• Accueil
  • > Recherche : avenir saint denis

Résultats de votre recherche

Posté par jeanluke le 22 octobre 2007

headerhometmpphpo4yfeu.jpg

Dimanche 21 octobre 2007

Message de Ségolène Royal aux adhérents de Désirs d’Avenir

Chères amies, chers amis,

Beaucoup d’entre vous m’ont exprimé leur souhait de voir se poursuivre nos activités. Après un délai que j’ai consacré à la réflexion, à des rencontres en France et dans le Monde, à l’écriture et aussi au repos, je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous indiquer comment je souhaite que nos travaux redémarrent.

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaires »

Le choc de méfiance: Tribune de Ségolène Royal dans « les échos »

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

segoleneroyalreference.jpglesechos.gif

Nicolas Sarkozy nous disait que tout était prêt pour provoquer, dès l’élection, le choc de croissance, le choc de confiance. Il raillait la nécessité du dialogue social pour réformer. Il se gaussait du constat sur la dette publique. Il se moquait des propositions de création d’un « small business act » et d’une sécurité sociale professionnelle.

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

Le Grenelle de l’environnement, une souris verte par Bruno Rebelle

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

par Bruno Rebellebrunorebelle.jpgconseiller en politique et stratégie environnementale, ancien directeur de Greenpeace France, conseiller de Ségolène Royal.

Le gouvernement vient de communiquer un document présenté comme la « trame de négociation finale » pour le Grenelle de l’environnement. Cette première ébauche est plutôt inquiétante et l’on peut sérieusement redouter que cet exercice pourtant intéressant dans le principe et les ambitions, n’accouche que d’une petite souris, fût-elle un peu verte !

Lire la suite… »

Publié dans Politique | Pas de Commentaires »

gauche/droite. cela a-t-il encore un sens?

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

A ceux qui en douteraient encore nous conseillons d’ouvrir un journal (n’importe lequel), d’allumer une radio (n’importe laquelle) ou même de regarder la télévison (n’importe quelle chaine). Vous y trouverez, arrangé à toutes les sauces et dans les moindres détails, le sort que Sarkozy et son gouvernement réactionnaire et ultra-libéral nous réservent.

Oui l’oppositon gauche/droite a, non seulement encore un sens, mais ce sens est plus que jamais clair et déterminant. Face au pouvoir de droite, il faut le rassemblement  et l’union de toute la Gauche, politique, syndicale, associative et citoyenne. Nous travaillerons avec nos forces et nos moyens à la construire.

———————————————————

Les élections municipales qui viennent seront, bien sûr, des élections locales. Mais aussi, et, peut être avant tout, une consultation à portée nationale. Un an après l’élection présidentielle, qu’en est-il de l’action de la Droite au pouvoir ? Comment est-elle perçue par les citoyens ? Sont-ils d’accord ? Les urnes le diront et ce sera le message le plus important de ces élections. Ce que nous disons et dirons ensemble dans la rue par rapport à la politique de la Droite Sarkozienne, disons-le ensemble dans les urnes !

Saint-Denis est une grande ville de Gauche. Et nous en sommes fiers. Pour autant, la Droite en est-elle absente ? Il ne s’agit pas tant de la petite opposition de Droite, qui a d’ailleurs tendance à grandir, que de la Droite nationale. Le gouvernement Sarkozy-Fillon a son idée sur l’avenir de notre ville, comme d’ailleurs sur l’avenir de toute la banlieue et de ce qu’ils appellent « quartiers sensibles ». Cet avenir peut se résumer en un mot : ghetto.

Quel encouragement ce serait pour eux si les deux principaux partis de notre ville passaient leur temps à se déchirer et à s’accuser mutuellement des problèmes rencontrés par les habitants de notre ville. Ils auraient alors les mains libres pour continuer et aggraver leurs attaques contre le pouvoir d’achat, les emplois, les acquis, les retraites, les conditions de vie de nos concitoyens. Le Parti Socialiste, parti de l’union et du rassemblement, fera tout pour que l’union se réalise à Saint Denis comme ailleurs.

Pour autant nous ne disons pas que tout ce qu’a fait et que fait la Municipalité est bien. Si nos principales difficultés viennent de la politique de la Droite, la réponse qui y est apportée n’est pas toujours à la hauteur. Nous voulons, à l’occasion de ces Municipales dire ce qui, selon nous, va et qu’il faudra ensemble continuer et approfondir. Et ce qui ne va pas qu’il nous faudra ensemble changer.

L’union n’est pas seulement l’accord indispensable des appareils politiques. C’est aussi, c’est surtout le rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent aller dans le sens du progrès et de l’amélioration de nos conditions de vie. Nous voulons proposer à tous les citoyens de notre ville une action volontaire et unitaire, contrecarrant les projets de la Droite. Nous voulons le rassemblement de toutes et tous pour sortir notre ville du ghetto dans lequel la Droite veut nous enfermer.

