• Accueil
  • > Recherche : humour images

Résultats de votre recherche

Codéveloppement, agir localement pour transformer globalement. L’exemple de Poitou-Charentes.

Posté par goalexandre le 11 avril 2009

Bonjour a tous et a toutes

 UN SEUL MOT    EN AVANT LA GAUCHE   LA POLITIQUE PAR LA PREUVE  POUR /PAR ET AVEC  LES CITOYENS QUI SONT LES MEILLEURS EXPERTS DE CE QUE ILS VIVENT

 JE VEUX LA MEME CHOSE EN SEINE SAINT DENIS   HEIN CAMARADE BARTOLONE  HEIN  CAMARADE  HANNOTIN   

EN AVANT SOCIALISTES  NOUS SOMMES EN POSITION  D’AGIR DE FAIRE  A LORS AGISSONS FAISONS LE 

 

http://www.lepost.fr/article/2009/04/11/1491831_codeveloppement-agir-localement-pour-transformer-globalement-l-exemple-de-poitou-charentes.html

 

Codéveloppement, agir localement pour transformer globalement. L’exemple de Poitou-Charentes.

 Codéveloppement, agir localement pour transformer globalement. L'exemple de Poitou-Charentes. dans conseil municipal

L’exemple de Poitou-Charentes.

 

 

bandeau

Lettre d’information hebdomadaire – 10 avril 2009

180

espace focus fond edito espace Agir localement pour transformer globalement

« Le codéveloppement ne doit pas être une vision moderne de la charité. Il doit être construit « avec », et non pas « pour ». Deux principes ont guidé la coopération décentralisée entre la Région de Fatick et la Région Poitou-Charentes : d’abord, ne jamais plaquer de solutions toutes faites mais chercher ensemble, en mutualisant les expériences, les meilleures réponses ; ensuite, appuyer les initiatives locales, fidèles à un esprit d’écoute qui conditionne le succès de tout programme.

Grâce aux réalisations menées dans ce cadre, la région de Fatick a été retenue par le Programme pour le développement des Nations unies comme région copilote pour la lutte contre le changement climatique. C’est en agissant localement qu’on transforme globalement. »
Ségolène Royalespace

Ségolène Royal
Présidente de la Région Poitou-Charentes

espace fond edito espace puce Le Poitou-Charentes et le Sénégal
espaceespace dans Democratie

Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, s’est rendue au Sénégal pour suivre sur le terrain avec les partenaires de la Région de Fatick l’état d’avancement des différentes projets de codéveloppement.


Lors de l’inauguration de l’équipement photovoltaïque du Conseil régional de Fatick, financé dans le cadre du Programme de Développement des Énergies Renouvelables (PRODER), Ségolène Royal a rappelé l’importance pour les régions du Sud de préparer l’après-pétrole en améliorant durablement la condition de vie des populations par la promotion des énergies renouvelables et la gestion durable des ressources énergétiques. Le programme PRODER a reçu le soutien du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), qui a souligné l’exemplarité du modèle de co-développement entre Poitou-Charentes et Fatick. En effet, ce programme fera de la région de Fatick le premier territoire dans les pays du Sud à devenir neutre en émission de gaz carbonique. Ce qui est mis en oeuvre à Fatick servira de modèle pour les autres régions du Sud.


La Présidente de Région a remis avec son homologue de la région de Fatick, des Bourses Tremplins Désirs d’Entreprendre aux meilleurs des 58 projets d’entreprises retenus. Ces bourses, destinées à appuyer des porteurs de projets créateurs d’activités économiques et d’emplois, visent à lutter contre la pauvreté et l’exode rural.


La santé est aussi un thème de coopération. La Présidente de Région a rencontré l’association Bokk Yakaar qui lutte pour aider les personnes vivant avec le VIH. La Région Poitou-Charentes soutient l’action de cette association au travers du Fonds « Solidarité Sida Afrique ».

espace espace espace filet edito espace actu espace puce Excellence environnementale : la Région vous invite au 1er Forum régional objectif zéro pesticides le 16 avril
terre-saine dans Elles et ils chantent la Liberteespace espaceLa Région organise le 1er Forum régional objectif zéro pesticides. Ce forum participatif, ouvert à tous, s’adresse aux acteurs travaillant pour la réduction des pesticides : professionnels, associations, collectivités, membres du Groupe régional d’action pour la réduction des pesticides en Poitou-Charentes (GRAP).


Articulé en deux temps, l’un présentant les enjeux des pesticides sur l’environnement et la santé, l’autre le projet du Plan régional objectif zéro pesticides, le forum sera suivi d’échanges. Suggestions, critiques, propositions, remarques seront compilées par la Région pour être présentées à la Commission permanente du 4 mai.


La Région a lancé le 4 février la charte Terre saine « Votre commune sans pesticides » pour protéger la santé et préserver les ressources naturelles (eau, sols, air) et la biodiversité. Cette charte s’inscrit dans le Plan régional de réduction des pesticides adopté en 2007 par le GRAP. L’objectif de la charte Terre saine est d’inviter les collectivités locales à réduire puis à supprimer les pesticides de la conception à la gestion des espaces publics (voiries, espaces verts, terrains de sports, etc.).


Le 16 avril, 10 h 30, Maison de la Région, Poitiers.


Plus d’infos :

puce Lycée Kyoto à Poitiers : les panneaux photovoltaïques sont installés
kyoto dans Europeespace espace876 m2 de panneaux photovoltaïques viennent d’être posés sur le toit-terrasse du bâtiment principal qui domine le quartier Saint-Eloi, à Poitiers, afin d’assurer la future production d’électricité du lycée Kyoto.


L’intégralité de la surface disponible est couverte pour produire 123 mégawatts/heure/an et vient compléter les 240 mégawatts/heure/an d’énergie électrique produite par les deux cogénérations à l’huile végétale, dont le rôle premier est de fournir de la chaleur. L’ensemble couvrira 80 % des besoins estimés du lycée.


Grâce à ces solutions, combinées avec une cuve de stockage d’eau chaude, le lycée évitera le rejet de 400 tonnes de gaz à effet de serre par an.


Pour suivre l’évolution du chantier ou déposer un commentaire, connectez-vous sur le blog du lycée Kyoto.

puce Modernisation de la ligne Poitiers-Limoges : objectif 1 h 35 !
ter dans Intelligences collectives socialistesespace espaceEn Poitou-Charentes, le trafic des TER a connu, en cinq ans, une augmentation très importante : + 55 % ! Cette croissance est portée par l’augmentation de l’offre (+ 30 %), une tarification adaptée pour accroître la part des abonnés quotidiens (trafic multiplié par 2,8) et des travaux de modernisation du matériel roulant, des lignes et des gares…


Dans ce cadre, les travaux de modernisation de la ligne Poitiers-Limoges rentrent dans leur deuxième phase : plus de 70 km de voies et une dizaine d’ouvrages d’art vont être repris à compter de ce mois. Plusieurs mois de travaux sont prévus, jusqu’au mois de décembre prochain, qui vont nécessiter la fermeture de la ligne, partiellement ou complètement. Un service de cars TER remplacera la liaison ferroviaire.


Objectif : réduire de presque une demi-heure le trajet Limoges-Poitiers, l’amenant à 1 h 35 à terme.


Ces travaux, d’un montant de 74 millions d’euros, réalisés par Réseau ferré de France (RFF), sont cofinancés à près de 40 % par les Régions (Région Poitou-Charentes et Région Limousin), l’Etat, l’Europe et RFF.


Plus d’information sur les fermetures de ligne et le plan de transport : horaires Limoges-Poitiers.

puce Le Poitou-Charentes à Madrid
madrid dans International

espace espace

Le Salon des gourmets, qui s’est tenu à Madrid fin mars, a accueilli plusieurs entreprises régionales. En visite dans le salon, le Secrétaire d’Etat à l’Agriculture espagnol et le maire de Madrid ont été reçus par Martine Daban, Conseillère régionale, et Brigitte Arnaud-Boué, vice-présidente de l’Aria Poitou-Charentes.

