tous,

 

Comme certains l’ont déjà lu sur le site DA hier soir ou ce matin  sous la signature d’un communiqué de Ségolène Royal, je ne suis plus à compter de ce jour président de DA.

 

J’ai remis ma démission de président afin de permettre à Ségolène Royal, nouvelle Présidente de DA, et sa fondatrice,  de porter le projet européen et international de DA dont elle dessine les grandes lignes  dans son texte.

 

Je voulais simplement vous dire le plaisir et la fierté que j’ai ressentie de travailler avec vous depuis près de deux ans.

 

Il y a encore beaucoup à faire dans un monde difficile, et chacun de nous le fera avec la force de ses convictions, ou qu’il se trouve.

 

Je connais la force de vos engagements et elle est immense.

 

Je vous remercie de porter ce message à nos adhérents.

 

Amitiés à tous,

 

Jean-Pierre MIGNARD

 


 

Mercredi 2 septembre 2009

 

 

684247.jpg

 

Chères amies, chers amis de Désirs d’Avenir

 

01 septembre 2009 – 17:55

 

Chères amies, chers amis de Désirs d’Avenir,

Afin de porter l’activité de Désirs d’Avenir à un niveau européen et international et de la lier aux fondations, think tanks, instituts, associations, qui oeuvrent à ce niveau pertinent et après avoir pris des contacts fructueux en ce sens au plan européen, je vais déposer en tant que présidente-fondatrice, la candidature de l’association Désirs d’Avenir, pour être labellisée comme Organisation Non Gouvernementale à dimension européenne et internationale.

J’ai proposé à Jean-Pierre Mignard de prendre la responsabilité du Conseil Scientifique qui doit être mis en place à l’occasion de cette transformation et j’assumerai conformément à la décision du conseil d’administration la présidence formelle de Désirs d’Avenir pour porter cette candidature.

Je voudrais remercier et saluer l’énergie considérable, le soin et le talent exceptionnel que Jean-Pierre a mis au service de notre association pour faire passer Désirs d’Avenir de l’intuition d’une poignée de citoyens déterminés au mouvement puissant et créatif qu’il est devenu et qui compte plus que jamais sur lui, brillant intellectuel, pour porter la pensée de notre Association.

Nous nous retrouverons à Montpellier, à la fête de la Fraternité le samedi 19 septembre à partir de 13 heures. Je parlerai vers dix sept heures trente.

A très bientôt,

 

Ségolène Royal

Présidente de Désirs d’Avenir

Publié dans Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, Politique, Ségolène Présidente en 2012, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaires »

EN 2009 NOUS AVONS LE RESULTAT D’UNE GESTION D’UNE DROITE UMPISTE ELUE A COUPS DE SONDAGES MANIPULATEURS ET L’ARGENT ROI DES PUISSANCES D’ARGENT LA GAUCHE ELLE AVAIT VU JUSTE AVEC SEGOLENE ROYAL

Posté par goalexandre le 4 août 2009

 

 

201147segoleneroyal156x1332.jpg

Alors  les amis   toujours mobilisé  pour les causes justes ??

http://www.lepost.fr/article/2009/08/04/1646514_en-2009-nous-avons-le-resultat-d-une-gestion-d-une-droite-umpiste-elue-a-coups-de-sondages-manipulateurs-et-l-argent-roi-des-puissances-d-argent-la-gauche-elle-avait-vu-juste-avec-segolene.html

Segolene – Discours de Villepinte

http://www.dailymotion.com/video/x16tj5

http://www.dailymotion.com/video/x16tj5

Le pacte présidentiel de Ségolène Royal

Le 11 février 2007

EN 2009 NOUS AVONS LE RESULTAT D'UNE GESTION D'UNE DROITE UMPISTE ELUE A COUPS DE SONDAGES MANIPULATEURS ET L'ARGENT ROI DES PUISSANCES D'ARGENT LA GAUCHE ELLE AVAIT VU JUSTE AVEC SEGOLENE ROYAL dans conseil municipal 386727940_237cbef5fe_m“Ce que vous m’avez dit, je l’ai entendu. Ce que je savais, vous l’avez confirmé. Aujourd’hui, je vous propose le Pacte présidentiel : 100 propositions pour que la France retrouve une ambition partagée, la fierté, et la fraternité.

Plus de 6 000 débats ont été organisés sur tout le territoire. J’ai reçu par Internet 135 000 contributions. J’ai écouté les partenaires sociaux, j’ai rencontré les associations, j’ai mobilisé les experts. Vous avez été nombreux à vouloir participer à cette œuvre collective.

J’ai souhaité ce travail d’écoute et de confrontation des idées. J’ai voulu que les citoyens reprennent la parole pour que je puisse porter leur voix : vous ne supportez plus que l’on rédige dans l’ombre des programmes aussi vite oubliés qu’ils sont écrits. Les promesses doivent être tenues, elles doivent être crédibles.

Ce Pacte présidentiel, c’est ensemble que nous le mettrons en œuvre.

Plus juste, la France sera plus forte.”

Ségolène Royal

Télécharger le pacte présidentiel en format PDF

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Intelligences collectives socialistes, International, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société | Pas de Commentaires »

12345
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...