——-

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

LE MICROCREDIT: EN FRANCE AUSSI

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

 

L’Adie est une association qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur entreprise et leur propre emploi grâce au microcrédit.

Elle a été créée en 1989 par Maria Nowak en adaptant à la France le principe du microcrédit. Particulièrement efficace dans le cadre de l’économie du tiers-monde, le microcrédit s’est développé de façon considérable en Asie, en Afrique et en Amérique Latine. Aujourd’hui des millions de personnes à travers le monde vivent de leur travail grâce à ce type de financement. Depuis une quinzaine d’années, le microcrédit se développe dans les pays industrialisés d’Europe et d’Amérique du Nord.

Maria NOWAK marianowak.jpg Présidente de l’ADIE

Depuis la création de l’association en 1989, près de
42 900 entreprises ont été créées générant 51 500 emplois,
grâce à plus de 50 200 crédits octroyés.

Expérience à méditer (et plus!). Plus de détails dans la page dédiée ci-contre.

Et encore plus sur le site de l’ADIE: http://www.adie.org/

 

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

PIRE QUE LES TESTS ADN: La STATISTIQUE ETHNIQUE!

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

title.gifCOMMUNIQUE DE SOS RACISME:

Bonjour,

Le ministère de l’identité nationale prend une mesure pour distinguer les individus en fonction de leur couleur de peau, en fonction de leur religion et en fonction de leur origine : la statistique ethnique…

Cette disposition de la loi Hortefeux a fait l’objet d’un recours devant le Conseil Constitutionnel.

En adoptant la loi relative à l’immigration, l’intégration, l’asile, le parlement a modifié la loi Informatique et Liberté en autorisant la collecte de «statistiques ethniques » dans le cadre d’« études sur la mesure de la diversité des origines des personnes, de la discrimination et de l’intégration ». Dès 2008, une grande enquête publique, portant sur les revenus, le niveau d’étude, etc… prévoit de demander à 24 000 personnes de répondre à des questions comme « De quelle origine vous diriez-vous ? », «et de quelle couleur de peau vous diriez-vous ? » et « Avez-vous une religion ? Si oui, laquelle ? » etc..

Une mobilisation massive est nécessaire pour empêcher une telle pratique. Plus de 25.000 personnes ont déjà signé leur opposition à cette mesure qui rappellera aux plus anciens des heures bien sombres. Rejoignez-les:

Signez la pétition sur www.fichepasmonpote.com

Texte de la pétition:

Je refuse les « statistiques ethniques »..

Je refuse que quiconque me demande ma couleur de peau, mon origine et ma religion. Je refuse que l’on puisse faire de même avec mon conjoint, mes enfants, mes parents. Je refuse que mon identité soit réduite à des critères d’un autre temps, celui de la France coloniale, ou de Vichy.

Je refuse l’idée que la lutte contre les discriminations et l’effort pour l’intégration supposent la création de catégories ethnoraciales. Le prétendre est une manipulation intellectuelle et politique. Je refuse d’accepter que le regard et l’investigation se posent sur les victimes plutôt que sur les auteurs des discriminations. La nécessaire connaissance de la réalité des discriminations doit passer par d’autres moyens comme par exemple, le testing. Je souhaite que l’on cherche à diagnostiquer réellement les pratiques discriminantes pour les sanctionner plus sévèrement. Je refuse qu’une prétendue caution scientifique consolide des stéréotypes racistes qui continuent malheureusement à travailler de l’intérieur la société française.

Je refuse que l’Etat réhabilite un référent racial ethnique ou religieux pour établir des « statistiques ethniques ».

Je refuse de modifier les fondements de notre République, et demande au Conseil Constitutionnel de ne pas valider l’article 63 de la loi sur l’immigration.

 

 

 

Publié dans | Pas de Commentaires »

LIVRES CONSEILLES

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

livres politiques ou concernant Saint Denis. Découvrez-les ou retrouvez-les grâce à « Saint-Denis d’Avenir »:

juju.jpg « Réglement de comptes » par Julien DRAY. Voir sous-page dédiée
macandidatepmenucci.jpg « Ma candidate » par Patrick MENNUCI. Voir sous-page dédiée

—————————————————

couvaffaireclichy.jpg « L’affaire Clichy-Morts pour rien » de Jean-Pierre MIGNARD et Emmanuel TORDJMAN. Voir sous-page dédiée

————————————————-

9782707151483.gif « Le Pouvoir au Peuple » par Yves SINTOMER yvessintomer.jpg

Voir sous-page dédiée et page « Le Pouvoir au Peuple »

livreaurelie.jpg « Les Derniers jours de la Classe Ouvrière » par Aurélie FILIPPETTI 070606220631osfbe3l20segolneroyaletaureliefilippetticandidatedab.jpg Voir sous-page dédiée

 

rebsamen3.jpg « De François à Ségolène » par François REBSAMEN rebsavecsegolene.bmp