 

puce Demande de bourses et de logement au CROUS pour 2009-2010 : c’est maintenant !
espace dans Localespace espaceVous êtes boursier ou susceptible de l’être l’an prochain ? Pensez à faire votre demande de bourses et de logement universitaire avant le 30 avril 2009 ! Pour remplir votre Dossier social étudiant (DES), une seule adresse : www.crous-poitiers.fr.


Comme les conditions et barèmes évoluent chaque année, vous devez faire une nouvelle demande de DSE tous les ans, et avant même de connaître les résultats de vos examens ou du bac.

puce Arts de la rue : quel impact ?
chat dans LOGEMENTespace espaceLes festivals arts de la rue en Poitou-Charentes : quel impact et quelles dynamiques ? Le cabinet SEA Europe apportera sa réponse après un travail d’étude mené auprès des festivals régionaux « Coup de chauffe » à Cognac, « les Oreilles en éventail » à Saintes, « Humour et eau salée » à Saint-Georges-de-Didonne, « Bouillez ! » à Bouillé-Saint-Paul et « les Expressifs » à Poitiers.


Rendez-vous le lundi 20 avril, de 10 h 30 à 12 h 30, à l’Espace Mendès-France à Poitiers (salle Confluence).


Entrée libre et gratuite.


Toutes les infos sur le Temps des arts de la rue en Poitou-Charentes

appels à projets

puce Performance énergétique des bâtiments communaux
espace dans Municipales 2008 Saint-Denisespace espaceLe secteur du bâtiment est le premier secteur consommateur d’énergie en Poitou-Charentes et le second émetteur de gaz à effet de serre. Dans le cadre de sa politique d’excellence environnementale, en place depuis 2004, la Région lance un appel à projets visant à encourager les communes de moins de 10 000 habitants du Poitou-Charentes à entreprendre des travaux de réhabilitation de leur patrimoine.


Date limite de dépôt des candidatures : 31 mai 2009.

puce Entreprises locales et épargne des particuliers
espace dans Ségolène Présidente en 2012espace espaceLa Région lance un appel à projets afin de créer et développer un Fonds d’investissement de proximité (FIP) visant à mobiliser l’épargne des particuliers pour renforcer les fonds propres des entreprises de Poitou-Charentes.


Pour répondre aux difficultés rencontrées par les entreprises qui veulent renforcer leurs capitaux propres, la Région a décidé de développer des outils permettant de prendre des participations dans ces entreprises. Concrètement, elle entend mobiliser l’épargne des particuliers du territoire régional redevables de l’Impôt de la solidarité sur la fortune (ISF). Il s’agit pour la Région d’encourager la participation de la ressource financière que constitue l’épargne des particuliers, en priorité ceux habitant sur le territoire régional, afin de soutenir le développement des entreprises locales.


La Région Poitou-Charentes cherche à soutenir plus particulièrement les entreprises du territoire régional récemment créées de même que celles portant des projets novateurs ou de transmission-reprise.


L’action de la Région s’inscrit dans le cadre d’un Fonds d’investissement de proximité (FIP).

  • Date limite de remise des lettres de candidature des sociétés de gestion intéressées : 20 avril 2009.

Plus d’infos : suivez ce lien…

rendez-vous

puce InterVal : un festival pour les lycéens-réalisateurs
interval dans Sociétéespace espaceMai 2008 : réunis pour la première édition d’un nouveau festival, InterVal, au CGR Olympia de La Rochelle, 300 spectateurs découvrent une quinzaine de courts-métrages réalisés par des lycéens de la région. Présidé par Benoît Delèpine, l’événement est une telle réussite que, à peine le rideau tombé, il est décidé de continuer l’expérience et de l’amplifier.


Vous êtes donc invités à la deuxième édition de l’InterVal, le 15 avril prochain, à 20 heures, dans la grande salle du Méga CGR de La Rochelle, en présence de Maxime Rebière, célèbre storyborder français, et de Sébastien Duclocher, coresponsable du Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand.


Pour en savoir plus : www.interval.me

espace puce Les prochaines réunions publiques sur la validation des acquis de l’expérience
vae dans VIDEO IMPORTANTE  A VOIRespace espace

Parce que la Région souhaite que le droit à la formation tout au long de la vie soit une réalité en Poitou-Charentes, elle s’attache à rendre plus accessible la Validation des acquis de l’expérience. Huit conseillers en VAE et formation sont actuellement présents sur tout le territoire régional. La Région organise aussi des réunions publiques d’information sur le sujet. Les prochaines auront lieu :


  • le mercredi 15 avril à 10 heures à Châtellerault, MEEF, 209, Grand’Rue-Châteauneuf. Renseignements, inscriptions : MEEF, 05 49 85 44 82 ;
  • le mercredi 15 avril, à Melle. Maison du Pays Mellois, 2, place Bujault, salle de réunion. Information : 05 49 27 09 62 ;
  • le vendredi 17 avril à Chalais. Inscriptions au 05 49 78 20 22 ;
  • le vendredi 24 avril à 10 heures à Saint-Benoît, Aire Formation, 1, allée de la Providence. Renseignements, inscriptions : MEEF, 05 49 85 44 82 ;

espace puce Emploi, formation… Le chapiteau régional d’information près de chez vous
espaceespace

Emploi, formation, apprentissage, création d’entreprises… Vous avez des questions, des projets ? La Région vous accueille sous le chapiteau d’information pour vous aider è réaliser vos projets grâce è des conseils individualisés.


Le prochain rendez-vous :

puce 0 810 899 100, s’informer pour mieux se former : un projet professionnel ?
horizonespace espaceToute l’information sur les métiers, les formations, les droits et les aides, pour réaliser vos projets avec la Ligne Horizon.


L’aménagement et l’entretien des espaces verts vous intéressent… Mais connaissez-vous les métiers dans ce domaine ?


Vous êtes salarié, demandeur d’emploi, jeune ou adulte : plusieurs formations, en région, préparent à ces métiers.


Renseignez-vous auprès de la Ligne Horizon : 0 810 899 100 ou sur www.horizon-info.org (rubrique Métiers)


Et prochainement espace

 

 

Bourses tremplins désir d’entreprendre. Durée 5’50. Postée par Region-Poitou-Charentes.

 

 

 

 

Publié dans conseil municipal, Democratie, Elles et ils chantent la Liberte, Europe, Intelligences collectives socialistes, International, Local, LOGEMENT, Municipales 2008 Saint-Denis, Politique, Ségolène Présidente en 2012, Société, VIDEO IMPORTANTE A VOIR | Pas de Commentaires »

Ancienne page d’accueil

Posté par jeanluke le 23 mars 2008

le diaporama 

Pour les Etats-Unis d’Europe: Le discours de Ségolène Royal  au Meeting de Rezé

: voir la video

Parlement Européen: Le bilan du travail des Socialistes 2004-2009  lire

Croissance Verte: Inauguration du premier site mondial de production d’écocarburant de troisième génération à partir du biogaz, au Vigeant (86):  voir la video

Voir le principe de fonctionnement d’un tel site: la video

20825uneroyalcherche1.jpgLa Fraternité en débat:

Notre première Université Populaire

Lire la lettre de Ségolène Royal         Voir la vidéo      Voir toutes les vidéos de la soirée

Sarkozy: Feu sur Ségolène Royal, gloire à Jack Lang: Lire

Anecdote: Obama refuse la main de Sarkozy: voir 

Ségolène Royal sur Sarkozy: quand on fait preuve d’arrogance et de mépris, un jour il y a un effet boomerang, voir l’interview sur RTL (J-M Aphatie), voir

Delphine Batho soutient Ségolène Royal face à F. Lefebvre (UMP), lire

Violences sociales, le ton monte entre Ségolène Royal et J-F Cope (UMP), lire

Premier Mai: Les Socialistes manifesteront ensemble, lire

Elie Domota, leader du LKP, compte sur Ségolène Royal, lire

Ce qu’ils pensent de nous: enquête de Libération sur Désirs d’avenir, lire

**********************************************************************

photo123912952626370.jpgNotre Destin est lié à celui de l’Afrique!

 Depuis ce jour de juillet 2007 où « quelqu’un est venu à Dakar dire que « l’homme africain n’est pas entré dans l’histoire », nous étions quelques-uns à avoir honte, honte que ces paroles aient été prononcées au nom de la France, donc en notre nom.

MERCI SEGOLENE d’avoir rendu son honneur à notre pays!

