Elie Domota aux obsèques du syndicaliste tué: « l’heure est toujours à la mobilisation »

Le leader guadeloupéen du Collectif contre l’exploitation (LKP), Elie Domota, a pris la parole dimanche lors des obsèques du syndicaliste Jacques Bino, tué par balle dans la nuit de mardi à mercredi à Pointe-à-Pitre, pour estimer que « l’heure est toujours à la mobilisation ».

Devant plus d’un millier de personnes rassemblées pour une cérémonie religieuse dans le gymnase de Petit Canal, ville natale du syndicaliste située à une trentaine de kilomètres de Pointe-à-Pitre, M. Domota, vêtu d’un tee-shirt noir, a harangué l’assistance.

« Nous sommes dans la tristesse et dans la colère. L’heure est toujours à la mobilisation, il nous faut continuer pour avoir de meilleures conditions de vie et de meilleurs salaires » a t-il dit.

Il a décliné une nouvelle fois les revendications du LKP évoquant notamment la formation des jeunes et « la discrimination raciale à l’embauche ».

« Face à la mobilisation, qu’avons-nous obtenu en Guadeloupe? » a demandé le leader syndical avant de répondre « pas grand chose », sous un tonnerre d’applaudissements

Le leader du LKP, collectif qui a lancé il y a plus d’un mois le mouvement de grève générale en Guadeloupe, a donné rendez-vous à la foule à 8H00 au Palais de la Mutualité à Pointe-à-Pitre, avant la reprise des négociations lundi à 11h00 entre le patronat et le LKP.

Laisser un commentaire

 

Yüzyıla Ağıt |
St Maximin la Ste Baume que... |
inspecteurjjc |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Erratum
| Pascal-Eric LALMY
| Association pour une Meille...