Voir sous-page dédiée

9782070784882.gif par Marcel Gauchet,Alain-Gérard Slama,Michel Winock,Jean-Pierre Legoff….voir sous-page
leselephantsmalades.jpg « Les éléphants malades de la peste » par Philippe ALEXANDRE

Voir sous-page

Publié dans | Pas de Commentaires »

« ma candidate » par Patrick MENNUCCI

Posté par jeanluke le 21 octobre 2007

Patrick MENNUCCI: Ma Candidate

macandidatepmenucci.jpgsegoblog1.jpgpatrickmennucci.jpg

Entretien de Patrick Mennucci pour Libération

«Ils n’ont rien fait pour aider Royal»

Patrick Mennucci, proche de l’ex-candidate socialiste, revient sur la campagne présidentielle dans un livre

Par D’ALLONNES DAVID REVAULT

Ex-directeur adjoint de campagne de Royal, Patrick Mennucci inaugure avec Ma Candidate (1) une série de livres qui prennent la défense de ­Ségolène Royal. Entretien.

Pourquoi ce titre ?

Ce n’est pas une appropriation, mais une réponse à tous ceux dont Ségolène Royal était aussi la candidate et qui n’ont pourtant rien fait pour l’aider.

Vous consacrez nombre de pages à ceux qui auraient gêné sa campagne, à commencer par les proches de DSK…

A cause de l’opération de la cassette vidéo sur les 35 heures au collège, par exemple, nous avons dû ramer sur les enseignants pendant toute la campagne. Quant au manifeste des «143 rebelles», il était d’une violence extrême. Comparer Royal à l’Etat gaulliste qui empêchait les femmes d’être propriétaires de leurs corps, c’était très brutal. Ils ont commis une faute en transformant la primaire en machine à donner des coups.

Vous êtes aussi très remonté contre Hollande…

La direction n’a pas joué contre Royal, mais n’a pas non plus joué en sa faveur. Hollande a parfois été très bon, mais s’est aussi montré incapable de régler les problèmes. Il y a eu beaucoup de difficulté à mettre le parti en marche.

Vous parlez notamment de sa proposition sur les 4 000 euros de revenus ?

Pourquoi s’exprime-t-il là-dessus, en plein milieu de la campagne, sans en dire un mot à la candidate ? C’était une faute politique majeure.

Vous critiquez également sa réaction au débat proposé à Bayrou…

Quand Ségolène Royal propose le débat à François Bayrou, François Hollande explique immédiatement à la télévision qu’il ne faut pas parler à Bayrou, mais à ses électeurs. Il était toujours possible de faire le procès de Royal après l’élection. Mais fallait-il le faire cinq minutes après sa déclaration? D’ailleurs, aujourd’hui, Hollande rencontre Bayrou…

La candidate n’aurait-elle donc commis aucune erreur ?

Pour moi, l’erreur la plus importante, c’est de ne pas avoir poursuivi sur «l’ordre juste». C’était un vrai axe idéologique, qui correspondait à ce que voulaient les Français. Mais on a dû l’abandonner à cause des comparaisons avec Marcel Déat, ou encore de Cambadélis, pour qui l’ordre juste, c’était juste l’ordre.

La campagne de Royal aurait-elle été parfaite ?

Non. Beaucoup de choses ont été improvisées. Par exemple le contrat première chance, qui était un moyen d’accrocher les artisans acquis à la droite, et qui a été géré dans la précipitation. C’est un exemple de mauvaise organisation.

Les références chrétiennes de la candidate ne sont-elles pas en décalage avec la culture socialiste ?

Elles ne m’enchantent pas. Mais je considère que c’est une chance d’être à la fois la fille du PS et du catholicisme social.

Comment envisager la suite pour Royal ?

La rénovation ne pourra venir que des réponses aux questions qu’elle a posées pendant sa campagne : le rapport au marché, à l’individu, à l’autorité, sont des éléments essentiels de l’évolution du parti.

publié dans : Vidéos, Interviews & Meetings

EXTRAIT:

« Tu comprends, le parti ne paye pas la classe Affaires. Alors… »

En quelques secondes, Jack Lang a raté une occasion historique. Par pur souci de confort, il va refuser de représenter le PS au Chili en ce mois de janvier 2006. Patrick Mennucci, le futur directeur adjoint de sa campagne, s’adressera à une certaine… Ségolène Royal.

Pendant les dix-huit mois passés aux côtés de la candidate, ce marseillais, fidèle entre les fidèles, va vivre l’incroyable aventure présidentielle. Il flattera les uns, utilisera les autres, séduira les indécis tout en parant les coups.

La victoire semblait possible. Mais c’était ignorer l’hostilité sourde de l’appareil parisien du parti. Patrick Mennucci raconte comment, de la responsable des fédérations jusqu’à Hollande en personne, la résistance s’est organisée. Il s’ensuit une défaite honorable mais douloureuse dont ce témoignage unique, illustré de nombreuses anecdotes parfois cruelles, se fait l’écho.

Publié dans | Pas de Commentaires »

1...3334353637
 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...