Hurlez, Mesdames et Messieurs de l’UMP, vous montrez votre vrai visage!

lisez le discours de Ségolène Royal à Dakar lire

les réactions:  lire          le développement durable: véritable but du voyage: lire

Compte rendu du voyage par Najat Belkacem: lire

Et pour ceux qui ont l’estomac solide, les déclarations de l’UMP: lire

Retrouvez en video les interventions qui ont clos l’AG de Désirs d’avenir du 28 Mars.

rappel: Il s’agissait de notre Assemblée Générale statutaire qui devait se prononcer, par exemple, sur les bilans financiers et moraux et sur le changement de dénomination de notre association qui devient « Association Désirs d’avenir, fondatrice Ségolène Royal ». Ce n’était donc pas un meeting mais le Théatre Desjazet était plein à craquer. Certains avaient même du mal à respirer. J’en témoigne. Les interventions:

Ségolène Royal —- Régis Debray Jean-Pierre Mignard — L’article du JDD

Obama, Lula, Forum social, dix leçons convergentes

téléchargez gratuitement cet essai de Ségolène Royal réalisé par la Fondation Jean Jaurès:

Ancienne page d'accueil pdf homephilippetravail2009sgolneessaijeanjaures.pdf

 *****************************************************

Alain Bashung: Une belle leçon de liberté et d’humanité

alainbashungreference.jpg« Elle a jonché d’or et de jade ma routine
Elle a jonché de sopalin des torrents de larmes
Mais l’ampleur m’a fait me fissurer
Ode à la vie
Ode à la parodie
Ode à la poésie
Ode à la vie
Ode à la vie… » 
 

  Alain Bashung, Ode à la vie 

 lire l’hommage que Ségolène Royal lui a rendu: lire

*********************************** 

Ségolène Royal: Nicolas Sarkozy commet un contre-sens en réintégrant l’OTAN: lire

Bouclier fiscal: La majorité UMP se lézarde à l’occasion du Collectif Budgétaire: 

lire

35927uneroyaldakar.jpgSégolène Royal va prononcer à Dakar un discours

 sur l’Afrique

: lire 

Nouvelles videos: 

Aurélie Filipetti et Najat Belkacem au « Grand Journal » de Canal+ le 3 Mars: video 1   video 2 

Ségolène Royal aux 4 vérités (France 2) le 3 Mars: voir 

Ségolène Royal sur I Télé le 26 Février: voir

Najat Belkacem sur BFM (Karl Zéro) le 26 Février: voir

GUADELOUPE:

photo123533536841010.jpgSégolène Royal en amie des Antilles pour exiger des solutions lire

La Guadeloupe rend hommage en présence de Mme Royal au syndicaliste tué: lire

Elie Domota aux obsèques du syndicaliste tué: L’heure est toujours à la mobilisation: lire

Victorin Lurel (PS): La proposition de Fillon sur les salaires est une redite: lire

Déclaration de JP Mignard, Président de Désirs d’Avenir: lire

photo123530397552010.jpgLubin (MEDEF Guadeloupe): Que Mme Royal « se casse »!: lire

Ségolène Royal demande à Fillon de venir et au patronat de lâcher les 200 Euros: lire

Ségolène Royal sur France 3: L’Etat doit faire la transparence des prix: voir la video

**********************************************************

photo123426732406610.jpgSégolène Royal: Nicolas Sarkozy vendrait « des frigidaires aux esquimaux »     lire

Nouvelles vidéos:

Ségolène Royal au « Grand Journal » de Canal+   voir 

BFM TV (Jean-Jacques Bourdin)  voir 

Emission « Le Dimanche » sur France 2 avec Ségolène Royal et Bruno Solo  voir 

« Une journée dans les bureaux de Ségolène Royal »      voir

 ————20 Janvier 2009:

Investiture de Barack Obama:

lisez les lettres que Ségolène Royal nous a envoyé de Washington:

19 janvier   —     20 janvier   —  21 janvier  —  22 janvier

—————Lula-Howard Dean-Ségolène Royal-Barack Obama: Qui a copié qui?

La question n’a que peu d’intérêt sauf pour quelques journalistes. Il n’y a pas de copyright et il est plus que normal que les leaders politiques qui veulent innover et développer la démocratie participative s’inspirent les uns des autres. Ce que chacun a pu remarquer ce sont un certain nombre de similitudes entre ces démarches. Que tout le monde se rassure: en 2012 nous avons pour ambition de « copier » Barack Obama

Lisez le résumé de la mission « Terra Nova »: les recettes de la victoire d’Obama. lire.  Regardez l’interview de Benoit Thieulin créateur, entre autres, du site Désirs d’Avenir et fondateur de « Mediapart » retour d’Amérique où il a participé à cette mission. Regarder la vidéo.

*******************************************

Remettre l’économie au service de l’humain:

Ségolène Royal a rendu visite à deux entreprises en Poitou-Charentes. Couture Venise Verte, une Scop, créée par des ouvrières du textile, et les Chantiers navals Gamelin, en graves difficultés. Persuadée qu’on peut mettre l’économie au service de l’humain et créer une économie solidaire, elle vient en aide à ces deux entreprises. voir la video

***************************************************

GAZA: Déclaration du Groupe Socialiste au Parlement Européen: lire

Pour l’arrêt des combats  à Gaza: Analyse de JP Mignard: lire

Des femmes Israeliennes et Palestiniennes appellent à la Paix: lire

Des habitants de Gaza et Sderot appellent à une nouvelle trève: lire

************************************************ 

SEGOLENE 2009:  lire l’article et voir la video: cliquez ici

Les voeux de Ségolène Royal aux habitants de la région Poitou-Charentes: voir

Nouvel An 2009: le réveillon surprise de Ségolène Royal: voir

(Paroles d’un sans-abri: « Moi j’ai voté pour Ségolène Royal et j’ai appelé mon chien Sarkozy ». Pauvre chien!)

Clin d’oeil: Ségolène piégée: voir

Comme quoi on peut exercer de grandes responsabilités et avoir le sens de l’humour (avec en vedette américaine Jean-Pierre Mignard dans le rôle du chauffeur) Mais qui a donc ressorti cette video qui doit dater maintenant?

Et puisqu’on est dans la période des rétrospectives et que l’on retrouve des grands moments, pourquoi se priver de la rencontre Ségolène-Jamel-Diam’s? revoir

 ——————————————————————————————————–

 Six personnes sans domicile fixe décédées en cinq jours. 250 depuis un an. Un gouvernement qui, à l’approche de l’hiver et en dépit des promesses du candidat Sarkozy, fait mine de découvrir le dénuement total dans lequel vivent les personnes sans abri en France.  Une annonce démagogique et insultante : l’hébergement forcé des SDF, symbole du déni d’humanité dont sont victimes les personnes sans logement. Une réalité désastreuse : le manque cruel d’hébergements d’urgence en France. Un effet d’étranglement : le déficit de logements sociaux, accentué par la volonté d’inclure l’accession à la propriété dans la comptabilisation des 20 % SRU, conduit à saturer les structures d’hébergement.  Deux solutions complémentaires : lancer un programme de construction de logements en hébergement, à hauteur au minimum des 1,5 milliard d’euros évalués par l’association Emmaüs ; appliquer enfin la loi SRU, en renforçant les sanctions contre les communes qui ne respectent pas le seuil minimal de 20% de logements sociaux 

L’équipe de Ségolène Royal

 Signez la pétition « Sauvons les 20% de logements sociaux »  lire et signer  

Ségolène Royal avec les bénévoles des Restos du coeur: voir la vidéo 

Avec les salariés d’Arcelor-Mital: voir la vidéo

« Avec la profanation du cimetière d’Arras… », par Ségolène Royal: lire

Des mesures d’urgence pour le pouvoir d’achat!  lire

Presse libre! Jean-Michel Ribes vous invite lundi 15, au théâtre du Rond-Point

lire……………………signer « l’appel de la colline » pour une presse libre et indépendante 

« Ce qu’il y a derrière la réforme de l’audiovisuel public » (26/11) lire

Ségolène Royal a rencontré Shirin Ebadi, Prix Nobel de la Paix 2003  lire

La Crise: Les Sept conditions de Ségolène Royal

fordblanquefort2.jpgC’est à Parempuyre, en Gironde, devant les ouvriers de l’usine Ford de Blanquefort en lutte contre la fermeture de leur usine et en grève pour assister à la réunion que Ségolène Royal a choisi de les énoncer:

1-Nationalisation des banques : L’Etat doit Rester. Pas question de socialiser les pertes et de privatiser les bénéfices.  2-Il faut sanctionner les banquiers fautifs 3-Mettre fin aux paradis fiscaux en refusant tout investissement venant de ces pays 4-Réformer les rémunérations des élites. Supprimer l’écart entre les filières financières et les filières productives 5-Mettre sous contrôle les fonds d’investissement. Créer une banque publique destinée à aider au financement des entreprises innovantes 6-Renoncer à la privatisation de la Poste 7-Déployer au niveau européen les mêmes moyens pour combattre la récession que ceux qui ont été utilisés pour la crise financière. Investir massivement dans l’éducation, la recherche, l’écologie…

Voir en video le discours de Parempuyre   première partie    deuxième partie

Le premier anniversaire de « Saint Denis d’Avenir »: Plus que jamais nous sommes là!!!

Créé le 23 Octobre 2007 par une poignée de militant(e)s socialistes de Saint Denis présent(e)s dans le combat autour de Ségolène Royal depuis Avri-Mai 2006, notre blog enregistrait un an après sa création 23.000 visites. Le congrès du PS nous a tenus un peu éloignés de sa mise à jour. Ce qui n’a pas empêché 5.000 nouvelles visites durant cette période. Merci donc à nos 28.000 visiteurs en 13 mois.

Pas facile d’être Socialiste en ce moment après le congrès de la honte qui a vu la moitié des délégués présents à Reims siffler Jaurès et une direction hétéroclite unie par le seul « Tout sauf Ségolène » prendre le controle de notre parti dans des conditions plus que douteuses et exclure au moins la moitié des militants socialistes des organes de décision.

Mais pendant ce temps-là, la Droite la plus dure regroupée autour de Sarkozy continue et amplifie ses attaques contre la population de notre pays et contre les fondements-même de la République. Il est de notre devoir de les arrêter. Il est de notre devoir de mettre en place le grand rassemblement qui permettra de les battre, le nouveau Front Populaire du XXIéme siècle. Plus que jamais nous sommes présent(e) dans ce combat dans la continuité de Jean Jaurès et de Léon Blum, aux côtés de Ségolène Royal et de son équipe.

L’équipe de Saint Denis d’Avenir.

……………………………..photoblog.jpg

FIERS  D'ETRES   SOCIALISTESParti Socialiste:

Après le CN du 6 Décembre: récit de Louis MERMAZ: voir la vidéo

5 Décembre: conférence de Presse de Vincent Peillon et Manuel Valls: voir la vidéo

26 Novembre: Message de Ségolène Royal aux militants socialistes (vidéo la plus vue sur Internet en Novembre): voir la vidéo 

CN du 25 Novembre: conférence de Presse de Ségolène Royal: voir la vidéo

en vidéo les deux interventions de Ségolène Royal à Reims: samedi  dimanche

Lire l’interview de Ségolène Royal par le Nouvel Observateur

Voir en video l’interview de Ségolène Royal par Anne-Sophie Lapix dans l’émission Dimanche + (sur Canal+     voir

Voir l’interview de Ségolène Royal aux « quatre vérités » France 2 le 28 Octobre 

Ségolène Royal au « grand jury » RTL avec Jean-Michel Aphatie  écouter

« L’aide aux banques est utile si elle permet d’entrer dans le capital »    écoutez l’interview de Ségolène Royal sur Europe 1

Electrique et populaire

voitures.bmpUne voiture électrique fiable et bon marché ? Ségolène Royal en veut une pour sa Région. Et pas dans dix ans. Qui la lui fournira ? Trois entreprises de Poitou-Charentes présentent aujourd’hui leurs prototypes à moins de 5000 euros. Prometteurs.  lire

visitelyce.bmpPoitou-Charentes: La Politique par la Preuve (suite)

Ouverture en 2009 du premier lycée « Kyoto » d’Europe (100% énergies propres) lire

Le chèque régional égalité internet  lire

La 3000 ème aide régionale au permis de conduire  lire

Logements sociaux: les aides au financement de la très haute performance énergétique  lire 

Lutte contre la désertification médicale : 156 étudiants en médecine, 53 médecins maîtres de stage, 12 maisons de santé et 2 équipements de télémédecine soutenus en Poitou-Charentes de 2005 à 2008 lire Aider les créateurs et repreneurs d’entreprises à développer leur activité grâce à Internet: Le chèque TIC lire

—————————————————————————————————————————————————————————-

znith.jpg

banderollefraternit.jpg affichezenith2.jpg

Cesse de faire le point, serre plutôt le poing,

 

relève la tête, je suis là, tu n’es pas seul !

Dailymotion est envahi de vidéos consacrées à l’événement. En voici quelques unes, pas tout à fait choisies par hasard:

L’intervention de Ségolène Royal en intégralité: voir la partie une voir la partie 2

Voir le reportage de Rue 89 voir le reportage de France 3

les coulisses du Zénith le bus d’Orange

—————————————————————————————————————————–

L’ESPOIR A GAUCHE,

FIER(E)S D’ETRE SOCIALISTES

 

Ce sera la Motion E du congrès du PS. C’est un premier rassemblement important qui s’est constitué sur des bases solides et qui préfigure, nous l’espérons, le rassemblement demain de tous les Socialistes. Saint Denis d’Avenir en est, bien entendu, partie prenante et nous sommes heureux et fiers de ce premier regroupement. La motion est présentée par un groupe de 16 personnes:

 

Gérard Collomb, Vincent Peillon, Delphine Batho, Jean-Noël Guérini, Najat Vallaud Belkacem, Aurélie Filipetti, Manuel Valls, Jean-Jack Queyranne, Louis Mermaz, Robert Navarro, David Assouline, Hélène Mandroux, Samia Ghali, Pascal Terrasse, Julien Dray, Yvette Roudy, Eric Andrieux, Alda Péreira Lemaître, Dominique Bertinotti, Guillaume Garot, Jean-Pierre Mignard, Jean-Louis Bianco, François Rebsamen, Ségolène Royal.

et déjà soutenue par des milliers d’adhérent(e)s et de responsables de toute la France. En voici le texte: pdf fiersdetresocialistes.pdf

Allons-y tous ensemble! Rejoignez-nous dans ce combat! Dans l’attente d’un système plus pratique pour le 93, vous pouvez nous envoyer vos signatures. L’équipe de Saint Denis d’Avenir les transmettra.
saintdenisdavenir@orange.fr

NB: Nous nous réjouissons tout particulièrement de la présence de notre amie et camarade Alda Pereira Lemaitre (Maire de Noisy le Sec) parmi les 16 initiateurs de la motion. A Saint Denis nous connaissons bien Alda qui est souvent venue nous aider dans les réunions participatives que nous avons organisées. Nul doute qu’avec elle le 93 sera très bien représenté.
—————————————————————————————————————————

 

 

 

retrouvez Ségolène Royal dans le « grand journal » de Canal+ voir la video

Ségolène Royal sur TF1 (journal de 20h-Laurence Ferrari) le 15 Septembre

voir la vidéo

Ségolène Royal ouvre le jeu, par Jean-Louis Bianco lire

Sommes-nous à la veille de 1789 ? par Jean-Louis Bianco lire

Nicolas Sarkozy dans le bourbier Afghan lire

François Bayrou et la cohérence, par Ségolène Royal lire

Congrès du PS: Des partisans de Ségolène Royal appellent à une « majorité large » lire

Russie-Europe: vers une relation équilibrée? par Ségolène Royal lire

maisonbois1.jpg Poitou-Charentes, la Politique par la Preuve:

1000 maisons-bois économes en énergie: un soutien aux ménages modestes et à l’excellence environnementale. lire

Logements sociaux: les aides au financement de la très haute performance énergétique lire

Pour faciliter l’accès de tous aux sports. lire

 

Il était une fois un Congrès Socialiste…

En ce temps-là la Droite était au pouvoir et l’on commençait à compter sa domination en dizaines d’années. Les déclarations « sociales » des débuts faisaient de plus en plus place à des agressions en règle contre le peuple de notre pays. La Gauche avait perdu trois élections présidentielles successives (à l’avant-dernière, le PS n’avait même pas passé le premier tour). Tout le monde avait compris que l’échéance décisive aurait lieu un peu moins de quatre ans plus tard. Beaucoup attendaient, sans trop y croire d’ailleurs, que le PS libère la France de cette domination outrancière.

Les Socialistes se sont donc réunis en Congrès et ont débattu de leurs accords et de leurs divergences. Pas tant sur le fond (Elles étaient assez peu importantes, tous étant socialistes) que sur les méthodes, la tactique et la personnalité du leader qui serait le mieux à même de conduire le Parti à la victoire. Les débats furent vifs, mais l’objectif de tous était d’adopter le meilleur dispositif pour gagner. Il n’y avait pas alors de Socialistes partisans de refuser la discussion et de désigner un Premier Secrétaire de transition devant jurer, croix de bois, croix de fer, ne jamais se mêler de l’élection présidentielle.

Les socialistes ont donc choisi normalement leur leader, et avec lui son équipe et sont projet. Un peu moins de quatre ans plus tard, le PS gagnait, la Gauche gagnait, le Peuple gagnait.

Non, je ne l’ai pas rêvé ! Même si j’en rêve ! Cela se passait à Metz en 1977. Il est temps, plus que temps d’essayer de nous montrer dignes de nos prédécesseurs et de mettre le parti en ordre de marche pour gagner en 2012..

Jean-Luc

———————————————————————————————————————————-

Pour que vivent nos territoires, le service public postal ne doit pas mourir lire

 

Vacances : un Français sur deux n’est pas parti depuis un an lire

Le RSA, une imposture ? lire

« Modernisation de l’économie », chômeurs, 35h : Régression à tous les étages lire

Discours de Ségolène Royal en ouverture de l’Université d’été La Rochelle 2008 lire voir et écouter

 

lyse.jpg

 

Forte hausse du budget de l’Elysée en 2007 lire

Non Irlandais: Ségolène Royal doute que Sarkozy soit à la hauteur lire

22941985348c736371a50.jpgSi les caisses sont vides, c’est parce qu’ils les ont vidées! A Bordeaux, Ségolène Royal dénonce « un Etat impotent, impuissant, irresponsable, imprévoyant » lire

srdanslasomme5.jpgDéplacements de Ségolène Royal en Province lire

Durée du travail: Les syndicats trahis lire

Le Poitou-Charentes va se déclarer à nouveau « hors OGM » lire

Préparer l’après pétrole lire

Déclaration de Ségolène Royal sur les Primaires américaines lire

070417peillcd8efe82e.jpgVincent Peillon: De la différence entre Socialisme et Libéralisme lire

congrsps.jpgVincent Peillon: Ségolène Royal présentera le 28 juin ses orientations pour le congrès du PS lire

Notre participation à la Consultation:

 

Lire le compte rendu du Café Ségolène de Saint Denis:

pdf compterenducafesegolene20mai2008.pdf

et de la réunion départementale avec Jean-Pierre Mignard: pdf compterendurunionjpmignarddu5juin2008.pdf

 

SARKOZY: Un an de folie!

dossier réalisé par « Courrier International » à partir d’articles des meilleures plumes de la presse internationale lire

jogging.jpgS comme SURVOLTÉ

Du haut de ces pyramides, 400 photographes me contemplent

Carlos Fuentes pour « Milenio » lire

 

S comme SURFAIT

Au bal des traîtres, il mène la danse

Leonor Baldaque et Pierre Vesperini pour Pùblico lire

 

S comme SABOTAGE

Hansel et Gretel avancent à tâtons

Bernardo Valli pour « La Repubblica » lire

 

besson.jpgS comme SONNÉ

Le baiser de la mort de George W. Bush

Mohamed Al-Haddad pour « Al Hayat » lire

 

S comme SA MAJESTÉ

Après moi, le déluge

John Lichfield pour « The Independent » lire

 

———————————————————————————-

La Déclaration de Principes du Parti Socialiste: La nouvelle Carte d’Identité des Socialistes Français ouvrant sur le Socialisme du 3ème Millénaire. Elle sera votée lors de la Convention Nationale du 29 Mai. Découvrez le projet adopté par Bureau National et que, pour notre part, nous soutenons, attendant un tel texte depuis longtemps. lire la Déclaration

——————————————————————————————-

coeurbris.jpgUn an après le premier tour de l’élection présidentielle,

Ségolène Royal tire le bilan de « l’année ratée » de N.Sarkozy lire

Sondages: 72% des Français mécontents de Sarkozy lire

Lycéens et enseignants dans la rue lire

La presse se rebelle à l’Elysée lire

Ségolène Royal réagit aux propos de Nicolas Sarkozy de jeudi lire et voir la video de France 2

———————————————————————————————————-

Comment le congrès du PS

peut-il être utile aux français?

Ségolène Royal lance la consultation participative

lancement2.jpg

10 sources d’inquiétude des Français, 7 valeurs et objectifs qui nous guident,

10 questions à trancher.

Le débat utile et serein est lancé. Construisons ensemble la Gauche de demain.

Prononcez-vous, donnez vos avis, commentaires, propositions sur les 28 pages dédiées par ce blog.

02blog.jpgSégolène Royal prépare la constitution d’un courant au sein du PS lire

Aujourd’hui encore plus qu’hier, Ségolène tu peux compter sur nous!!!

sgolneroyal.jpghttp://www.dailymotion.com/video/x1pq76

 

 

 

Charléty, c’est loin et si près en même temps. Retrouvons Cali dans son nouveau titre: 1000 coeurs debout: voir la vidéo
Bon, d’accord, maintenant tout le monde écoute ce titre, mais nous avons été parmi les tous premiers à le mettre en ligne. Alors on le laisse! Un conseil pour ce printemps hésitant, découvrez aussi l’album de Cali et la chanson « Résistance ». Extrait: « Main dans la main nous allons revenir. L’heure n’est plus aux pleurs, il faut organiser le venir. Et dans ces heures sombres, repense à Charléty, repense à la lumière… Nous allons revenir bien plus forts, bien plus forts que jamais. »

—————————————————————————–

Retrouvez notre page spéciale Municipales 2008 voir la page

—————————————————————————

Voyage de Ségolène Royal en Inde lire

——————————————————————————–

 

 

segoleneroyalreference2.jpgsegoenfants.bmp

 

SAINT DENIS D’AVENIR

Dionysiennes, Dionysiens

A Saint Denis, Ségolène Royal a recueilli sur son nom 67,90 % des voix au second tour de l’élection présidentielle de 2007. Chaque jour, nous découvrons un nouvel aspect de la politique de la droite au pouvoir. Plus que jamais, le débat initié par Ségolène Royal est nécessaire pour reconstruire une vraie opposition de gauche.Vos idées, vos propositions nous intéressent. N’hésitez pas à nous faire part de vos questions, de vos opinions, de vos critiques constructives.

 

pour Le Collectif « Saint Denis d’Avenir », L’équipe du blog

imageblog.jpg

 

Il faut rendre la parole aux militants. Mais aussi faire voter des gens qui ne sont pas adhérents du parti, comme en Italie. La préoccupation de l’organisation ne doit pas être l’organisation elle-même.

Il existe toujours dans le parti cette ligne élitiste sur la crainte d’une transformation en «parti de supporters». Mais qu’est-ce que ça veut dire? Cette conception condescendante me choque. Pourquoi considérer les gens comme des écervelés, qui choisissent à la tête du client? Peut-être qu’ils adhèrent aussi à des idées..

signature3.gif

 

Rappel Néthique Les blogs qui soutiennent Ségolène Royal, suivent une règle de conduite :Nous voulons débattre des enjeux réels, ne pas sombrer dans les polémiques stériles et les attaques personnelles. Le débat mérite mieux que ça ! Cela inclut, de façon non exhaustive toute attaque «personnelle», même à l’égard de femmes et d’hommes politiques comme le débat public et médiatique l’autorise trop souvent.

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans | 34 Commentaires »

liberté de la presse quinquennat sarkozy

Posté par goalexandre le 16 décembre 2007

Observatoire de la censure façon Nicolas Sarkozy

liberté de la presse quinquennat sarkozy | 9 novembre 2007 | Jean-Marc Manach sur Rewrinting.net ( 9 commentaires )

Voir en ligne : Rewriting.net


Les nouveaux censeursLa liberté de la presse ne s’use que si l’on ne s’en sert pas, mais elle s’use plus vite encore si l’on censure“, écrit le Canard, en introduction de son dossier consacré aux “nouveaux censeurs“.

Étonnamment, il n’existait pourtant pas, à ce jour, de site ni de page web recensant tous ces actes d’(auto-)censures dont l’ascension de Nicolas Sarkozy a été émaillée, ces deux dernières années.

Avec l’un de mes compères d’Aporismes (le “traducteur officiel de la novlangue de droite décomplexée“), nous nous y sommes donc attelés, pour le Canard Enchaîné. De quoi entamer ce qui pourrait à t’erme constituer une forme d’observatoire de la censure attribuée à Nicolas Sarkozy.

Forcément, c’est un peu long, et il eut été intéressant de le présenter en mode wiki, afin de pouvoir suivre cette longue litanie dont la chronologie qui suit ne prétend pas (ou pas encore) à l’exhaustivité : & si d’aucuns se sentent de reprendre le flambeau, de combler les trous, d’assurer un suivi, qu’ils me contactent, ou contribuent dans les commentaires.

En attendant, ce lundi 5 novembre est aussi la journée d’action européenne pour la défense du journalisme. L’intersyndicale française a quant à elle lancé une série de Propositions pour la liberté de la presse, également disponible sous forme de pétition. Faites tourner !

Chronique de censures assumées

S’il lui est arrivé de s’impliquer lui-même pour faire à des journalistes ou des éditeurs « une proposition qu’ils ne pouvaient pas refuser », façon Don Vito Corleone dans Le Parrain de Coppola, ce n’est même plus la peine aujourd’hui… Les patrons de presse qui sont généralement des patrons d’industrie proches de Nicolas Sarkozy se chargent très bien eux-mêmes de contrôler les éventuels “dérapages” des rédactions de leurs media. Il leur arrive même d’aller au devant des désirs du président, comme lorsque Paris Match a offert l’été dernier aux Français une bonne tranche de rigolade en gommant sur une photo ses bourrelets présidentiels.

En août 2005, lorsque Paris Match fait sa “une” sur l’escapade amoureuse de Cécilia avec le publicitaire Richard Attias, Nicolas Sarkozy reçoit un coup de fil de son “frère” Arnaud Lagardère, actionnaire de référence de l’hebdomadaire. Le Canard avait alors rapporté les propos de Sarko : « Je croyais qu’Arnaud était un ami. Je ne m’attendais pas à ça de sa part. Il m’a appelé jeudi (le jour de la sortie de Paris-Match) pour me dire qu’il était désolé. Je lui ai fait remarquer qu’il aurait pu interdire cette publication. Il m’a assuré qu’il n’était pas au courant, qu’il a découvert le journal comme tout le monde. Soit il est nul, parce qu’il aurait du être au courant, soit il est malhonnête parce qu’il savait ». En juin 2006, Lagardère virait Alain Génestar, quand bien même celui-ci avait tenté de se racheter, comme l’avait rapporté le Canard en décembre 2005, en gommant une phrase lors d’une interview de Yannick Noah : « Une chose est sûre : si jamais Sarkozy passe, je me casse ! ». En pure perte visiblement…

En octobre 2005, les émissions “Tout le monde en parle” de Thierry Ardisson, et “On a tout essayé”, de Laurent Ruquier, toutes deux produites par la boîte de production d’Ardisson pour France 2, décommandent au dernier moment le passage prévu des auteurs du livre “Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus”, au motif que « le livre pose des questions sans apporter de réponses » (sic) et qu’il était « impossible de trouver des contradicteurs à leur opposer » (re-sic).

Ironie de l’histoire, le livre cherchait précisément à lever la “relative omerta” qui entoure Nicolas Sarkozy, de pointer du doigt la brutalité verbale avec laquelle il traitait ses opposants. Ou encore le peu de temps de parole accordé auxdits opposants. Sans oublier ses directives visant à faire en sorte qu’il se produise un événement par jour autour de lui, afin que l’on ne parle que de lui.

Ce même mois, un autre décryptage de ses discours, sous forme de documentaire cette fois, intitulé “Sarkozy mot à mot” et réalisé par un journaliste de France 2 et une autre du JDD, est annoncé sur France 2. Il n’y sera jamais diffusé, pas plus que sur France 5, au motif que, après avoir été placardisé des mois durant, il était “daté” lorsqu’il s’est agi de le diffuser.

A défaut de le voir à la télé, on le découvrit sur internet, mais pas longtemps : DailyMotion, la plateforme française de diffusion de vidéos qui l’hébergeait, l’a finalement “retiré pour cause de non-respect des conditions d’utilisation”. Séverin Naudet, son “directeur des contenus et de la communication”, chargé des relations presse pour Hervé Gaymard en 2003 et 2004 et conseiller au ministère de la Communication jusqu’en 2006, a depuis rejoint le pôle communication de François Fillon en tant que conseiller technique chargé de la presse. Son poste chez Dailymotion fut quant à lui attribué à l’ancien chef du pôle multimédia au ministère de la Culture…

Surtout pas d’émeutes en novembre 2005

Nicolas Sarkozy sait aussi s’investir personnellement lorsque l’affaire lui semble grave. Alors ministre de l’Intérieur, le Canard Enchaîné avait révélé comment il avait convoqué, en novembre 2005, Vincent Barbare, responsable des éditions F1rst et l’avait “menacé de foudres judiciaires et variées” s’il publiait la biographie de Cécilia Sarkozy signée Valérie Domain, une journaliste de Gala, alors même que la promotion du livre était bien entamée : un tirage annoncé de 25.000 exemplaires, des préventes sur internet, des exclusivités sur RTL, France 3… Gala dénoncera même, dans son édito, “cette méthode arbitraire qui porte un nom : la censure”. Les menaces ont été prises très au sérieux par l’éditeur, qui imposa à l’auteur, Valérie Dolmain, de « romancer » son livre.

Toujours en novembre 2005, le cabinet de Nicolas Sarkozy demande à la direction de Canal + une cassette de l’émission “Nous ne sommes pas des anges”, où une invitée à osé dresser un parallèle entre le couvre-feu annoncé par Dominique de Villepin la veille et celui de Papon en octobre 1961, dénonçant « la gestion coloniale de cette crise » des banlieues. Canal + exige de la maison de production, filiale de Lagardère, qu’elle invite deux jours plus tard un maire UMP afin de contrebalancer les propos outranciers.

Deux jours plus tard, la direction de France 2 retire de son site web le reportage de son JT où l’on voyait des policiers tabasser des jeunes des cités afin, déclare Arlette Chabot, de ne « pas tomber dans la surenchère […] au risque d’envenimer les choses à la veille d’un week-end à risque ».

Nicolas Sarkozy décrochera d’ailleurs son téléphone afin de remercier Robert Namias et Arlette Chabot de leur discrétion : à l’instar de France 3, elles ont en effet levé le pied de leur couverture des émeutes de banlieues, et ne donnent plus, ni chiffres ni images des voitures incendiées. En mars 2007, accueillant Nicolas Sarkozy dans son émission “A vous de juger”, Arlette Chabot évitera soigneusement de poser quelque question que ce soit à Nicolas Sarkozy à propos de la polémique soulevée par Le Canard Enchaîné au sujet des frais de réfection “offerts” par le promoteur immobilier qui lui avait vendu son appartement de Neuilly.

En décembre 2005, Plantu, le dessinateur-vedette du Monde, reçoit un courrier de Nicolas Sarkozy des mains d’un policier en tenue, après la parution d’un dessin agrémentant l’alors ministre de l’Intérieur d’une petite mouche, petit “détail” qui accompagnant d’ordinaire les caricatures de Jean-Marie Le Pen. Le lendemain, Plantu lui accole trois mouches. Depuis, Sarkozy, qui avait déclaré préférer “un excès de caricature à un excès de censure” au moment de l’affaire des caricatures de Mahomet parues dans Charlie Hebdo, s’est plaint auprès de la direction du Monde pour avoir été caricaturé en petit chien, “en roquet”, ou encore pour avoir été affublé du brassard “I. N.” (pour “Identité Nationale”).

Certains savent ne pas prendre le risque de voir débouler un coursier porteur d’une missive de ce genre… En février 2006, le Canard révélait comment Jean-Pierre Elkabbach, patron d’Europe 1, n’avait rien trouvé de mieux que de demander par téléphone à Nicolas Sarkozy son avis sur le journaliste chargé de suivre la campagne de l’UMP. Celui-ci n’y voyait rien à redire non plus : « Bien sûr. (…) J’ai été ministre de la Communication. Je suis ça de près, ça fait partie du travail politique. (…) Si vous saviez. Il n’y a pas qu’Elkabbach qui fait cela… ».

Mieux vaut ne pas oublier que Sarkozy a un oeil partout : en août 2006, ce dernier passe un savon à un rédacteur en chef de TF1 pour un reportage, jugé trop complaisant, sur les sans-papiers de Cachan.

En septembre 2006, un sondage commandé par La Tribune sur les préférences « en matière économique et sociale » des Français révèle que 54% des sondés font confiance à Ségolène Royal, contre 49% à Nicolas Sarkozy. la “une” du quotidien, qui devait titrer « Royal en tête sur l’économique et le social », est réintitulée « Économie : les Français se montrent moins pessimistes », le passage sur la candidate du PS étant soigneusement caviardé. Faut-il préciser que La Tribune appartient à Bernard Arnault, témoin au mariage de Nicolas et Cécilia ?

Suivre de très près ce que font les journalistes, c’est logique lorsque l’on est un homme politique qui aspire à la magistrature suprême. S’énerver du traitement médiatique s’il est négatif, cela peut se comprendre. Mais parvenir à influer sur ce traitement médiatique à ce point, c’est plus inhabituel. Le réseau d’amitiés avec les plus grands patrons de presse tissé par Nicolas Sarkozy lorsqu’il était maire de Neuilly l’y aide grandement. Ainsi, lorsque Laurent Bazin, journaliste de iTélé, relate en décembre 2006 sur son blog les menaces à peine voilées exercées par Nicolas Sarkozy sur les journalistes de la chaîne, à l’occasion d’un déjeuner « off » organisé par la rédaction de sa chaîne, la direction de celle-ci lui demande de retirer cet article.

Elections : silence dans les rédactions

Sarkozy ira même jusqu’à juger en direct le travail des journalistes : lors de son passage dans le journal de France 3 Nord Pas-de-Calais, en mars 2007, il déclare ainsi “J’ai déjà vu des reportages malhonnêtes, mais celui-ci… félicitations”.

Ce même mois, il menace carrément de virer la direction de France 3, accusée de ne pas l’avoir traité avec suffisamment d’égards : comme l’avait alors révélé le Canard, il n’avait pas bénéficié d’une loge personnelle pour préparer son maquillage et son passage à France Europe Express.

Peur de déplaire au futur prince ? En avril 2007, les éditions Michalon avaient quant à elles refusé au magistrat Serge Portelli la publication de son dernier livre sur le bilan Sarkozy en tant que ministre de l’Intérieur et les dramatiques perspectives en matière judiciaire s’il venait à être élu. Motif : le livre était mauvais. Mal écrit ? Mal documenté ? A côté de la plaque ? On ne le saura jamais. L’auteur, brillant juriste et contradicteur efficace de Nicolas Sarkozy dans l’émission Ripostes du 10 décembre 2006, a trouvé un autre éditeur et le livre est paru. Pas si mauvais visiblement…

Le fait que Yves Michalon soit un ami personnel du candidat UMP à la présidentielle n’avait évidemment rien à voir avec le refus du livre par sa maison d’édition.

On se souvient également de la tirade de François Bayrou, évoquant des pressions exercées par Nicolas Sarkozy, dans l’entre-deux tours des présidentielles de 2007, pour que son débat télévisé avec Ségolène Royal n’ait pas lieu : « Je n’en ai pas la preuve mais j’en ai la certitude ». Il enfonçait le clou un peu plus tard : « Lorsque j’ai tenu une conférence de presse mercredi j’ai parlé de la part de Nicolas Sarkozy d’intimidation et de menace. C’est exactement là où on en est ». Et forçait même, en direct, l’animateur dudit débat à valider du bout des lèvres sa théorie.

Ses opposants, et notamment François Bayrou, ont plusieurs fois dénoncé la sureprésentation médiatique dont faisait l’objet Nicolas Sarkozy. Mais il y a plus subtil que les Unes complaisantes : la « coupe légère ». Un nouveau concept journalistique inventé par Patrick Poivre d’Arvor, présentateur vedette de TF1 qui avait d’ailleurs débouché le champagne dans les locaux de la chaîne le 6 mai 2007.

Après le deuxième tour, les discours de François Bayrou et de François Hollande ont été amputé de leur dernière minute. « Une coupe légère », pas bien grave donc, selon PPDA.

Sur France 2, le journalisme nouveau se pratique autrement. Plus finement. Lorsque l’on fait un reportage sur l’élection à Bordeaux, on cite quatre fois le nom d’Alain Juppé (en ballottage) et pas une seule fois celui de sa concurrente qui devient “la candidate socialiste”. Il faut savoir lire pour découvrir son nom qui apparaît deux fois écrit à l’écran.

L’intégration dans certains reportages télévisés d’images fournies par la société de production ETC suscita bien quelques remous à France Télévisions, mais pas de quoi fouetter un chat. La société ETC, chargée par Nicolas Sarkozy de filmer ses meetings de campagne, bénéficiait en effet de conditions privilégiées pour tourner des images du ministre-candidat, notamment une caméra réalisant des travellings spectaculaires, tandis que les journalistes télé, parqués sur les côtés de la salle, n’avaient que de mauvais angles de vue. Les journalistes CGT de France Télévisions protestèrent contre les « images de propagande » d’ETC qui sont parfois reprises dans les journaux télévisés, sans mention du fait qu’elles viennent du staff de campagne du candidat.

Déterminer d’où vient le vent et où il peut les porter est une activité difficile mais pas impossible pour les rédactions. A Elle, autre titre de la galaxie Lagardère, les articles très positifs sur Ségolène Royal se sont multipliés au début de la campagne. Après l’élection, l’objet de toutes les attentions est désormais Cécilia Sarkozy. Les limites du ridicule sont parfois allègrement franchies lorsque -par exemple- le journal compare sur plusieurs pages, en mai 2007 et photos à l’appui (mais ayant un effet contraire à celui souhaité), la désormais première négociatrice de France pour les prises d’otages, à Jacqueline Kennedy.

Côté ciseaux magiques pour protéger Cécilia, le Journal du Dimanche avait donné le ton peu après le deuxième tour des présidentielles. Un article expliquant qu’elle n’avait pas voté au premier tour a été mis à la trappe sur demande expresse d’Arnaud Lagardère (encore). Que sa propre femme n’ait pas jugé utile de voter pour Nicolas relevait, paraît-il, du domaine de la vie privée. Que cela puisse éclairer ou pas l’électeur lambda importait peu à ce patron de presse.

Autre groupe, autre patron prévenant. Vincent Bolloré, qui devait offrir des vacances royales sur son yacht au président fraîchement élu, avait pris soin, toujours en mai 2007, de faire sucrer un vilain article hongrois -repris de Courrier International par son gratuit Matin Plus- insinuant que la police française avait eu un comportement peu amène avec un groupe de musiciens roms à Roissy, et se permettant même de rajouter qu’“il y a trente ans, à l’époque brejnévienne, les autorités soviétiques agissaient de manière plus démocratique que ne l’ont fait, il y a quelques jours, les fonctionnaires français”.

En mai, fais ce qu’il te plaît

La complaisance journalistique pour le président peut parfois se muer en une sorte de protection rapprochée. Lorsque la polémique enfle sur les vacances de Nicolas Sarkozy offerte par Vincent Bolloré au lendemain de son élection, le Figaro publie un article expliquant à la France d’en bas que tous les présidents se sont offerts des vacances luxueuses. L’auteur de l’article n’est autre que Anne Fulda, avec qui Nicolas Sarkozy s’était consolé du départ de Cécilia à New York, où elle vivait une romance avec Richard Attias. Pas rancunière et prévenante…

Le silence est d’or, dit-on. C’est sans doute pourquoi aucun journalisme ne remet en question certaines énormités du nouveau locataire de l’Elysée. Les vacances de Nicolas Sarkozy sur le yacht de Vincent Bolloré provoquent une toute petite et courte (le temps d’en déclencher une autre et ainsi de suite) polémique. Pour se défendre, le Président indique que Vincent Bolloré n’a « jamais travaillé avec l’Etat ». Toute la presse reprend en coeur cette information. Une simple lecture du Bulletin des annonces légales obligatoires démontre pourtant qu’il s’agit d’un mensonge grand comme une talonnette présidentielle, mais personne ne tique.

Pas plus lorsque le président évoque son bilan de chef de la police : “En quatre années de ministre de l’Intérieur, il n’y a pas eu une seule bavure”. Silence des journalistes qui l’interrogent. La Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité n’est pas de cet avis, pourtant : « Depuis le début de son activité, la Commission a enregistré 419 saisines. Au 1er septembre 2006, 129 dossiers restent à instruire. Son activité est marquée par une augmentation continue, passant de 19 saisines enregistrées en 2001 à 40 en 2002, à 70 en 2003 puis à 97 en 2004, et 108 en 2005. En cinq ans, le volume d’activité de la Commission a donc été multiplié par cinq. La progression semble se confirmer puisque entre le 1er janvier et le 1er septembre 2006, elle avait déjà reçu plus de 85 saisines”.

(…)

« Dans de nombreux dossiers, elle a relevé de la part des fonctionnaires des irrégularités dans les pratiques professionnelles : usage indu de la coercition (conduite au commissariat sans procédure ultérieure, placement en garde à vue injustifié, parfois en l’absence évidente d’une infraction, durée de garde à vue excessive) ; utilisation abusive des mesures de coercition (fouille de sécurité systématique et menottage serré contraires aux prescriptions de la circulaire ministérielle du 11 mars 2003 relative au respect de la dignité des personnes gardées à vue) ; emploi exagéré de gestes techniques professionnels d’intervention (GTPI) aboutissant à des blessures (notamment dans le cadre de reconduites à la frontière). Certains dossiers ont fait état de blessures graves et de séquelles irréversibles (traumatisme crânien, fractures de bras, du nez, de dents cassées, tympan perforé, lésions testiculaires), et deux affaires ont concerné le cas d’étrangers décédés dans l’avion à la suite de gestes de contrainte excessivement prolongés ».

Etc.

Connu pour être un tantinet rancunier (il avait par exemple promis « d’accrocher à un croc de boucher » les responsables de son implication involontaire dans l’affaire Clearstream), le président incite visiblement les responsables des rédactions à lisser… A éviter les problèmes, les conflits avec lui. Exit donc les émissions un peu trop impertinentes. Arrêts sur Images de Daniel Schneidermann sur France 5 ou La bande à Bonnaud sur France Inter semblent ainsi avoir fait les frais de la tendance au lissage à l’occasion de la nouvelle grille de rentrée 2007-2008.

Toujours en mai 2007, le Parisien décidait carrément de passer à la trappe un dossier consacré à l’influence de Sarkozy sur les médias : on y voyait une infographie rappelant que Lagardère contrôle 25% du groupe Amaury. Le quotidien préféra finalement publier des photos de Ségolène Royal de retour de Djerba, et de Nicolas à Brégançon. En août, c’est TF1 qui décide de passer à la trappe une interview exclusive, prévue pour être diffusée dans l’émission 7 à 8, de l’un des frères de Rachida Dati, récidiviste qui venait d’être condamné à un an de prison pour trafic de drogue.

Les médias traditionnels ne sont pas les seuls concernés. La SACEM avait ainsi demandé aux Inrocks, en janvier 2006, qu’ils retirent de l’une de leurs compilations la chanson “Tous les tizenfants” du collectif La Voix Off, détournement d’une interview de Sarkozy, au motif que “le montage des propos de Nicolas Sarkozy rappellerait certains crimes commis par les nazis, comme la sélection d’êtres humains ou leur suppression pour inutilité”. L’ex-chanteur du groupe NTM, Joey Starr, aurait lui aussi vu l’une de ses chansons retirées, en octobre 2006, de son album au motif que Nicolas Sarkozy luttait alors aux côtés des majors contre les téléchargeurs, et que Sony, sa maison de disque, ne voulait pas l’offusquer avec ce titre délicatement intitulé “Sarko tiens ta femme et tu tiendras la France”.

En juin 2007, Nicolas Sarkozy qui tient beaucoup à l’image qu’il véhicule dans les media se retrouve à la une du Web avec une vidéo qui n’aura pas la même publicité à la télévision française. Il s’agit d’un extrait d’un journal télévisé belge dans lequel le journaliste s’interroge sur ce qu’à bien pu boire Nicolas Sarkozy au G8 vu son état lorsqu’il se présente à une conférence de presse dans un état très particulier.

Début septembre 2007, c’est Christine Albanel qui prend la plume pour s’offusquer de l’éditorial “particulièrement déplacé” de la plaquette 2007-2008 du théâtre du Granit à Belfort qui évoquait, avec humour, “les conséquences profondes, et probablement désastreuses, sur le cours de nos existences” de l’élection de Nicolas Sarkozy à l’Elysée : “J’ai par exemple découvert que mon voisin, avec lequel j’entretenais des rapports tout juste polis, n’a pas voté pour Nicolas Sarkozy. Du coup, non seulement ça simplifie les questions de clôture et de mitoyenneté, mais en plus, s’il a besoin, je suis prêt à lui garder son chien”.

Mi-septembre, c’est une lettre manuscrite que Nicolas Sarkozy porte sous le bras à la sortie du conseil des ministres qui déclenche une petite discussion digne de la dictée de Pivot. Le magazine Choc (Lagardère) prévoit initialement de publier une double page sur le contenu amusant de cette missive. Mais se ravise au dernier moment. « J’ai l’impression de ne pas t’avoir vu depuis une éternité et tu me manques. Jeudi on part faire notre virée à Essaouira pour mon (illisible). Mais j’aimerais bien réussir à te voir la semaine ou le week-end suivant. Millions de Besitos. », peut-on lire sur la lettre. “C’est moi qui l’ai écrite”, explique après la polémique et les interrogations de la presse, Isabelle Balkany. Et elle l’adressait à Cécilia. Mais les puristes rappellent que dans ce cas, « vu » devrait être écrit « vue ». Mais à quoi pourrait bien servir l’orthographe pour une droite décomplexée qui estime par la voix du Premier ministre et de la ministre de l’Economie qu’il n’est plus nécessaire de perdre du temps à réfléchir ?

On aurait tort, pour autant, de se contenter de dénoncer les relents de censure et d’auto-censure liées à Nicolas Sarkozy. Il lui arrive parfois de dire du bien de journalistes, et même d’en embaucher certains, telles Myriam Lévy, qui avait couvert la campagne de Ségolène Royal pour le Figaro, et qui s’est retrouvée conseillère en communication de François Fillon, ou encore Catherine Pégard, qui avait couvert la campagne de Sarkozy pour Le Point, et qui a été nommée conseillère du nouveau président.

Nicolas Sarkozy s’était aussi illustré en prenant son téléphone pour défendre Karl Zéro lorsque la direction de Canal + voulait s’en séparer. C’est aussi lui qui, le premier, annonça l’arrivée d’Harry Roselmack au JT de 20 heures de TF1, laissant presque entendre que c’était lui qui en avait eu l’idée. Mais il a fait encore mieux : c’est en effet l’Elysée qui a annoncé l’arrivée de Laurent Solly, alors directeur de campagne adjoint de Nicolas Sarkozy, à la direction de TF1. On n’est jamais mieux servi que par les siens. D’ailleurs, un mois plus tard, en juin, en introduction d’une interview que Nicolas Sarkozy allait lui accorder, PPDA présentait son JT depuis les salons de l’Elysée.


Publié dans Connaître SARKO pour mieux le combattre | Pas de Commentaires »

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...